On ne le dira jamais assez mais les fake news sont vraiment une plaie ! Et quand celles-ci se muent en canular de mauvais goût ça peut donner des suites assez lourdes de conséquences. L’Armée de l’Air, et plus particulièrement la Base Aérienne 116 de Luxeuil en ont été les victimes après l’annonce mensongère de l’écrasement d’un bombardier nucléaire Mirage 2000N. Une blague de mauvais goût ou une intox qui a soulevé un véritable tôlée et on peut le comprendre.

Tout s’est déroulé ce samedi 6 mai 2017, veille de second tour d’élection présidentielle, alors que tous les regards médiatiques sont tournés vers les QG des deux candidats encore en lice des petits malins ne trouvent rien de mieux que d’annoncer le crash d’un Dassault Mirage 2000N sur la commune de Champey en Haute-Saône. Rapidement le maire de la ville est avisé par son secrétariat. Après avoir pris attache avec la brigade de gendarmerie locale il découvre qu’il s’agit d’une blague de (très) mauvais goût. Pour autant l’édile a décidé de ne pas déposer plainte.

Car cette histoire pas drôle est remonté aussi jusqu’à Luxeuil et sa Base Aérienne 116 où est sensé être basé l’avion accidenté. Champey et elles ne sont distantes que d’une petite quarantaine de kilomètres. À la mairie de Luxeuil la réaction est la même qu’à Champey mais là encore les gendarmes rassurent les élus. L’Armée de l’Air de son côté a tôt fait de vérifier qu’il ne lui manque aucun bombardier nucléaire.

Alors pourquoi faire une telle annonce, reprise tout de même plus de 4900 fois sur Facebook dans la journée de samedi ? Simplement par bêtise. Une bêtise crasse, déshumanisée, totalement stérile, et sans aucun intérêt. La bêtise (pour ne pas dire autre chose) de gens à la mentalité pourrie et au cerveau des plus étriqués. Ont-il pensé au mal qu’ils ou elles pouvaient causer ? À l’inquiétude qui aurait pu toucher les familles et les proches des équipages de Mirage 2000N ? Au risque en matière de sécurité à moins de 24 heures du second tour de l’élection la plus importante en France ? Non ceux ou celles qui ont fait ça ne pensent pas, ils ne sont pas équipés pour cela.

Photo © Wikimédia Commons.

 

1 COMMENTAIRE

  1. J’habite en Haute-Saône, a 5 km de la base… Ces gens sont vraiment peu intelligents, les 2000N ont quittés la base il y a un bon bout de temps… J’habite à froideconche, où un mirage 2000-5F s’est écrasé il y a quelques années avec un pilote taïwanais à bord…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom