Deux bombardiers russes Tu-160 Blackjack interceptés au-dessus des Shetland

Deux bombardiers russes Tu-160 Blackjack interceptés au-dessus des Shetland

Encore un incident à ajouter à la liste déjà longue existant entre l’aviation russe et la Royal Air Force. Ce jeudi 22 septembre 2016 deux avions de combat Eurofighter Typhoon britanniques ont intercepté deux bombardiers stratégiques russes Tupolev Tu-160 alors qu’ils survolaient la zone d’exclusion économique britannique des Shetland, dans le nord-est de l’Écosse. Cependant le ministère britannique de la défense, qui n’a pas tardé à rendre publique l’information, a bien insisté sur le fait qu’à aucun moment les intrus n’ont survolé la Grande Bretagne, se limitant à cet archipel écossais de la Mer du Nord.

Alors pourquoi avoir fait prendre les airs à ces deux biréacteurs Eurofighter Typhoon FGR Mk-4 du légendaire Squadron 2 ? Parce que l’archipel des Shetland est un site très vaste, d’importance capitale pour l’économie britannique. Et ce principalement en raison des activités gazières et pétrolières, mais aussi de sa vaste zone de pèche. Trois raisons qui font que les chasseurs basés à RAF-Lossiemouth s’entraînent régulièrement au-dessus de ces îles.

De plus les radars de défense britanniques avaient bien détecté les deux avions sans intrus, sans pouvoir les identifier. Il semble qu’ils n’étaient pas équipés d’un transpondeur. D’où la nécessité de les faire identifier visuellement par des pilotes de chasse afin de dissiper tout risque de dangerosité pour l’intégrité territoriale britannique.

De ce fait les deux chasseurs multirôles d’alerte ont rapidement rejoints les deux avions en question, grâce notamment à l’appui d’un ravitailleur en vol Airbus Voyager KC Mk-2. Dans un premier temps il s’agissait d’identifier ces intrus, d’établir s’ils représentaient une menace quelconque, puis bien entendu de les raccompagner dans l’espace aérien international. Les équipages des deux Tupolev Tu-160 Blackjack n’ont bien évidemment opposés aucune résistance. Leurs quadriréacteurs n’auraient de toutes manières pas pu faire grand chose face à ces deux avions de combat britanniques.

 Tupolev-Tu-160-Blackjack.Ecosse.02_UKMoD
L’un des deux Blackjack photographié depuis le cockpit d’un Typhoon FGR Mk-4.

Une fois l’incident terminé, bizarrement les équipages russes se sont souvenus qu’ils avaient des transpondeurs, et les ont rallumé. Sûrement un oublie de leur part… Toujours est-il qu’après l’incident de février dernier dans la Manche, l’aviation russe semble beaucoup s’intéresser au territoire de Sa Majesté. Sûrement pas pour y faire du tourisme.

Photos © UK Ministry of Defence.

10 COMMENTAIRES

  1. Ah, mes sources diffèrent quelque peu, j’avais lu qu’il n’était question que de « flirter » avec les limites des eaux territoriales sans les franchir.
    Quoi qu’il en soit, à quelques miles près cela déclenche systématiquement une QRA (Quick Reaction Alert) des pays de l’OTAN, que ce soit lors de la mission Baltic ou de leurs espaces aériens nationaux, c’est bien normal dans le principe actuel du donnant-donnant (les Russes font de même en Baltique, en mer du Japon et surtout en mer Noire) et c’est toujours bon à prendre pour l’entrainement des pilotes et peaufiner les tactiques (de part et d’autres me direz-vous encore !).

  2. Quelles magnifiques photographies de ces appareils! Ils sont de beaux mais leur fonction est de donner la mort nucléaire ne l’oublions pas. Ils ressemblent comme deux gouttes d’eau avec frères ennemis les Rockwell B-1 Lancer. Au Canada, les médias ne mentionnent pas ces intrusions de l’aviation russe sauf ceux qui concernent l’espace aérien canadien.

  3. Comme d’habitude, le jeu du chat et de la souris. C’est à se demander si les pilotes russes ne font pas des paris sur le temps que mettront les chasseurs occidentaux à venir à leur rencontre… En tout cas magnifique appareils. Ils méritent bien leur surnom de cygne.

  4. Du site internet du Journal de Québec, je viens de lire la nouvelle provenant de AFP au sujet d’un autre incident impliquant la Force aérienne russe:
    http://www.journaldequebec.com/2016/09/26/islande-des-bombardiers-russes-accuses-davoir-vole-trop-pres-dun-av
    AFP
    Lundi, 26 septembre 2016 15:06
    MISE à JOUR Lundi, 26 septembre 2016 15:06
    « Islande: des bombardiers russes accusés d’avoir volé trop près d’un avion de ligne. L’Islande a protesté lundi contre l’attitude de pilotes de bombardiers russes ayant volé trop près à son goût d’un avion de ligne qui avait décollé de Reykjavik, tandis que l’ambassade de Russe dénonçait une crainte irrationnelle. » Si ce nouveau incident impliquant (encore) l’aviation russe est exact, faudrait-il faire passer un test d’ivressomètre pour et facultés affaiblies, à la vodka aux pilotes ou aux dirigeants politiques ou aux 2 ?

  5. Des journaux québécois et étrangers rapportent la dépêche de l’AFP « Islande: des bombardiers russes accusés d’avoir volé trop près d’un avion de ligne » http://www.liberation.fr/planete/2016/09/26/islande-des-bombardiers-russes-accuses-d-avoir-vole-trop-pres-d-un-av Dans ce jeu du chat et de la souris le comportement des pilotes russes devient téméraire. Espérons que ceux-ci n’ont pas abusé de la vodka. Les comportements de Vladimir Poutine deviennent de plus en plus menaçants. En enfer Staline doit s’en réjouir.

  6. Les liens vers le journal du Québec ET celui de Liberation donnent une erreur 404 « cette page n’existe pas » faut pas forcer sur la mandarine Napoléon…

  7. A Antoine, vous avez en partie raison. Il y a un bug informatique. Il suffit de taper les mots suivants slande-des-bombardiers-russes-accuses-davoir-vole-trop-pres-dun-a sur Google et celui-ci vous présentera les 2 références que je mentionnais dans mon texte. Lorsque je prends la souris de mon ordinateur ou le volant de ma voiture, je bois uniquement du St-Laurent frappé(eau de mon robinet).
    Bonne lecture!

    • Sauf que les Tu-160 sont des avions technologiquement dépassés, et puis quel intérêt de faire des avions d’affaire ou de ligne à partir de telles machines ?

Laisser un commentaire