Les recherches se poursuivent dans la zone de l’écrasement ! Ce mercredi 22 novembre 2017 un avion de transport Grumman C-2A Greyhound appartenant au squadron VRC-30 de l’US Navy s’est abîmé en mer des Philippines, huit des onze passagers et membres d’équipage ont été récupérés et sauvés. Le bimoteur à turbopropulseurs était basé à bord du porte-avions USS Ronald Reagan.

La zone du drame se trouvant au sud de l’archipel nippon les missions de recherches et de sauvetages sont menées par des équipes américaines et japonaises. Des avions, hélicoptères, et navires de guerre des deux pays tentent de porter secours aux trois marins américains portés disparus. La majorité des aéronefs de l’USS Ronald Reagan se relaie afin de localiser les victimes et l’épave de l’avion.

C’est alors qu’il se dirigeait vers le porte-avions américain que le Grumman C-2A Greyhound a plongé vers l’eau. Outre les passagers il transportait environ une tonne et demi de fret dont du courrier et des denrées alimentaires. Les causes exactes de l’accident sont encore mal connues même si la météo particulièrement défavorable dans la région semble être la piste privilégiée.

Ce drame est le plus important accident du bimoteur Carrier Onboard Ddelivery de l’US Navy depuis qu’un avion identique s’était abîmé en baie de Souda, au large de la Crète, en novembre 1973 où sept membres d’équipage et passagers périrent. En fait le Grumman C-2A Greyhound a toujours joui d’une excellente réputation dans les rangs de l’aéronavale américaine, grâce notamment à ses capacités a encaisser les chocs les plus violents en vol ou à l’appontage !

Photo © US Navy.

8 COMMENTAIRES

  1. Il s’agit d’un dérivé du plus connu E-2 Hawkeye, la coupole de radar en moins et un fuselage plus ventru.
    Lors des déploiements du Charles de Gaule la Marine française fait régulièrement appel aux services des Greyhound de la Navy afin d’assurer les ravitaillements de son porte-avion. La France ne communique pratiquement pas au sujet de ce procédé qui est révélateur d’une lacune de l’aéronavale et d’une dépendance en vers on allié américain.
    La Navy a déjà choisi le futur remplaçant du C-2A, il s’agit du V22 Osprey. Une mini révolution en perspective puisqu’un avion qui décolle et apponte à l’aide d’une catapulte et de brins d’arrêts sera remplacé par un convertible à décollage et appontage verticale. La France à déjà procédé à des essais d’appontage du V22 sur son porte-avion.

      • A part sa derniere phrase je vois quasiment aucun rapport avec la fiche de l’appareil, et puis j’aime bien ses commentaires à françois, ils sont des petits plus sur les articles.

        PS :D’où tu tiens tes infos en général françois? tu bosses dans le secteur aéronautique? armée?

  2. François. Oui clairement, les C-2 greyhound viennent réguliérement aider la french navy. Avant il y avait le super frelon, puis le NH90 devait remplacer ses missions de soutien, mais le manque de machine et leur retard on fait que nous demandons un soutient a l’US navy. Mais en mer nous somme ravitallé aussi par des navires US ou UK, tout dépend de la composante. L’interopérabilité de nos navires et aéronefs avec les USA s’améliore d’année en année.

    • Oui Nicolas vous avez raison il faut se réjouir du haut degré d’interopérabilité de notre marine avec nos alliés. Et en dépit de certaines lacunes capacitaires, nous n’avons pas à rougir de nos marins puisque la France est la seule nation à qui l’US Navy ou l’US Marine Corps daignent céder le commandement d’une flotte aéronavale ou amphibie. Ce fut le cas en 2016 lorsque le Charles de Gaulle a pris le commandement de la Task Force 50 dans le Golfe arabo-persique et ce sera encore le cas ce mois ci avec le BPC Tonnerre en Méditerranée et dans l’Océan indien. La Marine française assure dans ces cas le « tuilage » entre la relève de deux bâtiments US. Même l’illustre Royale Navy britannique ne peut se targuer d’une telle confiance de la part des USA.
      Concernant le NH90, même en nombre plus important il ne peut compenser le volume de soute et surtout l’allonge d’un V22 ou d’un C2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom