Ce lundi 11 juin 2018 les Pacific Air Forces sont passées à un cheveu d’un drame. Un chasseur de supériorité aérienne McDonnell Douglas F-15C appartenant au 44th Fighter Squadron de l’US Air Force s’est abîmé dans le sud de l’archipel nippon, au large de l’île d’Okinawa. Son pilote qui a réussi à s’éjecter a été récupéré en forte hypothermie par un hélicoptère de l’aéronavale japonaise et évacué vers un hôpital militaire américain.

Au petit matin ce pilote américain participait à une série d’exercices de défense aérienne avec ses homologues japonais. Pour une raison encore mal expliquée il a piqué du nez et est parti en vrille. L’aviateur a juste eu le temps d’actionner l’éjection de son siège avant de voir son McDonnell Douglas F-15C Eagle tomber dans les eaux du Pacifique. Rapidement les autres avions du 44th Fighter Squadron mais également ceux de la Japan Air Self Defense Force ont orbité autour de lui tandis qu’un hélicoptère de sauvetage Sikorsky MH-60J Blackhawk partait à sa rescousse.Ce dernier appartenait à la Japan Maritime Self Defense Force.

Hélitreuillé en hypothermie sévère le pilote américain a été transporté jusqu’à l’hôpital militaire de Camp Foster. Pris en charge par une équipe médicale son état a été jugé grave sans que son pronostic vital ne soit cependant engagé.
Selon plusieurs témoignages le F-15C Eagle aurait été pris dans un vol de goélands ou de mouettes avant l’accident. Ce qui accréditerait la thèse du péril aviaire.

Pour mémoire le 44th Fighter Squadron auquel appartenait cet avion est une des deux unités de chasse américaine présente en permanence au Japon et qui y assure des missions de défense aérienne en renfort de la JASDF. L’autre unité est le 67th Fighter Squadron également stationné à Kadena AB. Celui-ci vole également sur F-15C/D Eagle, un chasseur de supériorité toujours parmi les plus efficace au monde malgré son âge désormais avancé.

Photo © US Air Force.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom