Voilà un McDonnell Douglas CF-18 Hornet qui ne passera sûrement pas inaperçu dans les meetings aériens nord-américains cette année ! L’Aviation Royale Canadienne a présenté ce mardi 3 avril 2018 la nouvelle livrée de son avion de présentation officiel. Et il commémore la mise en place il y a soixante ans du NORAD. Une organisation qui de nos jours cristallise encore tous les fantasmes, surtout de la part de ceux qui n’y connaissent rien en aéronautique et/ou défense.

L’avion a donc été officiellement présenté à BFC Cold Lake dans le sud-ouest canadien devant un parterre de journalistes et d’officiels. Et le moins qu’on puisse dire c’est que les mécanos et spécialistes de l’ARC ont vraiment bien œuvré. Leur CF-18 Hornet est tout simplement magnifique. Une élégante livrée à dominante bleue rappelant le froid du climat local.
L’empennage gauche de l’avion rappelle donc le soixantième anniversaire du NORAD (en anglais et en français cela va de soi) avec notamment une feuille d’érable transpercée par un glaive. Tout un symbole quand on sait que la première est celui du Canada et le second celui de ce commandement militaire binational.

Ce McDonnell Douglas CF-18 Hornet se produira donc durant toute la saison 2018 dans les meetings aériens au Canada mais aussi aux États-Unis. Or cette année certains pourront avoir la chance de le voir sur notre vieux continent, sa venue ayant été confirmée par l’Aviation Royale Canadienne à au moins deux évènements aéronautiques majeurs. Seul bémol il vous faudra traverser la Manche pour cela. Il sera le 7 juillet au RNAS International Air Day à Yeovilton et le weekend du 14-15 juillet à la Mecque des meetings aériens européens : le Royal International Air Tatoo à Fairford. Nos amis anglais ont vraiment de la chance !

Mais au fait, c’est quoi exactement le NORAD ?
Derrière cet acronyme se cache le North American Aerospace Defense Command, ou dans la langue de Molière le commandement de la défense aérienne et spatiale nord-américaine. Il s’agit d’une entité binationale américaine et canadienne dont les installations se situent à Peterson AFB et Cheyenne Mountain Complex, tous deux dans le Colorado. Créé organiquement en août 1957 il ne devient effectif qu’en mais 1958.
Le rôle du NORAD est alors assez simple et n’a pas changé depuis la fin de la guerre froide : surveiller et protéger l’espace aérien nord-américain contre toute intrusion ennemie. En langage clair : éviter qu’un Tupolev Tu-95 Bear soviétique ne survole l’Alaska ou l’ouest américain sans qu’il ne soit immédiatement pris en chasse. La crainte est alors réelle.
Ni plus ni moins.
Il se rapproche donc dans son mode de fonctionnement des quatre CDC (pour Centres de Détection et de Contrôle) français. Mais avec une compétence géographiquement bien plus étendue.

Longtemps le NORAD est demeuré un outil obscur de la défense aérienne nord-américaine. Jusqu’à ce que Hollywood s’en empare, au travers notamment du très bon techno-thriller Wargames (ou Jeux de guerre pour nos lecteurs québécois) réalisé en 1983 par John Badham. Par la suite la série télé de science-fiction Stargate, tiré du film éponyme, en a fait un de ses principaux lieux d’action. Dès lors le NORAD a commencé à susciter l’intérêt de beaucoup de monde, dont bien entendu comme souvent en Amérique du nord ces chers théoriciens du complot qui ont echafaudé tous les scénarii possibles et imaginables. Et là-dessus faisons-leur confiance, ils y arrivent très bien !

Même vu de l’arrière ce CF-18 Hornet est élégant !

Donc maintenant quand vous verrez ce magnifique CF-18 Hornet vous saurez qu’il illustre le 60ème anniversaire de ce commandement nord-américain. Une institution qui surveille l’espace aérien américain et canadien, et rien d’autre !

Photos © Aviation Royale Canadienne.

2 COMMENTAIRES

  1. Bravo Arnaud! Dans les médias canadiens et québécois, cet anniversaire est passé inaperçu. Disons que les difficiles renégociations de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entre le Canada, les États-Unis et le Mexique préoccupent davantage les canadiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom