Exercice de sauvetage américano-canadien en Alaska

Exercice de sauvetage américano-canadien en Alaska

Voilà un exercice passé totalement inaperçu de ce côté ci de l’Atlantique. Arctic Chinook 2016 a permis aux personnels américains et canadiens de s’entraîner main dans la main aux procédures de sauvetage aérien, avec des équipages de l’Aviation Royale Canadienne, de l’US Air National Guard, et de l’US Coast Guard. C’est en pleine nature, en Alaska, ces mardi 23 et mercredi 24 août que l’exercice s’est tenu. Par chance les participants ont bénéficié d’une météo clémente.

Agusta-Westland CH-149 Cormorant durant l'exercice Arctic Chinook 2016.
Agusta-Westland CH-149 Cormorant durant l’exercice Arctic Chinook 2016.

Plusieurs scénarii ont été étudiés, de l’intervention au profit de populations civiles à évacuer à ceux concernant des pilotes ou des combattants en mauvaise posture derrière les lignes ennemies. Arctic Chinook 2016 a aussi été l’occasion pour les équipages américains et canadiens de s’exercer sur des machines très différentes : Agusta-Westland CH-149 Cormorant pour les aviateurs canadiens, Sikorsky HH-60G Pavehawk pour leurs homologues américains, et MH-60T Jayhawk pour ceux de la garde-côtière des États-Unis.
Sans oublier que Lockheed HC-130H Hercules était également de la partie.

Pour les pilotes et équipages cela a été l’occasion de mettre en commun les expériences et d’en acquérir de nouvelles. Même si l’ARC et l’US Coast Guard ont l’habitude de travailler en commun, un exercice comme celui-ci permet d’étudier des possibilités encore inédites.

Sikorsky-MH-60T Jayhawk engagé sur Arctic Chinook-2016.
Sikorsky-MH-60T Jayhawk engagé sur Arctic Chinook-2016.

Dans le même temps des observateurs étrangers, japonais et mexicains, ont pu apprécier le professionnalisme de ces personnels. On pourrait donc envisager que des hélicoptères de ces pays participent à une prochaine édition, si cet exercice était appelé à devenir régulier.

Parmi les spécificités acquises lors de ces deux jours d’entraînement, il est à signaler que les pilotes de l’US Air National Guard ont fait découvrir à leurs homologues présent leur tout nouveau modèle de bambi bucket spécialement adapté notamment aux piscines et plans d’eau peu profonds. Un équipement qui pourrait faire son apparition dans les prochaines semaines dans l’arsenal de secours de l’USCG.

Photos © US Air National Guard of Alaska.

1 COMMENTAIRE

  1. Voici un bel exemple de coopération entre nos deux pays. La géographie physique et humaine de cette partie de l’Amérique du nord nécessitent de tels exercices. Ces territoires sont immenses peu densément peuplés et le climat est très très rude. Plusieurs de ces collectivités sont isolées et elles dépendent du transport aérien pour leur survie.

Laisser un commentaire