Pour ce deuxième volet de notre nouvelle série sur les aéronefs à l’esthétique discutable je vous propose de traverser la Manche. Traditionnellement les aéronefs britanniques sont plutôt connus pour leurs lignes travaillées et fluides. Mais comme tout le monde, leurs ingénieurs ont le droit à des ratés et quel meilleur exemple que ce Hafner Rotabuggy. Imaginez donc de mixer une jeep Willys avec un autogire. Le résultat n’est pas des plus convaincants.

Retour sur une mésaventure particulièrement disgracieuse.

Le concept de cet autogire date de la Seconde Guerre mondiale.
L’idée de base du Hafner Rotabuggy était déjà assez biscornue : larguer en plein vol cette voiture volante depuis la soute d’un bombardier lourd pour ensuite l’utiliser en véhicule terrestre de reconnaissance légère. Une fois au sol, les militaires britanniques auraient du détacher la partie aéronef de la voiture avant d’entamer leur mission. Une fois celle-ci terminée on remontait la queue et le rotor sur la jeep et le Rotabuggy redécollait afin de rejoindre les lignes alliées ou bien un navire de la Royal Navy croisant à proximité.
Et bien entendu les Allemands devaient laisser faire cela sans broncher ! Genre, pouce, je démonte mon autogire et ensuite on continue la guerre.

Non seulement les essais en vol démontrèrent que le Rotabuggy était totalement instable à plus de 115 km/h mais en plus aucun blindage ne pouvait être monté dessus. En outre son plafond opérationnel ne dépassa jamais 120 mètres. Or les ingénieurs d’essais estimaient que le bombardier devrait voler aux alentours de 8000 mètres pour permettre un largage en sécurité de la voiture volante.

Mais ce qui termina de tuer le programme fut la découverte qu’on pouvait installer des jeep à bord à des planeurs d’assaut Airspeed Horsa et Waco CG-4 Hadrian. Désormais plus besoin de faire des transformations contre nature pour les amener sur le champ de bataille. Seul souci, elle y resterait ensuite. Mais la question ne se posait plus puisque les Alliés avaient prévu de libérer l’Europe placée sous le joug hitlérien.

Si vous êtes curieux ou curieuses sachez que le Museum of Flying Army de Middle Wallop dans le sud de l’Angleterre expose une réplique du Hafner Rotabuggy.

Photos © San Diego Air & Space Museum

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom