Les pilotes d’hélicoptères et de convertiplanes américains et français ont mis l’accent sur les opérations navales. Au cours la fin du mois de janvier 2018 l’exercice Bois Belleau 100 a permis à des équipages des deux nations de s’entraîner sur des navires de l’autre pays. Quand l’US Navy a mis à profit son croiseur lance-missile USS Monterey (CG-61) la Marine Nationale accueillait elle ses invités à bord du bâtiment de projection et de commandement Tonnerre (L9014).

C’est sur les eaux du golfe arabo-persique que s’est donc déroulé l’exercice, entre le 23 et le 31 janviers 2018. Cela aura notamment permis de valider l’appontage d’hélicoptères légers Aérospatiale SA.342 Gazelle du 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat à bord du navire de guerre américain. Des appareils qui semblaient bien frêles comparés aux deux Sikorsky MH-60R Seahawk habituellement basés sur ces puissantes unités.

Les Blackhawk à l’exercice avec la Marine Nationale.

Mais c’est surtout sur le pont du navire français qu’eut lieu le spectacle. Les équipages de deux hélicoptères d’assaut de l’US Army, des Sikorsky UH-60L Blackhawk dont un en configuration d’évacuation sanitaire, eurent la chance de valider leurs procédures d’appontage à bord du Tonnerre. Les militaires américains restèrent à bord du navire durant presque une journée complète pouvant ainsi échanger avec leurs homologues de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre.

Mais le point d’orgue fut atteint dès le 24 janvier lorsque l’équipage d’un convertiplane Bell-Boeing MV-22B Osprey de l’US Marines Corps vint s’entraîner à l’appontage sur le pont du bâtiment français. Alors certes ce n’était pas la première fois qu’un BPC accueillait un tel aéronef, mais force est de constater que leur présence à bord est toujours aussi impressionnante ! La bête étant tout de même beaucoup plus volumineuse que les Eurocopter AS.532 Cougar habituellement déployés à bord ou même que les Eurocopter EC725 Caracal des forces spéciales parfois présents eux-aussi.

Le BPC Tonnerre accompagné de l’USS Monterey.

Cet exercice a été baptisé Bois Belleau 100 pour souligner le centenaire de la bataille éponyme, haut fait d’arme américain durant la Première Guerre mondiale. Venus aux secours des forces britanniques et françaises les soldats américains, dont de nombreux Marines, se battirent en juin 1918 dans ce bois du sud-est de la Picardie.

Photos © Marine Nationale & US Navy.

5 COMMENTAIRES

    • L’USS Monterey étant (comme indiqué dans le corps de l’article) un croiseur lance-missile il est au 1er plan tandis que le Tonnerre qui lui est un bâtiment de projection et de commandement se trouve au 2nd plan. En outre leurs numéros de coque respectifs apparaissent clairement sur la photo. 😉

  1. « Les militaires américains restèrent à bord du navire durant presque une journée complète pouvant ainsi échanger avec leurs homologues de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre. »
    …. ils voulaient surtout ne pas rater la cantine 🙂

    • C’est un croiseur lance missile de classe Ticonderoga. Un des navire les plus répandu dans l’US navy avec la classe Arleigh Burke. Pour s’entraîner à poser des gazelles c’est bien suffisant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom