Verra t-on dans les prochains jours des patrouilles mixtes Eurofighter EF-2000 et MiG-29 Fulcrum au-dessus de la Bulgarie ? L’Aeronautica Militare Italiana vient de déployer quatre de ses chasseurs vedettes sur une base du centre de la Bulgarie afin d’assister les pilotes locaux dans leurs missions quotidiennes de défense aérienne. Il ne s’agit là nullement d’un exercice mais bel et bien d’une mission internationale qui s’inscrit dans le cadre du NATO Air Policing.

C’est donc sur la base Bulgare de Graf Ignatievo à quelques kilomètres de la ville de Plovdiv que les Italiens ont élu domicile depuis quelques jours, et ce jusqu’au début du mois d’octobre. C’est justement là que stationnent en permanence les MiG-29 mais aussi les Sukhoi Su-25 de la force aérienne bulgare. À coup sûr les ultramodernes chasseurs européens vont détonner au milieu de ses reliquats de la guerre froide.

Car c’est bien là qu’est doublement le problème des Bulgares. Dans un premier temps leurs vieux MiG-29, hérités de l’ère soviétique, ne sont absolument plus aux normes (entre autres celles de l’OTAN) pour assurer efficacement leurs missions. Les deux principales de celles ci sont la défense aérienne et éventuellement ensuite l’interception d’un aéronef hostile dans l’espace aérien de ce pays membre de l’Union Européenne. Dans un second temps le gouvernement bulgare s’est récemment inquiété des mouvements de navires et d’aéronefs de la fédération de Russie à proximité de ses frontières, en Mer Noire, notamment après l’annexion de la Crimée.

C’est pour cette raison que la Bulgarie a demandé à l’OTAN le déploiement d’une mission NATO Air Policing sur sa base. Sachant qu’il ne s’agit pas de la première, des McDonnell Douglas F-15C/D de l’US Air Force avaient réalisé le même type de déploiement à l’été 2016.

Il est bon aussi de se souvenir que depuis plusieurs mois les Bulgares tentent d’acquérir quelques EF-2000 de première génération auprès de l’Italie. Une démarche qui leur permettrait de muscler leur chasse et de permettre la mise à la retraite des plus anciens de leurs MiG-29. La présence de ces quatre avions de combat sur la base de Graf Ignatievo n’est donc pas anodine.

Photo © Aeronautica Militare Italiana.

1 COMMENTAIRE

  1. Si la Bulgarie désire obtenir des Eurofighter, l’Autriche en a 15 de la tranche 1 qu’elle va retirer du service avant 2020.
    Trop chers, pas assez performants, et avec une affaire de corruption l’Autriche cherche un autre appareil.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom