L’annonce peut faire sourire mais elle n’est nullement fantaisiste. L’état-major de la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan a décidé, en partenariat avec l’inspection académique des Landes, de créer durant cette semaine d’épreuves du bac, des «créneaux de silence» afin de déranger le moins possible les lycéens candidats. Bien entendu en cas de force majeure cette décision sera suspendue et les Dassault Aviation Rafale pourront décoller en alerte de manière tout à fait normal.

L’idée est en fait de gêner le moins possible les épreuves pour les 3773 lycéens du département des Landes qui passent les épreuves des différentes filières du baccalauréat. Il faut dire que plusieurs établissements scolaires recevant des candidats sont situés à proximité immédiate des couloirs où circulent les avions de combat. De quoi objectivement très largement déconcentrer les adolescents, notamment pendant certaines épreuves de réflexion comme ce matin la philosophie.

Alors bien sûr on sait que certains vont râler en prétendant que «de leur temps» on n’en faisait pas autant et que pourtant eux aussi ont eu le bac. Mais force est tout de même de constater que le bruit d’un avion au-dessus de votre tête quand vous présentez votre épreuve orale ça peut franchement en enquiquiner plus d’un ou plus d’une. Donc oui cette idée locale est certainement loin d’être idiote.
Peut-être même que si elle apporte un certain plus aux lycéens landais elle pourrait dans les prochaines années être élargie aux départements proches d’autres bases aériennes recevant des avions de combat. Qui sait ?

Il est évident que si une patrouille de Rafale doit décoller en alerte depuis la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan, épreuve du bac ou pas épreuve du bac, les avions prendront les airs. Et ce malgré le bruit et les désagrément que cela peut engendrer. Mais bon croisons les doigts pour que ça n’arrive pas.
Et profitons-en pour souhaiter un bon gros merde à tous les candidats bacheliers, et surtout à celles et ceux qui nous lisent !

Photo © Armée de l’Air

 

27 COMMENTAIRES

  1. Désolé de faire parti des « aigris », mais là encore, c’est la priorité au n’importe quoi ! L’intolérance à la frustration a encore frappé… ceux qui habitent sous ces couloirs n’y font plus gaffe depuis longtemps. Je sais de quoi je parle, j’ai habité à Gonesse… puis à Marne la vallée. ( Orly / Roissy approche ).
    on pensera donc également à interdire la circulation auto ( et surtout motos ) aux abords des lieux d’examens… Pour ceux qui auront réussi à s’y rendre !!! Pauvre pays… :p
    Bonne journée à tous !

      • De quel droit tu insulte un vrai Français qui donne son avis, Olivier est un pure français il a droit de donner son opinion, ce n’est pas une tapette comme toi !!!

        • Fdesouche ça commence à sérieusement bien faire avec vos insultes, vous allez les garder pour vous ou la prochaine fois ce sont toutes vos remarques qui seront modérés. Et ce à vie !

      • Mr Dutertre, visiblement, ce sont vos études qui vous ont poursuivi. et l’orthographe, malgré ses tentatives, ne vous a jamais rattrapé…. Bon bref. Je vous souhaite une bonne soirée, et merci de m’avoir appris qu’un A320 n’avait pas de PC. A Fdesouche merci de votre soutien, je ne pense pas être particulièrement « pur », mais servant ce pays depuis 26 ans ( chuis vieux ! ) et l’aimant depuis toujours, je déplore toujours être invectivé de manière aussi bas de gamme par un con-citoyen ( en deux mots )…. 😉

  2. J’ai grandi pas loin de la BAN de Hyères et j’y ai passé mon bac. On avait à l’époque des Super Etendards qui passaient et c’est vrai que ça foutait bien le bordel. Donc la réaction de cette état major je la trouve bien trouvé.

  3. C’est très loin d’être fantaisiste quand vous savez ce qu’il se passe dans d’autres pays pendant le baccalauréat notamment en Corée du Sud. Là-bas les entreprises décalent leur horaires pour ne pas embouteiller les rues et transports en communs où d’ailleurs bus et métros voient leurs nombres augmenter, aucun avions ne décollent ou atterris pour éviter les nuissances sonores et même les motards de la police sont mobilisés pour escorter les retardataires pour qu’ils arrivent à l’heure coûte que coûte.

  4. On va encore en faire des enfants sans courage, des mauviettes qui comprendront jamais rien à rien, encore une décision prise dans un bureau ministérielle à Paris par un « ami » du ministre de l’éducation nationale pour faire plaisir à ses amis bobos. C’est pathétique et dangereux.

    • Statuant que les potentiels avions d’alerte étaient suffisament préparés pour transgresser cette requête , je doute que ce soit dangereux.
      Et en parlant de mauviettes qui comprendront jamais rien à rien , ne serait-ce pas celles qui n’arrivent pas à entendre , celles qui ne sont pas calmes par hasard ?

  5. Je me demandais justement d’où provenaient les Rafales volant au-dessus de ma tête de pèlerin sur le chemin de Compostelle…. Pour un aérophile, ce n’est toutefois pas dérangeant !

  6. Les pauvres petits, ils ont pas la vie facile, obligés de passer une épreuve qui ne vaut plus rien et en plus avoir le bruit des avions qui les dérange……pff pas facile d’être un « jeune ».

    • Tiens le baccalauréat ne vaut plus rien ? Vous avez entendu ça au café du commerce ou quoi ? Car franchement essayez donc d’entrer en fac sans le bac et je souhaite bien du courage. Il faut parfois arrêter avec ce genre d’âneries !!!

      • Bah voilà, il ne sert qu’à ça, entrer en fac…..et maintenant combien sur le carreau après la première année de fac car ils n’ont que le niveau bac, et sont incapable de suivre en fac???
        Et la fac n’est pas le seul moyen de réussir sa vie professionnel, les filières pros sont parfois cent fois mieux qu’un diplôme de fac…..La fac ne sert qu’a fabriquer des enseignants à 90%. Maintenant, ils ont raison de continuer à fabriquer des générations entières de jeunes qui ne savent pas ce qu’est le goût de l’effort et du travail bien fait, et si il y a un petit peu de bruit cela risque de les perturber…….

        • 90% d’enseignants en sortie de fac ? La vache, qu’est-ce que je connais de gens alors qui sont dans les 10% restant, genre moi déjà pour commencer. On a bien compris que vous refusez le système universitaire, je ne sais pas trop pourquoi mais visiblement vous le refusez avec des arguments fallacieux. Dommage cela dessert grandement votre argumentaire.

          Quand aux jeunes qui ne connaissent pas le goût de l’effort, remémorez vous donc les révisions du bac et là vous verrez que bon nombre de jeunes le connaissent largement.
          Mais bon comme disent Statler et Waldorf : « c’était mieux avant »

        • Eternel conflit intergénérationnel et du « c’était mieux avant » mais au fond vous n’avez pas tord. Les correcteurs aujourd’hui sont plus arrangeant et laxistes qu’autrefois. 89% de réussite aujourd’hui, 65% dans les années 70 et pourtant aujourd’hui le niveau des élèves n’est pas supérieur à autrefois.

  7. A chaque fois, je me dis de ne pas lire les commentaires…. et puis….Pour ma part je trouve tout à fait louable de la part du ministère de la défense de prendre le bruit en considération pendant les épreuves. Et comme il est écrit; si les avions doivent décoller, ils décolleront, bac ou pas bac. Compte tenu des épreuves (dans le temps et sur leurs durées), ce n’est pas beaucoup demander aux militaires. A mes yeux, cela les rend encore plus respectable. Quand au discours, c’était mieux avant, c’était plus dur avant blablabla… tentez de vous élever de ce débat. (PS Arnaud : félicitation pour votre calme ^^)

  8. Juste un petit message à la modération: Plutôt que de modérer, parfois, les commentaires qui n’abondent pas dans le sens du rédacteur, je crois qu’un bon gros nettoyage de gens insultants, genre Dutertre ( qui a passé son bac ), et d’autres, serait le bienvenu. On se croirait parfois sur Sputnik…et c' »est dommage, au vu de la qualité du site. A bon entendeur, 😉

    • Que ce soit Olivier 15, Dutertre, ou Machindesouche, vous allez très (mais alors très) vite vous calmer et revenir à des commentaires bien plus aéronautiques et bien moins dans la polémique et l’invective. D’avance merci et au plaisir de vous lire.

      • Faux que tu dises alors à Olivier alors de nous prendre pour des cons. Mais d’accord je rentres dans les rangs. On verra si ton pote il en fait autant.

    • Beaucoup et de toutes manières trop quand on doit se concentrer sur un sujet intellectuel. Par comparaison il faut savoir qu’aucun des lycées proches de l’aéroport du Bourget n’est centre d’examen du baccalauréat les années de salon, et ce depuis les années 1980. Et ça ne gène personne que les lycéens se déplacent pour ne pas être incommodés par le bruit des jets et des hélicos. Perso je reste persuadé que tout ce qu’on peut faire pour aider la jeunesse est bon à prendre.

  9. Faut avouer que tout est dans le titre: « DES RAFALE CLOUÉS AU SOL PENDANT LES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT »,
    ce n’est pas la première fois que les horaires sont aménagés, ceux qui vivent à proximité des bases de chasseurs le savent bien. C’est vrai qu’a lire le titre l’on pourrait croire que les lycéens sont responsables du « clouage au sol » des rafales, alors que dans les fait, les horaires sont aménagés à proximité d’un lycée pour que les future bacheliers aient les mêmes dispositions d’examen que les autres. Pour ceux qui voient régulièrement des chasseurs passer, c’est devenu banal, mais pour d’autres, et j’en fait l’expérience souvent, ils tournent la têtes et cherchent l’avion dans le ciel, résultat ils sont distrait.
    Alors sur une épreuve écrite de 4h, ne pas avoir le bruit d’un avion de chasse toute les 20min, c’est pas plus mal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom