Voilà un acte qui va certainement ne pas passer inaperçu dans le microcosme aéronautique militaire. Quand on sait que dans certaines puissances militaires comme la Chine ou la Russie les homosexuels (femmes ou hommes) n’ont pas le droit d’espérer s’approcher d’un aéronef militaire l’US Navy démontre qu’elle est sur un tout autre registre. Pour la septième année consécutive l’aéronavale américaine, et en particulier les installations de la Naval Air Station de Key West en Floride, s’exposent clairement comme un espace de solidarité et de partages quelque soit l’orientation sexuelle des uns et des autres. Un choix qui permet de prouver, s’il fallait encore un peu plus le démontrer que dans certains pays les gens de l’air sont en pointe dans le domaine des évolutions sociétales !

Et donc en ce mois de juin 2018, comme l’an dernier et l’année précédente, c’est à NAS Key West que se concrétisera le plus ouvertement cette décision de la marine américaine. Mais pas uniquement. Des conférences, des discussions, mais aussi des activités sportives et des manœuvres aériennes auront lieu durant tout le mois. En point d’orgue un «char» aux couleurs de l’aéronavale américaine défilera dans les rues de New York City lors du traditionnel défilé de la gay pride à la fin du mois.

Les Agressors du squadron VFC-111 dont NAS Key West est la base de rattachement ne sont jamais en reste durant ce mois de juin très gay friendly. Certains pilotes n’hésitent pas à arborer un petit drapeau arc-en-ciel dans le cockpit de leur Northrop F-5N Tiger II. Pour mémoire il s’agit de l’emblème pacifiste des militants de la cause LGBT (pour Lesbiennes, Gays, Bisexuels, et Transsexuels) dans le monde entier.
Pour autant les mécanos de l’aéronavale américaine n’ont pas encore essayé de repeindre un avion avec ses couleurs. Peut-être cette année, qui sait ?

Le drapeau arc-en-ciel déployé à l’entrée principale de la base. Tout un symbole !

C’est assurément un choix idéologique et partisan de l’état-major de l’US Navy qui risque bien de faire grincer des dents, notamment dans l’Amérique toujours aussi puritaine de Donald Trump. Mais c’est aussi un message d’espoir pour toutes les femmes et les hommes qui en raison de leur orientation sexuelle sont discriminés et brimés dans certains pays fort peu démocratiques et libres.
Il s’agit aussi d’un message fort envoyé aux défenseurs d’un certain machisme dans le domaine militaire.

Photos © US Navy.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom