Même si le contrat avait été passé l’an dernier il était encore suspendu aux autorisations américaines en matière d’exportation de matériels militaires. L’Armada de Chile vient de livrer trois bimoteurs push-pull Cessna O-2A Skymaster à l’Armada Nacional de Uruguay. Des avions qui rempliront désormais des missions de reconnaissance côtière et de surveillance des zones de pêches. Pas mal pour des avions dont la conception remonte tout de même au tout début des années 1960.

C’est en effet fin 2017, après la livraison de ses premiers bimoteurs à turbopropulseurs Partenavia P.68TP Observer, que l’Armada de Chile avait reçu une commande de la part de l’Armada Nacional de Uruguay pour ces trois avions. Des Cessna O-2A Skymaster ex-chiliens qui désormais vont donc voler sous une nouvelle cocarde mais également une nouvelle mission. Aujourd’hui leur numéros de série sont ANU 761, ANU762, et ANU763.

En effet désormais ces trois avions vont assurer des missions de surveillance du littoral uruguayen tout en assurant le contrôle des vastes zones de pêche du pays. En effet assez étrangement c’est l’Uruguay qui possède le plus vaste espace économique de l’estuaire et de la baie du Rio de la Plata, en partie communs avec l’Argentine.

Dans cette zone maritime de l’Atlantique sud les trois nouveaux Cessna O-2A Skymaster uruguayens vont voler aux côtés des deux Beechcraft Super King Air 200T de patrouille maritime alignés par cette toute petite force aéronavale. L’Armada de Chile est une force aéronavale actuellement en pleine mutation, elle procède au changement de plusieurs de ses aéronefs. Cependant ses moyens financiers étant plus que limités tous ses contrats ne concernent que des aéronefs de seconde main.

Aujourd’hui encore donc le petit bimoteur américain push-pull semble intéresser des clients militaires. La preuve que cet avion atypique fut bien pensé en son temps.

Photo © Armada de Chile

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom