Ça commence à vraiment sentir le sapin pour le bombardier nucléaire monoréacteur français. Ce jeudi 21 juin 2018 l’Armée de l’Air organisait une cérémonie sur le Base Aérienne 125 d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône, afin de marquer le retrait prochain du service des derniers Dassault Aviation Mirage 2000N. Après trente ans de bons et loyaux services dans la dissuasion nucléaire ces avions seront bientôt remplacés par des biplaces Dassault Aviation Rafale B.

Et pour l’occasion une bonne partie de l’Armée de l’Air avait fait le déplacement dont la Patrouille de France et ses Alpha Jet E tricolores. Une manière comme une autre pour les personnels de notre aviation de montrer leur respect et leur émotion après ce futur remplacement. Les plus hautes instances de l’Armée de l’Air avaient elles-aussi rejoint la base provençale. Cependant une absence était particulièrement remarquée à savoir celle de madame Florence Parly, ministre des armées. À croire qu’au sommet de l’état on se soucie peu de ce vecteur qui a permis d’assurer la défense de notre pays depuis avril 1988.

En trente ans de service le Mirage 2000N aura connu deux armes principales, les missiles ASMP et ASMP-A (respectivement air-sol moyenne portée et air-sol moyenne portée-amélioré) mais également très rapidement des armements conventionnels annexes. En effet n’oublions pas qu’avec le standard K2 le Mirage 2000N s’est mué petit à petit en avion d’attaque conventionnelle et d’appui aérien rapproché.
Les avions actuellement encore en service sont au standard K3 permettant de remplir aussi bien des missions conventionnelles que nucléaires.

Et c’est très prochainement, au cours de cet été, que le dernier vol opérationnel d’un Mirage 2000N aura lieu. Après celui-ci seuls les biplaces Rafale B assureront encore la permanence nucléaire au sein de l’Armée de l’Air. Une page qui se tourne au sein de notre dissuasion, l’un des piliers de la défense nationale française.
Pour l’occasion l’Armée de l’Air a fait émettre un très émouvant badge porté par les derniers pilotes et navigateurs officiers systèmes d’armes sur Mirage 2000N.

Photos © Armée de l’Air.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom