Belle prouesse technologique et commerciale pour l’industrie aéronautique européenne. Ce lundi 9 octobre 2017 le constructeur Airbus Helicopters a livré au Pentagone le 400ème exemplaires du biturbine polyvalent UH-72 Lakota. Un hélicoptère qui a notamment, rappelons-le, comme mission d’assurer le remplacement des derniers légendaires Bell UH-1 Iroquois en service dans l’armée américaine.

Car oui il ne faut pas oublier que l’une des premières missions des UH-72A Lakota est de succéder aux «vieux» UH-1V Iroquois, en fait des UH-1H transformés à la hâte à la fin des années 1990 afin de réaliser des missions d’évacuation sanitaire et de liaisons médicalisées.

Néanmoins il faut voir que les UH-72 Lakota ne sont pas les plus évolués des H145M. En effet les hélicoptères en dotation dans les rangs de l’armée et de la garde nationale américaines ne sont pas dotés du rotor anti-couple Fenestron que l’on trouve sur les versions les plus récentes de la version militaire du célèbre hélicoptère civile.
En somme le Lakota est un EC645 à l’heure du H145M.

Il n’en reste pas moins que livrer 400 hélicoptères à un seul client militaire ça n’est pas donné à tous le monde et cela prouve la solidité industrielle de l’hélicoptériste européen.

Photo © US Army National Guard.

3 COMMENTAIRES

  1. Il est dédier en partie A l évacuation sanitaire alors comment cela ce fait que cet hélicoptère n a pas été utilisé dans les récentes catastrophe qu il y a eu au US ? Ou alors je les ai raté les infos ! Ils en ont 400 quand même !

    • Parce que dans les catastrophes types ouragan et/ou tempêtes tropicales c’est prioritairement l’US Coast Guard qui intervient avec ses MH-60T Jayhawk et ses MH-65D Dolphin. Cependant quelques hélicos de l’US Army et de l’US Air Force ont aussi participé. Il est intéressant de voir que l’UH-72A visible en haut de l’article porte les panneaux day-glow de couleur rose des machines qui luttent contre les feux de forêt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom