Voilà une affaire dont se serait sûrement bien passés l’Armée de l’Air et la toute nouvelle ministre des Armées, madame Florence Parly. Des journalistes d’investigations français ont révélé qu’un général affecté à l’état-major des Forces Aériennes utilisaient régulièrement pour ses besoins propres un avion d’entraînement Alpha Jet E, en toute illégalité. Le militaire incriminé est Richard Reboul, ancien pilote d’essais et qui fut aussi directeur de l’enseignement à l’École de l’Air.

Pas de bol donc pour lui c’est dans son numéro de ce mercredi 28 juin 2017 que le très sérieux, et pourtant satirique, Le Canard Enchaîné annonce ce scandale. Selon ses journalistes l’officier de haut rang aurait réquisitionné de manière totalement abusive un Alpha Jet E à une dizaine de reprises depuis l’été dernier pour réaliser des vols entre la Base Aérienne 120 de Cazaux à proximité de laquelle se trouvent ses bureaux bordelais et la Base Aérienne 701 de Salon-de-Provence.

Retournait-il à son ancienne affectation ? Pas vraiment non, si on en croit les journalistes. En fait le général rejoignait sa famille vivant dans la région. En somme il prenait l’Alpha Jet comme d’autres le TGV ou la Navette Air France. Sauf que voilà avoir recours aux moyens de l’État pour ses propres besoins c’est très très borderline en France de nos jours.

De ce fait outre la reconnaissance médiatique offerte par Le Canard Enchainé le général Reboul doit aussi affronter deux enquêtes, l’une diligentée par l’état-major de l’Armée de l’Air et la seconde par la nouvelle ministre elle-même. Pas sûr que sa carrière en ressorte indemne.

Alors bien entendu un officier de haut rang peut avoir recours à des avions de liaisons, les TBM-700 sont même là pour ça. Mais pas pour ses déplacements de villégiature. Un fait qui risque bien de coûter cher à ce général si sa culpabilité est reconnue. N’oublions cependant pas que le système judiciaire français, et le monde des armées ne fait pas exception, est basé sur le présomption d’innocence. Bon après on sait que quand Le Canard Enchainé publie une enquête, c’est qu’elle a été bétonné de A à Z.

Photo © Armée de l’Air

47 COMMENTAIRES

  1. Dans mon souvenir, les officiers généraux ont droit à des quotas d’heures de vol sur avion d’arme. Lorsque j’étais Aspirant aux Cigognes, on voyait régulièrement débarquer un étoilé qui empruntait un Mirage ou un Alpha-Jet pour aller faire des ronds dans le ciel.

    A la limite, si les vols incriminés se sont effectués dans ce cadre, cela ne me choque pas. Si c’est dans son quota d’heures et qu’il en profite pour faire un aller le vendredi et un retour le lundi, le contribuable n’a pas grand chose à y redire.

    C’est une supposition de ma part. J’ai de la peine à croire à la « réquisition ».

  2. Ce qui m’énerve dans cette affaire, comme souvent avec la presse actuelle, c’est que le mis en cause est accusé avant même d’avoir pu se défendre. Alors, ce genre d’article…

  3. Bonjour, je ne partage pas du tout votre avis sur le canard.
    Bien que j’adore le côté satirique de ce journal ils ont fais de nombreuses erreurs dans le passé en lançant ce genre de choses qui se sont avérée fausse. Même si il ont eu souvent raison.
    Maintenant et dans le principe de la présomption d’innocence, et comme dans beaucoup d’affaires en ce moment je crois qu’il est bien d’attendre les résultats des enquêtes.
    Etant un ancien pilote il n’y a rien de choquant si ce Général utilise ces temps de vol pour aller ou bon lui semble..
    Je suis désolé de voir que votre site de très grande qualité rentre dans cette mode de la réactivité immédiate non-informée, non enquêté, comme le fond tout les sites et journaux people.
    Je pense que la qualité de votre site mérite un traitement plus en recul sur les choses.
    Amicalement.

    • Si vraiment ce général était dans son bon droit, croyez-vous vraiment que l’état-major de l’Armée de l’Air et le cabinet de la ministre engagent chacun de son côté une enquête sur la question ? Ce n’est pas parce que certains agissements étaient tolérés par le passé qu’ils étaient forcément bon pour l’institution. L’exemple doit venir d’en haut, de tout en haut comme d’ailleurs dans toute forme de hiérarchie.

      • Dans son bon droit ou pas, de toute façon l’armée de l’air et le cabinet du ministre diligentent des enquêtes pour se couvrir.

        Ceci dit, le canard n’a pas eu le bec aussi féroce avec le précédent ministre qui s’envolait tous les week-end dans sa Bretagne natale en bonne compagnie, sur les Falcon de l’ET60.

        Il faut dire que la capacité de nuisance du ministre était bien plus grande que celle d’un étoilé de l’armée, et les journalistes subventionnés ne mordent pas la main qui les nourrit.

        • Je vous demanderais de faire preuve de retenus vis à vis des journalistes, et de ne pas vous servir de cette page comme d’un défouloir à leur encontre. Je suis désolé si cette information vous contrarie ce n’est pas une raison pour ainsi déverser votre haine à l’encontre des journalistes d’investigations.
          D’avance merci monsieur ou madame.

      • Il ne s’agit pas ici de savoir si il est dans son bon droit ou pas. Par besoin il est normal de diligenter une enquête qui aboutira ou non à une mise en accusation.
        Le fait d’ouvrir une enquête n’est en aucun cas une suspicion de culpabilité mais relève du fait que des éléments , parfois purement d’intérêt politique, sont constitué pour justifier cette enquête. Qui aboutira sur un non lieu ou pas. En attendant les résultats de quelques enquêtes que ce sois je pense qu’il convient de patienter et donc de respecter le droit de chacun à la présomption d’innocence.

      • Avec votre réponse vous allez à l’encontre de la présomption d’innocence : « si l’armée de l’air et le ministre engagent une enquête, c’est qu’il doit être coupable », ou comment juger et condamner quelqu’un sur une simple présomption…

        • Dites-moi petitmarmotin dites moi précisément où j’ai écrit la phrase que vous citez en guillemet : « c’est qu’il doit être coupable« . Travestir mes propos c’est très limite, c’est même assez malhonnête intellectuellement.
          Bien à vous.

        • Effectivement, vous ne l’écrivez pas noir sur blanc, vous vous contentez de le suggérer, je vous cite quelques commentaires plus haut : « Si vraiment ce général était dans son bon droit, croyez-vous vraiment que l’état-major de l’Armée de l’Air et le cabinet de la ministre engagent chacun de son côté une enquête sur la question ? »
          Ou encore à la fin de votre article : « Bon après on sait que quand Le Canard Enchainé publie une enquête, c’est qu’elle a été bétonné de A à Z. »
          Donc plutôt que de parler de ma soit-disant malhonnêteté, ayez au moins l’obligeance de reconnaître votre parti-pris dans cette affaire, et de l’écrire clairement, plutôt que de multiplier les sous-entendus…

        • Je vois que vous avez au moins le mérite d’accepter que vous avez travesti mes propos. Ensuite je n’ai aucune obligeance à avoir. Cet article est un billet d’humeur de ma part concernant une pratique d’un autre temps que je considère comme inacceptable et largement condamnable ! Quand aux sous-entendus, ils permettent de faire passer bien des messages, à condition bien entendu que les lecteurs les comprennent !
          Je suis toujours stupéfait par le nombre de gens qui jamais ne réagissent sur rien mais n’hésitent pas à nous attaquer frontalement, voire comme vous petitmarmotin à nous faire des procès d’intentions dès qu’ils en ont envie. On va finir par croire que les gens comme vous ne réagissent que négativement, jamais pour souligner quand un article leur plait.
          Bien à vous monsieur ou madame.

        • En même temps, tout le monde sait bien qu’à partir du moment où il y a avantages, il y a généralement abus !!! Un de mes amis a vu, sur la base d’Orange si mes souvenirs sont bons, un général repartir vers Salon en Transall et voir revenir ce même Transall pour récupérer la casquette que le même général y avait oublié !!! C’était il y a plus de 20 ans mais quand même !!! Ensuite, si nous voulons aller plus loin sur le côté dispendieux de notre armée, on peut parler (je ne sais pas si la pratique est toujours d’actualité) des statiques de Mirages F1 à Reims (j’y étais en tant que Cocoy) afin de bouffer le kéro pour renouveler la dotation annuelle de la base !!! Là aussi c’est le pognon du contribuable qui est jeté par les fenêtres !!! Il n’y a que moi que ça gêne ce genre de pratiques ?

  4. Et dire que notre président va voter au Touquet en Falcon et retour en hélicoptère cela fait cher le bulletin de vote,
    Le vote par procuration est aussi valable pour monsieur Macron et il aurait pu le faire aussi en marche.
    Sa petite ballade pour faire connaissance avec le roi du Maroc en Falcon à titre personnel ,c’est aussi sur ses fonds personnels?

    • Pour des raisons de sécurité un Président de la République en exercice est obligé d’avoir recours aux moyens de l’État et donc aux avions de l’ETEC. Ce n’est pas lui qui décide mais sa sécurité, les hommes et les femmes du GSPR. C’était le cas sous Hollande, Sarkozy, Chirac, Mitterrand et ainsi de suite, et ça l’est encore sous Macron ! Surtout en ces temps où le chef de l’état français est la cible du terrorisme.

      • Il peut faire comme Valls qui avait pris un Falcon pour aller voir la finale des ligues des champions avec ses enfants au frais des contribuables et sous la pressions des médias il avait remboursé 2000 € pour le voyage comme si il prenait une ligne régulière et encore c’est en dessous des prix pratiqué par des compagnie qui loue des jets d’affaire,cela serait normal si cela rentrait dans l’exercice de ses fonctions point barre.
        C’est pas ainsi que l’on va réglé notre dette abyssal qui cumule à l’heure actuelle à plus de 2300 milliards €
        N’oublions pas qu’un pilote de chasse n’a droit qu’à 15 h de vol pas mois.et le reste du temps c’est beaucoup d’entrainement en simulateur pour cause du coût à l’heure de vol notamment sur rafale.

      • Le chef de l’état cible du terrorisme, c’est notre civilisation qui l’est…..et c’est plus facile de tuer des passants qu’un chef de l’état.

      • Sur ce coup la Arnaud je suis d’accord avec vous. au delà de leur emploie du temps il est normal qu’un président soit transporté par les moyens sécurisé de l’état.

        • Vous trouvez normal que notre président utilise un Falcon pour aller au Toquet voté et revenir en hélicoptère sur Paris alors que le Falcon retourné a vide à avec seulement son équipage sur la BA 107 de Villacoublay .
          Il me semble que sous la présidence de Chirac le premier ministre de l’époque Édouard Balladur avait supprimé le GLAM ( Groupe des Liaisons Aériennes Ministérielles ) en 1995 pour cause d’abus de nos ministres et haut fonctionnaires.
          La suppression du Glam, mesure symbolique Président et ministres ne voyageront plus dans des avions ou hélicoptères réservés.

      • Pour sa s sécurité notre président aurait pu aussi voté par procuration comme font beaucoup de français et d’éviter ainsi de grosse polémique sur les dépenses injustifiées et le bonheur de la presse.
        Moi moi-même lorsque je suis en déplacement pour raison professionnel au Luc à L’EALAT pour les simulateurs EDITH,et bien je vote par procuration car ce n’est pas mon entreprise TTS qui va me payer un À/R pour mon devoir de citoyen.

        • Peut-être qu’une valise avec des codes de sécurité nucléaire serait plus à l’abri dans un jet de l’état que dans un TGV ou un taxi !!!! Je dis ça comme ça !!!!

  5. Encore une info que le « canard » aime, mais que les agents d’entretiens d’une commune fassent leurs courses sur leurs temps de travail, que des employés prennent leur voiture de fonction en dehors de leur temps de travaille, qu’ils fassent des photocopies sur le dos de leur boite, etc… etc…. toutes ces actions sont aussi condamnables mais personne ne les dénoncent, et pour cause c’est devenu « normal »….donc cette affaire n’en est pas une, c’est comme d’hab quoi. Mais là, c’est un militaire, haut gradé, houlà là c’est une honte…pfff

    • C’est marrant cette propension qu’on a en France à prendre la défense de certains et à faire du bashing sur d’autres. Ce général n’est pas au-dessus des règlements. Il a des étoiles, il les a obtenu, il doit les mériter !

      • Ce n’est pas ce que j’ai dit dans mon post, du bashing?? à bon sur qui?? Dans le genre, la presse française est une spécialiste.
        On a aussi un propension en France à voir que la moitié de l’information, et de faire du sensationnelle, et si la presse Française était non subventionnée, elle serait peut être de meilleur qualité, et que mes impôts payent des journalistes ou des journaux ne me plaît pas, mais c’est comme ça! Est-ce une bonne chose, il y a sujet à débat (le débat le truc où on peux donner son avis…..). Bref, le Gradé, comme le troufion doit être exemplaire, mais c’est tellement mieux de taper sur le gradé……

        • C’est tellement mieux de taper sur la gradé.? je dirai pour une fois et enfin!!!
          Jusqu’à présent, c’étaient les troufions qui trinquaient!

    • En même temps, entre un fonctionnaire qui utilise un véhicule de fonction avec un plein à 50€ et un général qui utilise un jet avec des pleins à ? (je n’ai pas le prix mais ce n’est certainement pas un plein de gazole au supermarché du coin) , il y a certainement un écart, un gouffre même !!! Comparons ce qui est comparable s’il vous plait !!!

  6. 40 heures de vol pour un PN après l’age de42 ans pour toucher la solde à l’air. Qu’il les fasse en allant sur son lieu de villégiature ou au dessus de Cazaux… on a connu pire. Quelques aller retour en « Paris » pour aller chercher quelques caisse de Bordeaux depuis le grand Est…ou les escadrons EDSA qui sont jumelés avec des communes de vignobles célèbres…Bon c’était au XXème siècle.

  7. Rien de nouveau, les officiers pilotes en état major doivent effectuer un certain nombre d’heures de vol/an pour conserver leurs qualifications (et accessoirement leur solde à l’air), alors, que ce vol se passe à tourner en rond ou leur permette de rentrer chez eux, pour moi, pas de différence. Maintenant, reste à voir si les vols de cet officier général se faisaient en plus de ces mini obligatoires ou pas… Sinon, si on veut faire des économies, on peut se pencher sur l’ensemble des officiers pilotes affectés dans des bureaux en fin de carrière et qui ne volent plus que pour conserver le confortable pactole de la solde à l’air alors que tout le monde sait très bien qu’ils ne voleront plus jamais en opérations…

    • @CHB : je ne suis pas PN, et je n’ai jamais touché l’Indemnité de Sujétion Aérienne du Personnel Navigant. Mais si on me supprimait du jours au lendemain 1/3 de ma solde, je l’aurais mauvaise. Et si vous la vouliez, il suffisait de réussir une formation PN. Si, il y a quelques décennies, elle n’était peut-être pas méritée, le nombre de missions de guerre des navigants aujourd’hui suffit à la justifier, y compris quand ils sont affectés en état-major.

      • @adnstep.
        1/3 de la solde effectivement, c’est beaucoup. Mais comme vous l’avez si bien dit, c’est une indemnité. Hors une indemnité se justifie dans le moment, au besoin REEL et à l’emploi tenu actuellement, lorsqu’elle n’est plus justifiée, on la retire.

        Caricaturons la chose par un exemple : un technicien qui travaille en grande hauteur a une indemnité « Prime de risque travail en grande hauteur ». Il est promu / muté dans un bureau et ne risque donc plus d’être en danger. Haaaaaa mais attention !!! , pour continuer à toucher sa prime, il va continuer à monter sur une échelle régulièrement, même si son poste ne le justifie plus ….

        Et nous dire que nous n’avions qu’à faire PN … Bravo, c’est très constructif …

  8. Bonsoir. Il a fallu que j’arrive sur votre site pour trouver enfin des avis et commentaires pondérés et assez objectifs sur cette affaire. Merci à vous tous. Quel déferlement médiatique incroyable sur cette affaire assez banale quand on connaît le milieu ! Que cela tombe aujourd’hui alors que le Général Reboul devait être nommé commandant du CFA est bien plus que troublant ! Vivement les conclusions des enquêtes mais le mal médiatique est fait même si le caractère non abusif de ces vols réalisés sur allocation officielle est prouvé. C’est très triste quand on connaît la carrière exemplaire et la grande valeur de ce général.

  9. Il y a plus de 15 ans, les officiers supérieurs de l’État Major de Metz prenaient des avions pour allaient passer le week-end sur le bassin d’Arcachon. Mais à l’époque ça dérangé personne, avec les restrictions budgétaire cette pratique avait disparue et c’était très bien.
    De plus un Général n’ira jamais au combat et à son age il n’a plus la condition. Donc pourquoi les laisser encore voler si ce n’est que pour leurs faire une faveur. et aujourd’hui c’est plus acceptable.

  10. Rien de surprenant, 40 ans de contrôle circulation aérienne militaire et civile. je peux vous assurer que ce sont des pratiques courantes, dans toutes les administrations, Enquêter sur certains chefs et pilotes du SEFA qui établissent un plan de vol le vendredi et reviennent le lundi.
    Des ministres et haut fonctionnaires qui utilisent à des fins personnelles les avions de leur administration, quand de ce n’est pas les avions du GLAM pour leur propre profit ou pour dépanner une connaissance quelconque; Bénéficier ainsi du service cinq étoiles à des prix hors concurrence.
    Le nombres de plans de vol établis ou de places retenues sur des lignes régulières pour des destinations prisées lorsque les beaux jours reviennent, pour participer à des réunions ou à des colloques bidons. Les plus veinards sont ceux dont les administrations ont des liens avec les DOM-TOM pour des missions et des inspections bidons et dont les frais sont remboursés…. (le beurre et l’argent du beurre)
    Ce pauvre général risque de trinquer pour la masse. Enfin pour un « gégène » être la star du jour c’était sûrement écrit dans les étoiles. Pourtant, il faut bien utiliser le potentiel du zinc (sans que cela tourne à la brève de comptoir) et consommer le « kéro » pour avoir droit l’année suivante aux mêmes crédits. Mais c’est une autre histoire…

  11. Bonsoir,
    Alors avant tout, je voudrais dire à tous les anciens (PN et contrôleurs) qui ici « cautionnent » ce que Mr Reboul ( parce que croyez moi… il va redevenir très rapidement Civil) , ben les gars… les temps ont changé . C’est fini la belle époque où il y avait des avions à profusion, des appelés qui faisaient tout et n’importe quoi !
    Je trouve les pratiques de ce Général plus que limite ! Présomption d’innocence ? Dites ca au 30 gusses qui connement attendent que ce monsieur se pose à salon de provence alors que la base est censé être « fermée » depuis 1h déjà …
    aujourd’hui, on doit justifier absolument toutes nos dépenses de services, prendre le plus grand soin de nos tenues car il y a des ruptures de stocks … et à coté de ça, lui prend un avion pour dès convenances personnelles ? Les chiffres annonçaient par les médias concernant l’heure de vol sur alphajet sont loin du compte… croyez moi, une heure de gadget, ca ne coûte pas 3000€…
    Ce qui est navrant dans l’histoire, c’est qu’il est à un poste de haut niveau et qu’il est censé montrer l’exemple. Un peu plus haut, j’ai pu lire qu’il est regrettable de le juger coupable alors qu’il n’a meme pas eu l’occasion de se defendre . cela fait des années qu’on voit son cirque … les gens se posent’tous le temps la question suivante quand il débarque :  » comment est ce possible qu’on laisse faire ca ? »
    Donc pitié, aux nostalgiques de l’armée de l’air des années 80, ne lui trouvez pas d’excuses. Avec cette polémique , France 3 a diffusé une interview du Général Reboul qui a été tournée en 2014 où il parle de l’importance d’économiser les avions …. à se tordre de rire…

  12. Juste pour info, (venant d’un marsouin, et ne me dites pas que je suis un biffin sinon …) :
    On dit mon général quand on est sous ses ordres (chaine hiérarchique) donc vous auriez du écrire « général » tout court …
    Et puis sinon il finira « général dans la deuxième section de l’état-major général » (pour dire à la retraite) ou il touchera une pension de colonel si je ne m’abuse….
    Et pour finir sur une note d’humour, il avait le droit de monter dans l’alphajet, mais pas de le mettre « en marche » (pouf pouf)

  13. @Pineaple et Arnaud
    Ce qui me gêne c’est qu’on en fasse un accusé alors que l’enquête n’a même pas démarré !
    Il n’est nullement question d’excuse, mais de JUSTICE !
    S’il a fauté, qu’il soit puni, mais dès lors que l’es enquêtes auront CONCLU à une faute, pas AVANT!

  14. Quel est l’intérêt qu’un général de 50 ans fasse 30 ou 40 heures de vol par an ? Il a déjà volé des milliers d’heures en tant que pilote de chasse, il connait donc le métier, et ses états de service, et en particulier ceux de ce général, lui donne l’autorité pour commander des pilotes de combat. Mais physiquement, il n’est plus apte à supporter 6 G, et plus, (yeux, coeur, etc), il ne pourra donc pas retourner dans un vrai combat.
    Pour 4 généraux on peut avoir un jeune pilote.
    Je n’oublie pas que le général qui commandait les FAS a repiloter un KC135 en mission de guerre il y a quelques années.

  15. En tant qu’ancien militaire de l’Armée de l’air, je peux dire que j’en ai vu beaucoup de ces genres d’abus. C’était (et c’est toujours visiblement) devenu tellement « banal  » que ces utilisateurs paraissent étonnés quand le problème est soulevé! Pour ma part, je les ai subi et j’ai toujours trouvé anormal anormal que des officiers supérieurs bien payés s’enrichissent un peu plus sur le dos du contribuable et souvent au détriment des subalternes!

  16. Selon le dicton : « les loups ne se mangent pas entre eux ». Je vois mal comment une enquête interne dirigée par des militaires qui ont aussi usé et abusé de ce genre de pratique pourrait conclure à une culpabilité de ce général et proposer des sanctions disciplinaires. Un fonctionnaire « normal » serait mis à la retraite d’office et probablement sans droit à retraite.
    Nous verrons la suite mais je n’ai pas de doute sur son issue!

        • Des fonctionnaires civils feraient parfaitement l’affaire. Faut vraiment arrêter dans ce pays de penser que les politiques sont tous des c— incapables de déléguer correctement leurs missions. Après je vois que semblez avoir réponse à tout Jean.

  17. La conclusion de votre commentaire est étrange. J’ai une longue carrière professionnelle . D’abord dans la vie militaire et ensuite dans la vie publique au sein de laquelle j’exerce encore. Il me semble que ça s’appelle l’expérience. Cependant, celle-ci n’exclut pas totalement l’erreur de jugement. Bonne soirée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom