Une double enquête, menée par la FAA et le NTSB pour la première et le FBI pour la seconde, a été décidée par les autorités américaines après le drame survenue ce samedi 12 août 2017 dans le comté d’Albemarle en Virginie. En début d’après-midi un hélicoptère Bell 407 appartenant à la police d’état s’est écrasé dans une zone boisée, tuant sur le coup son pilote et son copilote. Le monoturbine participait à des opérations de maintien de l’ordre au-dessus de la ville de Charlotteville.

En effet ce jour-là se tenaient deux évènements à très haut risque sur la ville, mobilisant des moyens très importants afin de garantir la sécurité des uns et des autres. Le premier concernait plusieurs milliers de militants de l’extrême-droite américaine (dont les tristement célèbres suprémacistes du Ku Klux Klan ou encore des groupuscules néo-nazis) qui refusaient le déboulonnage de la statue du général sudiste Lee. À plusieurs kilomètres de là des manifestants anti-racisme avaient organisé leur propre rassemblement, qui fut d’ailleurs endeuillé par une attaque à la voiture-bélier dans laquelle une militante de 32 fut tuée.
De nombreuses insultes et agressions ont également eu lieu de part et d’autre des cortèges.

C’est dans ce climat pour le moins inquiétant que la police d’état de Virginie a décidé de déployer au-dessus de Charlotteville deux de ses hélicoptères : un Bell 407 et un MBB-Kawasaki BK-117 chargés de surveiller les manifestations et au besoin de guider les unités de maintien de l’ordre vers les semeurs de troubles.

Alors qu’il avait déjà survolé la ville pendant plus d’une heure et demi le premier d’entre-eux a du rebrousser chemin afin de retourner à Charlottesville–Albemarle Airport pour ravitailler en carburant. C’est peu de temps après son second décollage que l’hélicoptère a pour une raison encore inconnue perdu de l’altitude avant de venir percuter un bosquet d’arbres entre l’aéroport et la ville. Il s’est immédiatement embrasé, emprisonnant ses deux membres d’équipage. Lorsque les services de secours sont arrivés sur zone ils n’ont pu qu’extraire leurs deux corps sans vie.

L’hélicoptère accidenté, un Bell 407, avait été construit en 2001 et volait sous l’immatriculation civile N30VA. Il était exploité par la police d’état de Virginie depuis 2006 et était régulièrement révisé par le constructeur mais également son propriétaire.
Une enquête a immédiatement été décidée par le FBI. Ses enquêteurs fédéraux ont déclaré à la presse ne pas exclure du tout un acte de malveillance à l’égard des policiers.

Photo © Keypublishing.

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo pour ce scoop! J’écris ces lignes, le mardi à 15:31 heure du Québec (UTC-4) et les médias québécois ne mentionnent pas cette triste nouvelle. RIP pour le pilote et son copilote et condoléances aux familles. Je serai étonné que cet écrasement soit dû à un tir délibéré provenant du sol. Cependant cette possibilité existe en regard du nombre effarant d’armes présentes aux Etats-Unis et du contexte politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom