FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : AeroVironment RQ-11 Raven
Constructeur : AeroVironment, Inc.
Désignation : RQ-11
Nom / Surnom : Raven
Code allié / OTAN :
Variante : FQM-151, RQ-20.
Mise en service : 2003
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Drones - U.A.V.
Rôle et missions : Drone de reconnaissance du champs de bataille.

HISTOIRE

AeroVironment RQ-11 Raven :
Le drone des fantassins américains.”

Les drones ont indubitablement pris une place considérable dans les conflits de ce début du XXIème siècle comme les avions l’avaient fait un siècle avant eux. Au point même qu’aujourd’hui, ils ne sont plus uniquement réservés aux forces aériennes ou aux forces aéronavales, mais font même leur entrée dans la dotation des simples fantassins. En effet, il existe dorénavant des avions sans pilotes si petits qu’ils peuvent être mis en oeuvre par des soldats sur le champs de bataille, au moyen parfois d’un simple véhicule 4X4. L’exemple parfait de ces « petits » drones est l’AeroVironment RQ-11 Raven.

C’est en 2001 lors de l’invasion de l’Afghanistan par les troupes internationales que vint l’idée aux généraux américains de disposer d’un drone de petite taille capable d’être utilisé pour l’observation à court rayon d’action, et pour la reconnaissance urbaine. En effet, il apparut alors que les drones de reconnaissance classiques, tels le RQ-1 Predator, étaient bien souvent trop éloignés des fantassins pour pouvoir les renseigner en temps réel sur les positions des combattants talibans et des terroristes d’Al-Qaïda. Il fallait donc un nouvel outil.

En fait, le laboratoire de recherche de l’US Navy menait déjà depuis deux ans les recherches sur un drone de ce type, se basant sur l’AeroVironment FQM-151 Pointer, un engin dénué de train d’atterrissage dont le lancement se faisait à la main, en service dans l’US Air Force pour des missions de développement et d’entraînement. Le constructeur fut donc rapidement annexé au programme de développement, tout comme l’US Army.

Le nouvel engin fut prêt très vite. Il se présente sous la forme d’un monoplan à aile haute construit intégralement en matériaux composites et alliages de métaux légers. Ne disposant pas de train d’atterrissage, sa propulsion est assurée par un moteur électrique Aveox 27 développant une puissance de sept chevaux et entraînant une hélice bipale propulsive. Pour se guider, il dispose d’un GPS, tandis que son équipement de reconnaissance est modulable suivant la mission et l’environnement : infrarouge, TV, optique, ou thermique.
Son premier vol est intervenu fin octobre 2001, alors que les premiers commandos prenaient pieds en Afghanistan. Il fut désigné RQ-11 Raven.

Le programme de développement après ce premier vol toucha principalement aux softwares et aux systèmes de guidage, ainsi qu’à l’aménagement des shelters, ces cabines de pilotage installées à bord de 4X4 Hummer. Les premiers RQ-11 entrèrent en dotation dans l’US Army et l’US Marines Corps dès mars 2003.
Petits, facile à assembler, ces engins firent immédiatement des merveilles dans les rangs de l’armée américaine, si bien qu’AeroVironment eut rapidement l’occasion de vendre son drone à des clients étrangers parmi lesquels la British Army, mais également l’Australie, l’Italie, les Pays-Bas ou encore la Roumanie. Au total une quinzaine de pays achetèrent très vite des RQ-11 Raven en vu de les mettre en œuvre comme drone de reconnaissance.

Par la suite ils ont été utilisés en Irak, mais aussi dans les missions de lutte contre la piraterie maritime, où leur petite taille et leur silence presque complet en font des outils de renseignement hors du commun, même au milieu de l’océan. En effet, ils sont en dotation chez les Navy Seals, les fameux nageurs de combat américains, depuis 2005.

Depuis 2013, les AeroVironment RQ-11 sont les principaux drones en service aux États-Unis et dans les pays placés sous son influence. Selon certaines sources, ce serait plus de 10 000 exemplaires de cet appareil surprenant qui auraient été assemblés et livrés en à peine quinze ans.

Non armés, lancés à la main à la manière d’un jouet, de conception assez rudimentaire, les RQ-11 sont devenus depuis une dizaine d’années les auxiliaires précieux d’une armée américaine dans la crainte incessante de voir ses soldats tombés au combat. De ce fait le principe du drone de petite taille a encore de beaux jours devant lui. D’autant que le constructeur a lancé depuis 2010 le développement d’une version profondément améliorée, désignée RQ-20, et actuellement en cours de dotation. Ce dernier est un RQ-11 renforcé et mieux équipé. Pour mémoire ce drone n’est pas le premier avion à porter le nom de Raven, il y eut également il y a quelques années l’avion de guerre électronique EF-111A.

 

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : RQ-11
Envergure : 1.30 m
Longueur : 1.09 m
Hauteur : 0.38 m
Motorisation : 1 moteur électrique à hélice propulsive Aveox 27.
Puissance totale : 1 X 7 ch.
Armement : Aucun
Charge utile :
Poids en charge : 2 kg
Vitesse max. : 95 km/h à 150 m
Plafond pratique : 5000 m
Distance max. : 1.5 Heure(s) hors vol plané.
Equipage : Aucun.
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du AeroVironment RQ-11 Raven

PROFIL COULEUR

Profil couleur du AeroVironment RQ-11 Raven


Publicité

VIDÉO

Vidéo de démonstration du constructeur du RQ-11.