Chez nos voisins d’outre-Rhin aussi le remplacement des vénérables Transall C.160 s’accélère. Preuve en est avec l’annonce faite ce mercredi 1er août par le Bundeswehr. La Luftwaffe dispose désormais de son premier Airbus Defense & Space A400M Atlas équipé du kit ICAE (pour Intensive Care Aeromedical Evacuation) permettant la prise en charge de blessés et de malades lourdement médicalisés et leur évacuation vers l’arrière voire vers l’Europe. À terme ce sont donc quatre de ces équipements qui serviront à bord des avions allemands.

Une capacité que Benedikt Zimmer, actuel secrétaire d’état aux armements du gouvernement d’Angela Merkel, compte bien mettre en œuvre prioritairement pour les besoins des soldats allemands et de leurs alliés. Mais Zimmer insiste aussi sur le caractère humanitaire de cet équipement.
L’ICAE pourra être engagé à la demande de l’Union Européenne.

Ce kit particulièrement complet permet la prise en charge de deux à six blessés et malades suivant leur degré de péril. L’oxygénothérapie et les procédures de maintien en condition de réanimation sont prévus. Le kit ICAE peut être installé à bord de n’importe quel A400M Atlas de la Luftwaffe dans un délai maximal de douze heures.
Réputé particulièrement stable en vol le quadrimoteur à turbopropulseur européen est l’avion idéal pour ce type de missions : rapide, capable d’atterrissages et de décollages courts sur des pistes sommaires et apte à être ravitaillé en vol.

Jusque là cette mission était dévolue à quelques Transall C.160D au rayon d’action jugé plus qu’insuffisant et dans certains cas à un ravitailleur en vol Airbus Defense & Space A310MRTT spécialement adapté. Il faut signaler qu’un des Bombardier Global 5000 de la Luftwaffe, normalement affecté aux missions au profit des hautes personnalités civiles et militaires peut également être affecté à des missions d’évacuation sanitaire. Néanmoins ce biréacteur ne peut emporter qu’un malade ou blessé et une équipe médicale réduite à trois personnes.
Onze soignants peuvent prendre place à bord de l’A400M Atlas équipé ICAE.

Depuis une grosse vingtaine d’années le Bundeswehr s’est fait une spécialité de l’engagement de ses forces dans des missions humanitaires plutôt que pour des opérations de combat. L’adaptation de l’ICAE sur A400M Atlas en est l’illustration parfaite, même si aujourd’hui des soldats allemands peuvent être engagés au combat dans des forces multinationales de maintien ou de rétablissement de la paix.

Photo © Wikimédia Commons.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom