Cela peut surprendre mais c’est bien maintenant au large des côtes de Nouvelle Angleterre que se joue une partie de la lutte américaine contre l’importation de produits stupéfiants illicites. C’est désormais donc les avions de l’US Coast Guard basés à CGAS Cape Cod qui mènent cette traque sans merci, permettant de repérer et de faciliter l’interception des voiliers et hors-bords chargés de drogue. En première ligne on retrouve les Airbus Defense & Space HC-144A Ocean Sentry.

En fait depuis début 2017 les agents fédéraux de la puissante DEA (pour Drug Enforcement Agency) en charge de la lutte contre les trafics de stupéfiants avaient remarqué une recrudescence d’arrivée de produits narcotiques sur toute la moitié nord de la côte est des États-Unis. Dans le même temps les gardes-côtes américains découvraient de plus en plus souvent sur les plages des ballots emmaillotés et remplis de cocaïne ou de résine de cannabis, le résultat sans doute de produits lancés à la mer pour éviter les contrôles maritimes.
Ils ont ainsi allié leurs forces et commencé les patrouilles sur les eaux mais aussi dans les airs à la recherche de ces marchands de mort !

Et rapidement leur démarche a donné des résultats plus que probants. Les avions de reconnaissance HC-144A Ocean Sentry repéraient des navires suspects, les filmaient et photographiaient, et guidaient ensuite les équipes embarquées à bord d’hélicoptères. Les machines employées étaient des Sikorsky MH-60J Jayhawk ou bien des appareils de la DEA et de la police d’état à l’image du Bell 412SP ou encore de l’Eurocopter AS.365N Dauphin 2.

Parmi les zones les plus fréquemment utilisés pour accueillir les go-fast, ces hors-bords surpuissants faisant les traversées entre les Caraïbes et la côte est américaine, on retrouve les très touristes plages de Cape Cod. Manque de bol pour les narcotrafiquants c’est aussi là qu’est basée la flotte des avions et hélicoptères de l’US Coast Guard chargés de cette guerre sans merci.

Ces interceptions menées depuis les airs et les eaux ont permis à l’administration fédérale américaine de réduire sensiblement les arrivées de ces matières sur le sol des États-Unis. Il est à signaler que la présence des HC-144A Ocean Sentry doit sembler de plus en plus dissuasive puisque désormais il n’est plus rare que ces malfaiteurs se débarrassent de leur cargaison à la seule vue des bimoteurs à turbopropulseurs.

HC-144A Ocean Sentry en patrouille au-dessus des plages.

Pour autant les coasties n’en oublient pas leurs missions habituelles et continuent de sauver des vies en mer, de contrôler les zones de pêches, ou encore d’assurer la police des mers au profit des navires transportant du fret… légale.

Photos © US Coast Guard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom