Pour ce nouvel opus de notre désormais habituelle saga direction l’est de la péninsule arabique : le sultanat d’Oman. Ancien protectorat britannique ce royaume dispose d’une aviation militaire de taille respectable, la Royal Air Force of Oman ou RAFO. Elle fêtera d’ailleurs l’an prochain son soixantième anniversaire.

En pleine évolution depuis une grosse dizaine d’années la Royal Air Force of Oman dispose de matériels quasi uniquement originaires des États-Unis et d’Europe. Comme nombre d’autres monarchies sur la planète une partie de ses avions est d’ailleurs destinée aux opérations en faveur de la famille royale.
Focus donc sur une aviation mal connue en occident.

  • L’Aérospatiale SA.330 Puma, hélicoptère d’assaut et de transport de troupes, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version SA.330J.

  • L’Agusta-Bell AB-205, hélicoptère de recherches-sauvetages et de liaisons, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version AB-205A.

  • L’AgustaWestland AW.109 Power, hélicoptère de liaisons et de surveillance urbaine, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version AW.109E.

  • L’AgustaWestland AW.139, hélicoptère de recherches-sauvetage et de surveillance urbaine, présent à l’hiver 2018 à hauteur de quatre exemplaires de la version AW.139A.

  • L’Airbus A320, avion de transport de hautes personnalités et de soutien d’état-major, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version A320-200 Prestige.

  • L’Airbus Defense & Space C-295, avion de transport tactique et de patrouille maritime, présent à l’hiver 2018 à hauteur de huit exemplaires des versions C-295A et C-295MPA.

  • Le Bell 429 GlobalRanger, hélicoptère de liaisons et d’entraînement, présent à l’hiver 2018 à hauteur de six exemplaires de la version 429M.

  • Le Boeing 747, avion de transport de la famille royale, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires des versions 747-400 et 747-SP.

  • Le British Aerospace Hawk, avion de combat léger et d’entraînement avancé, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 24 exemplaires des versions Hawk Mk-103, Hawk Mk-128, et Hawk Mk-203.

  • L’Eurocopter AS.350 Écureuil, hélicoptère de surveillance urbaine et d’évacuation sanitaire, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version AS.350B2.

  • L’Eurocopter EC225 Super Puma, hélicoptère de soutien aux opérations spéciales, présent à l’hiver 2018 à hauteur de deux exemplaires de la version EC225LP.

  • L’Eurofighter Typhoon, avion de combat multirôle, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 12 exemplaires des versions Typhoon FGR Mk-4 et Typhoon T Mk-3.

  • Le Gulfstream G.V, avion de transport de la famille royale, présent à l’hiver 2018 à hauteur d’un unique exemplaire de la version G.V SP.

  • Le Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent à l’hiver 2018 à hauteur de trois exemplaires de la version C-130H.

  • Le NH-Industries NH90, hélicoptère d’assaut et de transport de troupes, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 18 exemplaires de la version NH90-TTH.

  • Le Pakistan Aeronautical Complex Super Mushshak, avion d’entraînement basique, présent à l’hiver 2018 à hauteur de huit exemplaires de la version Super Mushshak Mk-300.

  • Le Pilatus PC-9, avion d’entraînement intermédiaire, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 12 exemplaires de la version PC-9M.

  • Le Westland Super Lynx, hélicoptère de combat maritime, présent à l’hiver 2018 à hauteur de 15 exemplaires de la version Super Lynx Mk-120.

Il faut savoir qu’à l’instar de beaucoup d’autres pays centralisateurs le sultanat d’Oman dispose de moyens militaires mis à disposition d’autres forces. Ainsi les AS.350, AW.109 et AW.139 de la RAFO sont opérés au profit de la police de ce petit pays. De leur côté les Super Lynx Mk-120 volent pour le compte de la marine mais avec des équipages lui appartenant.
Depuis 2016 le sultanat négocie avec Washington la vente de deux Lockheed-Martin KC-130J de ravitaillement en vol, des avions qui donneraient une véritable allonge à sa flotte de chasseurs.
Enfin il est à signaler que les deux Puma et les quatre AB-205A doivent quitter le service actif entre fin 2018 et début 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom