C’est une information passée un peu inaperçue ce mercredi 29 novembre 2017 mais qui en dit long sur l’état de notre planète. Le gouvernement fédéral américain a officiellement déclaré éteinte à jamais l’espèce de grand félin connue sous le nom de cougar, celui-là même qui donna son nom à un des plus célèbres hélicoptères militaires français. Ces grands félins étaient endémiques de l’est des États-Unis.

Alors bien sûr nous sommes finalement assez loin de l’aéronautique si ce n’est que mon petit sujet ici prend la forme d’un tirage de signal d’alarme. De nombreux animaux qui ont donné leur nom à des avions et hélicoptères sont aujourd’hui en grand danger. Dans quelques décennies qui se souviendra encore que les noms de Caracal, Cougar, Lynx, ou Puma ne désignent pas exclusivement des hélicoptères militaires ?

N’oublions pas qu’aux États-Unis les aéronefs de l’US Army portent les noms de nations amérindiennes décimées au 19ème siècle durant la conquête de l’ouest. Et certaines ont tellement été oubliées que même les noms des hélicoptères semblent lointain, y compris pour les aérophiles comme nous.

C’est donc aussi à nous de ne pas baisser les bras et de nous battre pour cette planète. On accuse souvent (à juste titre) l’industrie aéronautique d’être extrêmement pollueuse et il est temps que cela change.

Ce petit coup de gueule écologiste s’arrêtera là car je sais que nombre d’entre vous vont le trouver déplacé et hors sujet. Ils auront peut-être raison, mais perso je m’en fiche !
Aujourd’hui je suis triste de la disparition de ce magnifique animal.

Photos © ministère des armées.

16 COMMENTAIRES

  1. C’est uniquement la population de pumas (cougars en anglais) au nord-est de l’Amérique du Nord qui a disparu. La sous-espèce en elle-même (Puma concolor cougar) ne s’est pas éteinte, elle se porte toujours très bien à l’ouest des Etats-Unis, de même que d’autres espèces de pumas ailleurs sur le continent américain.

    Le puma / cougar en général, toutes sous-espèces confondues, est classé en « Préoccupation mineure », c’est à dire sans le moindre danger d’extinction.

    • J’adore les gens qui savent toujours mieux que les autres. Sauf que vos déclarations sont en complète contradiction avec celles du directoire de l’US Fish & Wildlife Service. Vous m’excuserez Louis de plus les croire eux que vous !

      • Vous avez tout les deux raison. C’est le puma de l’est américain qui est officiellement éteint, ce que vous dites à juste titre dans votre article par le terme « endémique ». Son extinction daterait des années 30 selon le U.S. fish and wildlife service d’après un article de 2011. La population de puma de l’ouest americain, qui est une sous-espece, se porte bien.

      • Dimitri a raison. C’est dans l’est américain que les pumas seraient disparus.. bien que dans l’est du Canada on garde encore espoir suite à divers signalements. Dans l’ouest, les populations se portent généralement bien et sont même à la hausse. L’espèce n’est donc en voie de disparition heureusement.

  2. Ce battre pour la planète, où pour la survie de l’espèce humaine? La planète s’en sortira très bien sans nous, comme à chaque extinctions massives…….

  3. Disparu à tout jamais mais seulement des États-Unis ? Car il faut savoir que les termes cougar et puma designe le même animal tout comme alligator et caïman, et c’est également un animal encore présent en Amérique du Sud.

    • Alligator et caïman même animal ? Ah oui là il y a comme qui dirait « du level ». En même temps les chats et les tigres aussi c’est le même animal ce sont deux félins !

      • Pour l’alligator et le caïman j’ai fait une erreur je le reconnais, même si ce sont deux espèces extrêmement proche, plus qu’avec un crocodile. Désolé de décevoir votre air condescendant mais puma et cougar c’est exactement le même animal.

  4. Bonjour,
    Ne t’excuse pas de ce type de préoccupation, je la trouve touchante. On peut être passionné d’aviation et eco-responsable. Car nous sommes responsables dès lors que nous nous sommes hissés en haut de la pyramide. Une extinction massive provoquée par nos erreurs et pas due au hasard d’une collision céleste (astéroïde) ou d’une éruption volcanique serait un désastre difficile à laisser à nos enfants.
    Olivier (100 heures de vol, papa et maman pilotes aussi)

  5. sans paraphraser votre article de 2009!! prenons soin de conserver sur notre belle planète, d’autres félins si attirants : chat sauvage (wildcat,) tigre, jaguar, lionceau (kfir), guépard (cheetah)………et autres ‘gazelles’ pour qu’ils aient de quoi croûter…,

  6. Je soutiens totalement votre démarche Arnaud. 7 Milliards d’humains sur cette terre, cela peut faire d’énormes dégâts. Tous nos actes ont une influence sur l’environnement, en mal, mais aussi en bien si nous le décidons. Ce n’est qu’une question de volonté.
    Quand au débat de spécialistes, même si tout le monde a finalement raison. Je pense que Cougar, Puma, Nord-est ou nord-ouest, … tout cela a finalement peu d’importance. La tendance est toujours globalement à l’extinction et il est grand temps de l’inverser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom