Voilà une info qui risque de causer quelques troubles nocturnes aux dirigeants d’Airbus et de Lockheed Martin. L’hélicoptériste américain Bell vient d’annoncer avoir terminé l’assemblage du prototype de son futur convertiplane V-280 Valor, un appareil visant clairement le marché des hélicoptères de manœuvres et d’assaut. Une fois encore le constructeur du mythique H-13 tient à marquer de son empreinte l’histoire aéronautique.

C’est depuis son site industriel texan d’Amarillo que l’hélicoptériste travaille sur celui qui est bien plus qu’un «petit frère» du CV-22 Osprey. Revêtu d’une livrée unie gris foncé et porteur de l’immatriculation civile N280BH l’appareil attend patiemment la poursuite de ses essais statiques. Car en fait s’il est bien prévu qu’il vole cette année cela n’interviendra pas avant le  milieu du mois d’octobre voire le début novembre. D’ici là les ingénieurs et techniciens doivent s’assurer que le nouveau convertiplane peut prendre les airs en toute sécurité.

Il n’est bien sûr pas encore prévu une date pour la première translation de l’aéronef. C’est à dire le passage du décollage vertical au vol horizontal, ou plus simplement du mode hélicoptère au mode avion. Car c’est bien là le futur espéré par les dirigeants de Bell Helicopters : que le V-280 Valor devienne le successeur du UH-60 Blackhawk à l’horizon 2025-2030 comme celui-ci le fut pour le UH-1 Iroquois au début des années 1980.
Bell, ancien avionneur devenu hélicoptériste, bouclerait la boucle en redevenant un avionneur.

Pour autant le V-280 Valor ne semble pas être de la même génération que le V-22 Osprey, il a plutôt été conçu en tirant les enseignements de ses erreurs, c’est ce qui explique pourquoi cinq ans après le lancement du programme on est désormais si proche du premier vol. Qu’il semble loin le temps des XV-15 et YV-22 et leurs dizaines d’années d’études et de travaux préparatoires. On attend avec impatience les réactions des concurrents Airbus Helicopters et Sikorsky, enfin si bien sûr ils en ont les moyens !

Photo © Bell Helicopter

 

7 COMMENTAIRES

  1. Je suis très impressionné par ces convertiplanes et l’ingénierie derrière. Et ce V-280 a vraiment de la gueule !

    Peut-on dire que la réponse d’Airbus Helicopters la voici ? :
    http://www.air-cosmos.com/bourget-2017-airbus-helicopters-devoile-le-racer-96603
    Ce n’est certes pas un convertiplane mais l’objectif est le même: améliorer la vitesse en vol horizontal. Et Airbus veut tout autant optimiser les coûts sur cette machine (Racer pour Rapid and Cost-Effective Rotorcraft ou Giravion Rapide et Rentable).
    Les essais du X-3 ayant pleinement satisfait Airbus, ils s’appuient sur ce concept de rotors latéraux fixes. Ainsi on se passe de systèmes mécaniques compliqués et couteux pour faire basculer les rotors lors des transitions de vols.

  2. Arnaud vous vous demandez ce qu’il en est de la réaction d’Airbus Helicopter et de Sikorsky. Certes Bell a pris de l’avance, mais la réaction des concurrents existe déjà, puisque le V-280 Valor fait partie du programme FVL(Futur Vertical Lift) / Join Multirole High-Speed Rotorcraft Deseigne, de l’U.S. Army, pour lequel Bell a été présélectionné avec Sikorsky et pour lequel ce dernier présente le SB-1 Defiant, avec un double rotor principal coaxial et un rotor propulsif à l’arrière.
    Quand aux européens, Airbus a un projet de Racer, comme le précise Clems, avec un rotor principal et deux rotors propulsifs latéraux, issu du prototype X3 qui a déjà volé, et Léonardo, ex AgustaWestland, a déjà fait voler son prototype de convertible AW609 Tiltrotor.

    • Ce qui est bien avec vous François c’est qu’on est jamais déçu. Vous semblez une fois encore vous complaire dans votre rôle du monsieur-je-sais-tout. Je me demande comment on pouvait faire avant que vous veniez nous éclairer de vos connaissances encyclopédiques. Quelle chance nous avons d’avoir un troll comme vous !

  3. J’en apprends de mon coté en lisant vos articles et vous vous présentez comme une personne souhaitant accroitre ses connaissance en matière d’aviation, alors pourquoi prenez vous la mouche et me traitez vous de troll chaque fois que je me permets une précision. Qu’est-ce qui vous dérange tant dans mes commentaires ?

    • Tiens Jade, vous êtes encore dans l’insulte gratuite madame. Bon bah on va encore devoir vous modérer puisque vous ne comprenez que cela. Je me demande bien ce qui peut pousser quelqu’un comme vous à venir ainsi nous emmerder (oui oui j’ai bien écrit emmerder et non ennuyer) une fois tous les quatre matins avec votre bêtise crasse et vos insultes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom