Une fois encore le monde de l’aviation prouve qu’il est souvent animé par des hommes et des femmes de cœur, à l’image de ces deux pilotes français. Benoît Micolon et José Benavente sont ces deux aviateurs humanistes qui ont acheté un avion de tourisme Dyn’Aéro MCR 4S afin de l’utiliser pour repérer et permettre le sauvetage des embarcations de migrants entre les côtes libyennes et européennes. Ils ont baptisé leur monomoteur du nom de Colibri.

Dès ce mercredi 2 mai 2018 les deux aviateurs français vont commencer leurs rotations au-dessus des eaux de la Méditerranée. Leurs survols devraient leur permettre de guider les navires de sauvetage au plus près des embarcations (souvent de fortune) des migrants.
Pour cela les deux Français, fondateurs de l’association «Pilotes volontaires», seront en liaisons radios permanentes avec les bâtiments des organisations non gouvernementales assurant les croisières de sauvetage. Ils seront également en relation avec les gardes-côtes italiens participant eux aussi à ces missions.

Alors que les médias se désintéressent progressivement de la crise des migrants l’opinion publique oublie de plus en plus que des femmes, des hommes, et des enfants meurent quotidiennement en Méditerranée. Par dizaines à chaque fois.

L’avion que messieurs Benavente et Micolon utilisent est donc une MCR 4S, la version construite en kit de l’avion de tourisme français Dyn’Aéro MCR 4. Il est construit en partie en fibre de carbone, ce qui le rend particulièrement léger tout en lui garantissant une certaine robustesse.
Le MCR 4S Colibri sera basé à Malte pour être au plus près des bateaux en difficulté.

Ce type d’initiative permet de rapprocher les deux aviateurs français de la tradition aéronautique d’assistance humanitaire. On se souvient que dans les années 1970 au moment de la crise des boat-peoples en Asie du Sud-Est déjà des pilotes privés tentaient de sauver des familles avec des hélicoptères privés. La logique reste la même : ne pas rester ses deux pieds dans le même sabot quand des gens meurent !

À titre personnel je dois dire que je soutiens à 100% l’action de ces deux pilotes qui honorent les ailes françaises. Bravo messieurs, chapeau bas !

Photo © Pilotes volontaires.

16 COMMENTAIRES

  1. C’est une drôle d’initiative. Est-ce que ces gens ont vraiment le droit de se substituer de la sorte aux militaires et aux garde cotes ?

    • S’il vous plait Fdesouche ne m’obligez pas encore plus vous modérer et évitez donc de « chercher » nos lecteurs, ça ne sert strictement à rien hormis semer la zizanie. Blin a parfaitement le droit de soutenir cette initiative et vous non !

  2. Il ne s’agit pas de se substituer à qui que ce soit. Il n’est pas question de contrôler les frontières mais de repérer des gens en détresse.
    Quelle que puisse être notre position sur la politique d’immigration, on ne peut que saluer cette initiative qui consiste à empêcher des gens de mourir noyés. J’ai eu l’occasion de participer à un sauvetage sur un navire de la MN (je ne me jette pas de fleurs, je n’ai servi à rien dans l’histoire), et je reste marqué par la vision de ces hommes, dont la barque s’était renversée à des dizaines de miles des côtes, et qui s’accrochaient à des bouteilles plastiques en guise de bouée.

  3. D’après « un grand journal du soir », les deux pilotes ont ahetés leur avion avec des fonds personels.
    Très belle initiative, je trouve.

  4. Encore des droits-de-l’hommistes qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas. Les migrants ont vocation à rester chez eux et pas à venir nous envahir. Ces 2 pilotes francais sont certainement favorables au grand remplacement mais pas moi.

  5. Ces 2 pilotes français sont probablement ,comme beaucoup de gens en France et dans le monde, révulsé d;entendre chaque semaine entendre parler de noyade au milieu de la méditerranée et ils ont décidés de faire quelque chose, point barre.

  6. Et on se réjouit de voir notre continent submergé par des hordes venues du sud !!! Quand est ce que les gens au grand coeur comprendront que ce n’est que le début de la fin si on continue à soutenir des initiatives d’une telle bêtise . L’Afrique comptera des milliards d’habitants en 2050 . On va continuer à faire voler des petits avions pour les recueillir pour apaiser notre bonne conscience et se dire qu’on aura fait une BA ?
    Lamentable

    • Je ne vois aucune bêtise dans l’humanisme. Par contre dans votre commentaire oui énormément ! Et je dirais même plus que de la bêtise, de la rancœur et du rejet de l’autre. Je ne vois nullement de « continent submergé par des hordes venues du sud » puisque nous le savons désormais grâce à nos ancêtres : nous sommes tous africains !
      Une fois encore j’apporte un total soutien à ces deux pilotes français et à celles et ceux qui les imiteraient.

      • Côté humanitaire il y a beaucoup à faire chez nous.Beaucoup de français sont dans la merde mais la France peine à les aider. Aisez-les mais chez eux.Ils ne sont pas malheureux.

        • Pour mémoire les migrants fuient la misère et la guerre, donc je ne vois pas en quoi vous osez prétendre qu’ils « ne sont pas malheureux ». Vous croyez vraiment que ces gens viennent en Europe à des milliers de kilomètres de leurs proches par plaisir ? Perso je soutiens à 100% l’action de ces deux pilotes français, ils honorent notre pays !

          PS : vous aurez remarqué sans doute que vos commentaires les plus outrageants et grossiers ont été modéré. Il en sera toujours ainsi jusqu’à ce que vous rentriez dans le rang.

    • Quand on peut déborder un peu de l’aviation militaire et montrer une aviation d’humanisme et de cœur généralement nous ne nous en privons pas. On nous le reproche assez souvent. 😉

      Encore bravo pour ce que vous faites, je suis super fan !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom