Quand on pense à l’utilisation militaire qu’on peut faire des jets d’affaires immanquablement la première image qui vient est le transport de hautes personnalités à l’image des Falcon 7X et Falcon 900 dans l’Armée de l’Air. Pourtant ce n’est là qu’une mission parmi tant d’autres. En France toujours, par exemple, la Marine Nationale utilise actuellement ses Falcon 50M et ses Gardian pour des missions de reconnaissance maritime ou encore ses Falcon 10MER comme avions d’entraînement avancé. De son côté le Centre d’Essais en Vol (aujourd’hui DGA Essais en Vol) a longtemps fait voler des Mystère XX comme plastrons opérationnels. Mais sans nul doute le pays qui utilise et a utilisé le plus grand nombre de jets d’affaires sous sa cocarde est bien sûr les États-Unis. Focus sur les avions de ce type actuellement en dotation au sein des forces du Pentagone mais également sur ses grands anciens.

Pour une meilleure compréhension par les plus débutants ou béotiens d’entre vous ces avions vont vous être présentés dans l’ordre alphanumérique de leurs désignations. Ils appartiennent aussi bien aux cinq grandes composantes de la défense américaine.

  • Le C-20 Gulfstream, avion de transport prioritaire, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force, l’US Marines Corps, et l’US Navy pour un total de neuf exemplaires aux standards C-20A, C-20B, C-20D, C-20G, et C-20H.

  • Le C-21 Learjet, avion d’évacuation sanitaires et de transport d’état-major, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force pour un total de 23 exemplaires à l’unique standard C-21A.

  • Le C-37 Gulfstream, avion de transport prioritaire et de commandement aéroporté, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force, l’US Army, l’US Coast Guard, et l’US Navy pour un total de 18 exemplaires aux standards C-37A et C-37B.

  • Le C-38 Courier, avion de liaisons rapides et de transport d’état-major, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force et de l’US Navy pour un total de quatre exemplaires à l’unique standard C-38A.

  • Le C-143 Challenger, avion-relais de communications et de liaisons rapides, présent actuellement dans les rangs de l’US Coast Guard pour un total de deux exemplaires à l’unique standard C-143A.

  • L’E-11 BACN, avion-relais de communications, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force pour un total de de quatre exemplaires à l’unique standard E-11A.

  • Le T-1 Jayhawk, avion d’entraînement avancé, présent actuellement dans les rangs de l’US Air Force pour un total de 158 exemplaires à l’unique standard T-1A.

  • Le T-39 Sabreliner, avion d’entraînement avancé et de soutien aux essais en vol, présent actuellement dans les rangs de l’US Navy pour un total d’un seul exemplaire au standard T-39D.

  • L’UC-35 Citation, avion de liaisons rapides et de transport d’état-major, présent actuellement dans les rangs de l’US Army et l’US Marines Corps pour un total de 40 exemplaires aux standards UC-35A, UC-35B, UC-35C, et UC-35D.

En sont évidemment exclu les avions dotés de turbopropulseurs ou encore dérivés d’avions de lignes. Par le passé les forces du Pentagone ont utilisés d’autres types de jets d’affaire à l’image de ces quatre modèles :

  • Le C-140 Jetstar, avion de liaisons rapides et de transport d’état-major, utilisé dans des années 1960 aux années 1990.

  • Le HU-25 Guardian, avion de reconnaissance côtière et de sauvetage en mer, utilisé des années 1980 aux années 2010 par l’US Coast Guard pour un total de 56 exemplaires.

  • Le T-47 Citation, avion d’entraînement avancé, utilisé dans le courant des années 1980 et 1990 par l’US Navy pour un total de 15 exemplaires.

  • Le VC-11 Gulfstream, avion de transport d’état-major, utilisé dans le courant des années 1970 aux années 2000.

Ainsi vous connaissez désormais un peu mieux ces avions américains rarement dans la lumière des projecteurs. Bien moins en tous cas que les jets de combat !

Photos © Wikimédia Commons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom