Qui a dit que le Brexit allait être synonyme de réalignement atlantiste dans les marchés de la défense britannique ? Celui ou celle qui a prétendu cela s’est planté dans les grandes lignes, nous en avons ici la preuve. Le ministère britannique de la défense a annoncé son intension d’acquérir quatre Airbus Helicopter H125M en vue du remplacement de ses six Westland Gazelle HT Mk-1 utilisés depuis les années 1990 pour l’entraînement initial de ses futurs pilotes d’essais. Ce contrat s’élève à un peu plus de 98 millions d’euros.

Car les Westland Gazelle HT Mk-1 en dotation au sein de la prestigieuse Empire Test Pilot School. Cette école de pilote d’essais, la seule en Europe à caractère militaire avec l’EPNER française, possède des Gazelle ayant précédemment volé dans les rangs de la Royal Navy. La livrée à dominante rouge de deux d’entre elles en est une démonstration flagrante. En fait la majorité de ces hélicoptères monoturbine a été construite par l’industrie britannique dans les années 1970. Ce sont donc des machines vieillissantes.

Pour réaliser un tel chantier les Britanniques n’avaient finalement pas tant l’embarras du choix que ça. Les hélicoptères militaires ou parapubliques monoturbines ne sont plus légions de nos jours. Trois hélicoptères étaient en lice : l’Airbus Helicopters H125M Écureuil, le Bell 429 Global Ranger, et le MD Helicopters MD-900 Explorer. De manière assez logique c’est le premier d’entre-eux qui fut choisi et commandé donc à quatre exemplaires. Il faut dire que l’Écureuil franco-allemand est un hélicoptère bien connu des pilotes et mécaniciens britanniques puisqu’il est encore l’appareil d’entraînement initial au sein de la Defence Helicopter Flying School.

D’ici à environ deux ans ces quatre H125M Écureuil rejoindront donc l’Empire Test Pilot School permettant ainsi de mettre à la retraite les six Gazelle. Comme l’ensemble des aéronefs de l’école ils seront gérés par l’entreprise privée QinetiQ disposant d’un contrat d’entretien et de mise en œuvre avec le ministère britannique de la défense. Ils voleront aux côtés d’autres hélicoptères tels l’Agusta A-109 Hinrundo, l’Eurocopter EC135, le Bell 412, ou encore le Westland Apache AH Mk-1. Bien entendu cette structure de formation utilise également une large gamme d’aéronefs à voilure fixe.

Photo © UK Ministry of Defence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom