Chammal, deux ans déjà que nos avions sillonnent les cieux irakiens

Chammal, deux ans déjà que nos avions sillonnent les cieux irakiens

C’était un lundi matin, le 15 septembre 2014, que pour la première fois de leur histoire deux Dassault Rafale de l’Armée de l’Air allaient survoler le territoire irakien. Une simple mission de reconnaissance qui devait lancer l’une des plus vastes opérations aériennes de l’histoire des armées française. Il y a deux ans l’Armée de l’Air s’engageait dans l’opération Chammal visant à libérer une partie de l’Irak du joug de l’organisation pseudo-religieuse Daech. Rapidement les missions de reconnaissance ont laisser la place à des frappes aériennes, les marins ont rejoint leurs collègues aviateurs, et la Syrie est également devenue une cible des avions français.

En deux ans la France a réalisé des centaines de raids aériens, engageant aussi bien ses Rafale (air et marine) que ses Mirage 2000D & N, ou encore ses Super Étendard Modernisés pour qui ce fut leur dernier baroud d’honneur avant une retraite bien méritée. Sur le terrain les pilotes et équipages français ont largement démontré leur professionnalisme et leur efficacité dans le tir de munitions guidées, principalement la bombes GBU-12 de facture américaine et l’A2SM conçue et produite en France.

Mais il faut souligner que cette guerre contre Daech a aussi été l’occasion pour la Marine Nationale d’ajouter plusieurs cordes à l’arc de son patrouilleur maritime Altantique 2 : le commandement aéroporté au-dessus du champs de bataille, la reconnaissance air-sol post-strike, et plus surprenante la frappe tactique au moyen de bombes guidées.

Voilà, ce sujet ne vise pas à la polémique sur le bien fondé ou non de cette opération aérienne. Il s’agit juste de saluer l’action et l’engagement de nos pilotes, équipages, mécanos, et tous les personnels de soutien qui quotidiennement font de Chammal la représentante d’une certaine idée de la France.

Photo © Armée de l’Air

Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.

1 COMMENTAIRE

  1. bravo pour nos aviateurs!!!!! en attendant sortirons nous de cette guerre!!!! avec toute l’armada aérienne internationale!!!! avec des aéronefs dernier cris!!!!! par contre, concernant les attaques
    terrestre contre DAECH, c’est un peu le silence radio!!!!!!

Laisser un commentaire