Le 14 octobre dernier, un petit biréacteur Cessna 500 Citation s’est écrasé à une dizaine de kilomètres au nord de l’aéroport de Kelowna en Colombie-Britannique. Parmi les quatre victimes, on déplore la perte d’un politicien fort connu et apprécié au Canada. Jim Prentice fut brièvement Premier ministre de l’Alberta en 2014-2015, suite à une carrière politique sur la scène fédérale où il a assumé diverses responsabilités ministérielles au sein du gouvernement Harper.

kelowna

Fabriqué en 1974, l’appareil immatriculé C-GTNG, appartenait à l’entreprise albertaine Norjet, dont l’un de ses actionnaires était également à bord. L’autre passager était le beau-père de la fille de Jim Prentice. Passionné d’aviation depuis 1976, le pilote était un retraité de la Gendarmerie royale canadienne.

L’avion s’est écrasé huit minutes seulement après son décollage, sans aucun message de détresse. Les conditions météorologiques ne seraient pas en cause. L’appareil a percuté le sol à grande vitesse, suite à un piqué vertical, tuant sur le coup tous ses occupants. C’est ce que permet de conclure le peu d’arbres endommagés dans la forêt où l’avion s’est totalement désintégré sous la violence du choc. L’enquête sur les causes de l’accident s’annonce difficile puisque l’appareil n’était pas muni de boîtes noires. Suite à cet écrasement, des voix s’élèvent afin que le Canada exige l’installation de boîtes noires dans tous les petits avions commerciaux.

crash_site_p3165232__568126

Cet évènement tragique n’est pas sans rappeler la perte en mars dernier d’un autre homme politique fort apprécié. Jean-Lapierre est décédé dans des circonstances similaires lors d’un écrasement aux Îles-de-la-Madeleine au Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom