On le disait dans le creux de la vague, malade de ses défauts, mais finalement il ne faudrait sûrement pas l’enterrer trop vite. Ce mardi 26 septembre 2017 l’avionneur européen Airbus Defense & Space a livré à l’Allemagne le cinquantième exemplaire de série de son avion-cargo A400M Atlas. C’est à Séville en Espagne, sur son site même de production que le quadrimoteur à turbopropulsion a été remis à son propriétaire.

L’Airbus Defense & Space A400M en question devient donc le treizième avion à porter les couleurs du LTG-62, l’unité de la Luftwaffe qui met en œuvre ces avions. C’est sur la base aérienne de Wunstorf dans le nord-ouest de l’Allemagne que l’avion servira très prochainement.

En Allemagne, comme en France, le rôle premier des A400M Atlas est de permettre la mise à la retraite progressive des Transall C.160 datant de la guerre froide. À la différence des C.160R en service dans l’Armée de l’Air les C.160D de la Luftwaffe sont nettement mieux conservés, car moins usés. L’Allemagne ne leur a pas fait parcourir toutes les routes aériennes de la planète. Cependant à la différence des Français les Allemands ne possédant pas de Lockheed C-130H et C-130H-30 les A400M sont les seuls avions tactiques de grande capacité.

Cette livraison symbolique du 50ème exemplaire de série ne doit cependant pas masquer une réalité palpable : l’A400M n’est pas supérieur au très polyvalent C-130J Super Hercules américain. La preuve, l’Allemagne et la France ont sélectionné cet avion pour remédier aux erreurs de conception existants sur l’avion européen !

Au final l’A400M Atlas continue ses livraisons, en attendant d’éventuelles futures commandes à l’export.

Photo © Wikimédia Commons.

11 COMMENTAIRES

  1. Salut Arnaud,

    une fois n’est pas coutume, mais je ne suis pas totalement d’accord avec toi… ça n’est pas parce que nous commandons 4 hercules pour faire la jonction avec l’arrivée d’un flotte suffisante d’Atlas, et l’ensemble des capacités espérées (ravitailleur par ex.) que l’A400M n’est pas supérieur au C130. Le C130 a juste le mérite d’être efficace et disponible. L’Atlas emmené plus lourd et plus loin, tout en gardant des capacités tactiques … nul doute qu’une fois les erreurs de jeunesses résolues (le hercule à 50 ans… tous les problèmes ont eu le temps d’être réglés 😉 ) , l’avion Européen surpassera son aîné dans bien des domaines !

    Encore merci pour tes excellents articles.

    • Sauf que là nous parlons du C-130j super hercule mis en service en 1999. A part l’aspect extérieur, il n’a plus grand chose a voir avec l’hercule des années 50.

  2. A noter le premier atterrissage tactique opérationnel d’un A400m Français sur la piste sommaire de Madama au Niger.
    Je ne pense pas que l’on puisse comparer les Hercules aux Atlas, qui n’ont ni la même taille ni la même autonomie. Rappelons tout de même que l’A400M est un avion alliant les capacités de masse et de distance de l’ordre du stratégique, aux capacité d’atterrissage sur terrain difficile et court de l’ordre du tactique.
    Certes l’Atlas subit de trop nombreux « défauts de jeunesse », comme on appelle cela pudiquement dans le milieu aéronautique, qu’il va encore mettre quelques temps a combler totalement.
    Mais je dois dire que la façon dont Arnaud dans ses précédents articles, balaye d’un revers de main les moult retards, surcouts, et défauts du F-35, et d’autre part critique ici l’Atlas, me laisse pantois ! Il a tout à fait droit à une certaine subjectivité, mais sa vénération pour le matériel américain ne contribue pas à sa crédibilité.

    • Vénération au matériel américain ? Une fois encore vous n’y aller pas avec le dos de la cuillère. Je pourrais en écrire autant de votre rejet vis à vis de ce qui vient d’outre-Atlantique. Une fois encore François vous profitez de votre intervention pour troller à mon encontre, mais bon étant beau joueur je vous laisse faire. Sinon vous allez encore passer pour une pauvre victime.

    • Au même endroit que vous avez vu de la vénération du matériel américain de ma part. Tel est pris qui croyait prendre François. Ça vous apprendra !

      Je remarque au passage que vous ne contestez pas de troller !

  3. Bonjour Arnaud, Comme d’autres je suis étonné de votre phrase sibylline où vous déclarez, un peu péremptoire: « l’A400M n’est pas supérieur au très polyvalent C-130J Super Hercules américain »; ce qui reste largement à démontrer.
    Je vous rappelle tout de même la très belle infographie  » comparaison A400M vs C130J30″ publiée par votre site en 2010 et où le résultat donnait l’A400M gagnant sur tous les plans sauf pour le prix..
    Bien à vous

    • Comme quoi les choses ont évolué entre 2010 et 2017, l’épreuve du terrain a eu raison des beaux espoirs qu’on pouvait placer dans l’avion européen ! Vous savez chère madame ou cher monsieur il s’en passe des choses en sept années !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom