Grosse frayeur pour les nombreux badauds qui se trouvaient au Golden Gate Park de San Francisco ce jeudi 22 février 2018. Un hélicoptère de recherches-sauvetages en mer MH-65E Dolphin appartenant à l’US Coast Guard a réalisé un atterrissage d’urgence aux abords d’un terrain de base-ball où se jouait alors une partie entre lycéens. Fort heureusement l’incident n’a pas fait de blessé !

En fait l’hélicoptère revenait d’une mission de sauvetage côtier au profit d’un surfer en difficulté. Le sportif, en légère hypothermie, venait juste d’être déposé dans un centre hospitalier tout proche. Quelques minutes seulement après avoir redécollé le pilote de l’Eurocopter MH-65E Dolphin a signalé un ennui mécanique au niveau du rotor principal.

Immédiatement il a placé son hélicoptère en auto-rotation et a commencé la descente vers Golden Gate Park et ses nombreuses pelouses. Malgré une météo clémente le parc n’était pas bondé, cependant des adolescents jouaient au base-ball à quelques mètres seulement de l’endroit choisi par l’équipage pour contrôler l’écrasement de leur appareil. L’hélicoptère de l’US Coast Guard a heurté les pelouses occasionnant une belle peur aux jeunes sportifs. Très rapidement les secours sont arrivés sur zone, avisés téléphoniquement par les équipes de CGAS San Francisco dont dépend l’hélicoptère en question.

Les services de police de la ville et du comté ont immédiatement placé un périmètre de sécurité autour du MH-65E Dolphin accidenté. De leur côté les pompiers locaux s’assuraient qu’aucun embrasement de l’hélicoptère n’ait lieu. Moins d’une heure après l’atterrissage de l’appareil une équipe de mécaniciens de l’US Coast Guard avait rejoint la zone et commençait à l’examiner. Deux heures et demi après leur arrivée le biturbine reprenait les airs.

L’incident aurait parfaitement pu passer inaperçu s’il n’avait pas concerné l’un des premiers MH-65E, la plus récente refonte du célèbre hélicoptère français. Revenu au service depuis moins de quatre mois l’appareil incriminé pourrait bien se voir interdit de vol durant plusieurs semaines. À titre conservatoire l’état-major de l’US Coast Guard a décidé le vendredi 23 février 2018 de clouer au sol les huit MH-65E en état de vol, limitant l’action des Dolphin aux seuls MH-65D. Près de dix jours après ce simili-crash les MH-65E n’ont toujours pas repris leurs missions !

Photos © US Coast Guard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom