Agusta A-109 Hirundo

Agusta A-109 Hirundo


Fiche descriptive

Appareil : Agusta A-109 Hirundo
Constructeur : Agusta S.p.A.
Désignation : A-109
Nom / Surnom : Hirundo
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1976
Pays d'origine : Italie
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Lutte anti-char et multi-rôles

Histoire

Agusta A-109 Hirundo :
des Caribiniers italiens aux gardes-côtes américains

Au milieu des années 60 le constructeur aéronautique italien Agusta cherchait à développer une nouvelle gamme d’hélicoptères légers polyvalents. Le constructeur s’orienta immédiatement vers une utilisation mixte civil, paramilitaire, militaire. Les ingénieurs et les designers transalpins décidèrent de travailler de concert afin de concevoir un appareil esthétiquement recherché. Les bureaux d’étude Agusta désignèrent l’hélicoptère A-109. Les premières ébauches se faisaient autour d’un turbomoteur français Turboméca Astazou XII de 690ch. Finalement, les ingénieurs optèrent pour une propulsion biturbomoteurs plus sécurisante pour les vols en montagne et/ou au dessus des mers. En 1967, il fût décidé d’équiper la nouvelle machine de deux turbomoteurs américains Allison 250-C14 de 370ch. L’appareil fut baptisé Hirundo en 1968.

L’Hirundo effectua son premier vol sous la désignation A-109A le 4 août 1971 devant les équipes de l’hélicoptériste et des officiels des Carabinieris (Gendarmerie Nationale italienne) et de la Polizia di Stato. Dès le premier vol l’appareil présenta des lignes esthétiques très pures, renforcés par un train d’atterrissage à roues escamotables, Cependant des problèmes mineures entraînèrent des retards dans les essais et les premières livraisons n’arrivèrent qu’en février 1976 quand deux machines furent livrées à un opérateur privés de vols touristique à Venise. Les premières livraisons paramilitaires eurent lieu en juillet de la même année quand trois A-109A rejoignirent la Polizia. Ces hélicoptères furent livrés à Palerme pour des missions au-dessus de la Sicile.

En 1975 Agusta signa un accord avec le constructeur d’armement américain Hughes Aircraft concernant une version de lutte antichar équipée du missile filoguidé TOW. L’Aviazione Dell Esercito (ALAT italienne) décida de participer au programme d’essais en acquerrant cinq A-109A. Les résultats, au-delà, des espérances italiennes conduisirent à une commande pour 100 machines. Dans la foulée Agusta entreprit des essais en collaboration avec le constructeur d’armes français Thomson pour des roquettes de 68mm et 81mm. L’hélicoptère fut également valorisé au tir HOT. L’hélicoptère fut validé pour divers missions: transport de troupes (7 soldats équipés), évacuation sanitaire, surveillance côtière (avec une mitrailleuse de 7.62mm), lutte anti-navire (avec missile AS-12), SAR, liaison, transport VIP (04 personnes), … l’A-109A a prouvé sa totale polyvalence.

La première commande militaire importante à l’exportation vint du Ghana qui acquit en 1979 un lot de dix machines pour des missions de lutte antichar avec le missile HOT. En 1980 l’Argentine décida d’acquérir 15 A-109A pour le Commando de Aviacion Naval Argentina (aéronavale argentine) et pour l’Ejercito Argentino (ALAT argentine). Les machines navales étaient vouées à des missions SAR et les machines terrestres se destinaient au transport des commandos spéciaux. Lors de l’invasion de l’archipel britannique des Malouines six A-109A furent utilisés pour transporter des membres des forces spéciales argentines. Ces machines demeurèrent pendant tout le conflit dans le petit archipel. Lors de la contre-attaque des troupes britanniques quatre de ces hélicoptères furent détruites tandis que deux machines furent « capturés » par les soldats d’élites anglais. Ces hélicoptères furent pris en compte par le Flight 8 de l’Army Air Corps de même que deux autres A-109A achetés neufs. Les A-109 britanniques sont réservés aux opérations de soutiens aux célèbres troupes d’élite des SAS. Ces machines évoluent de concert avec deux Aérospatiale Gazelle de reconnaissance et trois Westland Lynx d’appui rapproché tout-temps.

En 1990 la Gendarmeria Nacional Argentina a acquis trois nouveaux Hirundo pour soutenir le Grupo Especiale de la Gendarmeria Nacional (GEGN, l’équivalent de notre GIGN français) dans des missions à caractères antiterroriste et anti-narcotique. Les A-109A ont remplacé deux Alouette II et un Bell 47G.

Une des versions les plus efficaces de l’Hirundo repose sur les A-109HA de lutte antichar en service au sein du Groupement d’Aviation Légère de la Composante Terrestre Belge. Ces hélicoptères emportent huit missiles TOW-2A et un système de visée tout-temps Saab-Esco. Douze de ces machines ont servit en 2001 au Kosovo lors des opérations de l’OTAN consécutivement aux bombardements et opérations aériennes. Ils escortaient les hélicoptères de transport et de liaisons des unités européennes et américaines au-dessus du petit territoire ex-yougoslave.

En 2003 Agusta-Westland, nouvelle désignation du constructeur depuis sa fusion avec le britannique GKN, reçut une commande de l’US Coast Guard pour huit machines au nouveau standard A-109K plus puissant. Ces machines, désignés MH-68A Mako, remplissent des missions de lutte contre les narcotrafiquants dans la région du Golfe du Mexique. Ces machines disposent comme armement d’une puissante mitrailleuse de 12.7mm en sabord et d’un tireur d’élite. Ces hélicoptères effectuent leur mission sous la surveillances Dassault HU-25 et des Boeing E-3 de l’US Air Force.

En France quatre A-109A volent sous les couleurs des SAMU pour des missions d’évacuations sanitaires et de transports médicalisés d’urgence. Dans le département de la Seine-Maritime une de ces machines a remplacé en 1998 la dernière Alouette III porteuse de la fameuse livrée blanche.

A l’heure actuelle 18 pays utilisent l’A-109 pour des missions à caractère militaires. Seize de ces machines servent aux USA dans divers services de police.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Agusta A-109A Hirundo
Envergure : 11.00 m (Diamètre du rotor principal)
Longueur : 10.71 m
Hauteur : 3.30 m
Motorisation : 2 turbomoteurs Allison 250-C20
Puissance totale : 2 x 385 ch.
Armement : -
Charge utile : -
Poids en charge : 2450 kg
Vitesse max. : 315 km/h
Plafond pratique : 4970 m
Distance max. : 565 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Agusta A-109 Hirundo

Profil Couleur

Profil couleur du Agusta A-109 Hirundo

Vidéo

Figures en Hirundo

A voir également

0
Le programme EC 725 trouve son origine dans une demande de l’armée de l’Air pour un hélicoptère spécifiquement conçu pour les missions de sauvetage...

0
En 1961, le Pentagone lança le programme LOH visant à fournir à l'US Army un hélicoptère léger d'observation. Plusieurs constructeurs répondirent à l'appel, parmi...

0
Parmi les nombreuses missions aujourd'hui dévolues aux hélicoptères, on en retrouve une qui est parmi les plus risquées à la fois pour les équipages...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.