C’est ce qu’on appelle bien vieillir. L’avionneur tchèque Aero Vodochody vient d’annoncer avoir lancer le développement d’un chasseur-bombardier léger de nouvelle génération désigné F/A-259 Striker. Un avion basé sur son L-159 ALCA et disposant donc d’une certaine filiation avec le L-39 Albatros de la guerre froide.

L’idée des ingénieurs tchèques, aidés de collègues israéliens d’I.A.I., est donc de développer un avion de nouvelle génération capable de mener aussi bien des missions de défense aérienne autant que d’attaque au sol ou encore d’appui aérien rapproché. Le tout sous la forme d’un jet monoréacteur léger donc bien moins onéreux qu’un Dassault Aviation Rafale, qu’un Eurofighter Typhoon, ou encore qu’un Lockheed-Martin F-35A Lightning II.

Pour autant Aero Vodochody ne compte pas jouer les mêmes marchés que ces trois avions hauts de gamme. Le constructeur vise plutôt ceux actuellement détenus ou tentés par les monomoteurs à turbopropulseur Embraer A-29 Super Tucano et Beechcraft AT-6 Wolverine.

Niveau équipement cet Aero Vodochody F/A-259 Striker a tout pour séduire à la fois les forces aériennes estampillées OTAN mais également celles des pays émergents et qui veulent autre chose que les avions de facture chinoise et/ou russe. Avec son réacteur Honeywell F124-GA-100 et son radar AESA c’est clairement un avion de nouvelle génération. Niveau armement il est annoncé apte à l’emport et au tir de missiles air-air, air-sol, et surtout de munitions guidées laser et/ou GPS.

Le développement de l’avion vient d’être lancé mais certaines performances sont visées : une vitesse de croisière maximale de Mach 0.82 et un plafond pratique d’environ 13100 mètres.
Le premier vol de ce nouveau monoplace est attendu pour l’année prochaine mais sans pour autant assurer sa présence en juin au Bourget.

Illustration © Aero Vodochody

7 COMMENTAIRES

  1. Arnaud, une comparaison avec les L39-Ng dont vous avez parlé il y a peu sur le site et qui sera également capable de mettre en oeuvre des missiles et des bombes guidés ?

    • Bah un truc tout simple : le L-39NG est un biplace d’entraînement avancé apte aux missions d’attaque au sol et le F/A-259 Striker sera un chasseur multirôle léger monoplace. Les différences sont énormes et la comparaison du coup assez peu pertinente. Non ?

    • Plus de succès que le Hawk 200 ? Ça ne devrait pas être trop difficile. Peut-être que dans quelques mois ou quelques années vous verrez apparaître la fiche de l’Aero F/A-259 dans la partie encyclopédique du site, qui sait…

      • Mmmh, le 200 a séduit tout de même Oman, l’Indonésie et la Malaisie pour environ 60 appareils construits, pas trop mal pour un micro-chasseur dérivé d’un avion d’entrainement avancé.
        Mais il est certain que le FA259 a un fort potentiel, surtout en Europe de l’Est et les pays émergents. Le L39 est une base éprouvée et fiable, ce sera à surveiller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom