C’est à l’occasion d’un vol d’entraînement que le drame a eu lieu ce vendredi 6 octobre 2017. Un hélicoptère de transport et d’assaut Mil Mi-17 appartenant à l’Indian Air Force s’est écrasé dans le district de Tawang causant la mort des sept passagers et membres d’équipage à son bord. Pour le moment les causes exactes de l’accident demeurent inconnues, même si les enquêteurs semblent s’orienter sur une erreur de pilotage due à une météo défavorable.

Pour mémoire l’Indian Air Force est actuellement un des principaux utilisateurs de l’hélicoptère russe Mil Mi-17. Ces machines assurent des missions aussi bien en pleine qu’en zone montagneuse comme dans la région où s’est déroulé ce crash.
Le district de Tawang, situé au nord-est du pays, est frontalier du Tibet et du Bhoutan.

Peu après la perte de contact radio et radar avec l’appareil des éléments de l’armée et de l’aviation indienne se sont rendues dans la zone présumée de l’écrasement. Au moins quatre hélicoptère dont deux Cheetah de l’Indian Army Air Corps ont participé aux recherches et permis de repérer la carcasse du Mi-17 accidenté.  Une partie des corps a d’ores et déjà été récupérée et redescendue en vue des autopsies.

Ce n’est pas la première fois qu’un hélicoptère de la famille Mi-8 / Mi-17 connait un tel drame en Inde. Bien qu’à chaque fois (ou presque) les causes s’orientent vers des pannes mécaniques les militaires indiens continuent de faire confiance à cette machine bon marché et très rustique.

Photo © Indian Air Force.

2 COMMENTAIRES

  1. C’est bien de faire confiance aux appareils, mais j’espère que leurs programmes de maintenance sont strictement respectés. Une seule vérification manquée ou mal menée peut faire toute la différence, encore plus sur des appareils aussi anciens.

    • Attention aux méprises, tous les Mi 17 indiens ne sont pas vieux, certains sont même encore en cours de livraison de la part de la Russie. Près d’une cinquantaine de ces hélicos n’a pas plus de dix ans de service.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom