Agusta-Westland AW.139

Agusta-Westland AW.139


Fiche descriptive

Appareil : Agusta-Westland AW.139
Constructeur : AgustaWestland NV - Finmeccanica Company
Désignation : AW.139
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 2003
Pays d'origine : Europe (coopération)
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère de transport et d'assaut, de sauvetage, de soutien logistique.

Histoire

Agusta-Westland AW.139 :
Un hélicoptère au succès incontestable

En 1998, Agusta et son homologue américain Bell s’associèrent afin de développer en commun deux aéronefs radicalement nouveaux : un convertible civil et un hélicoptère de transport et d’assaut. Le premier reçut la désignation de BA-609 tandis que le second prenait celle d’AB-139. A la différence de ce qui s’était passé pendant des années avec les productions sous licences italiennes des appareils Bell, il s’agissait cette fois-ci bel et bien d’un partenariat complet entre les deux industriels.

En fait le cœur de cible de l’AB-139 était le remplacement des ultimes Bell UH-1D et H encore en service, mais aussi des Bell 212 et 214 issus du marché civil. Pour des raisons économiques, le design et le développement général de l’appareil fut confié aux équipes italiennes. Les usines américaines de Bell se limitant aux seules productions en série des appareils destinés aux marchés des USA et du Canada.

Le premier prototype de l’AB-139 sortit d’usine fin 2000 pour des essais de roulage. Il se présentait sous la forme d’un hélicoptère biturbine construit en métal et matériaux composites. Doté d’un rotor principal à cinq pales et d’un rotor anti-couple classique, il était propulsé par deux turbines Pratt & Whitney PT6C d’une puissance nominale de 1550 chevaux. Son cockpit biplace côte à côte était doté d’écrans numériques et de systèmes dernier cri. Sa cabine était prévue pour accueillir entre douze et quinze passagers suivant la configuration. L’appareil disposait d’un train d’atterrissage tricycle semi-escamotable. Le premier vol de l’hélicoptère intervint le 3 février 2001 depuis les usines italiennes.

Bien que destiné dès le départ aux marchés militaires, c’est pourtant sur celui des appareils civils que l’AB-139 suscita l’intérêt dès 2003. Il fut acquis pour le transport off-shore, le transport d’affaires, et le travail aérien. Deux ans après l’entrée en service des premiers appareils, le constructeur Bell se retira du programme et revendit ses parts à Agusta-Westland, la nouvelle raison sociale d’Agusta depuis sa fusion en 2001.

De ce fait, l’appareil reçut la nouvelle désignation d’AW.139. Mais surtout, il pouvait désormais peser réellement sur des marchés où les États-Unis refusaient d’intervenir, souvent pour des raisons politiques ou diplomatiques. Dans le même temps, l’appareil fut proposé au programme LUH, pour Light Utility Helicopter, visant à fournir à l’US Army un nouvel hélicoptère léger de soutien logistique, de liaisons, et d’évacuations sanitaires en remplacement des Bell OH-58C et UH-1V. Malgré des qualités certaines, c’est Eurocopter qui remporta le marché et produisit ainsi son UH-72A Lakota.

Malgré cet échec, l’AW.139 fut acquis par divers utilisateurs militaires et parapublics. C’est ainsi que trois appareils portèrent la livrée jaune et noire de la Royal Air Force pour des missions d’entraînement aux opérations de recherches et de sauvetages en mer. Les pilotes formés sur ces appareils passaient ensuite sur Sea King. Il est intéressant de souligner que dans le même temps les HM-Coast Guard, la garde côtière britannique, utilisait également des AW.139 dans un rôle de sauvetage côtier.

L’Aeronautica Militare Italiana quant à elle décida de faire un usage plus offensif de ses AW.139, en transformant dix de ses machines en appareils de type C-SAR, c’est à dire Combat-Search & Rescue, ou recherche et sauvetage au combat. Pour ce faire, ces machines, localement désignées HH-139, disposent d’un FLIR sous le nez, et d’une capacité d’armement de deux lance-roquettes placés le long du fuselage ou d’une mitrailleuse de calibre 7.62mm tirant en sabord latéral. L’AMI possède également deux VH-139 destiné au transport des plus hautes autorités civiles italiennes. Ces derniers servent aussi au transport papale. En Italie, plusieurs autres services officiels utilisent l’AW.139, tel la Guardia di Finanza et la Guardia Costeria.

Outre l’Italie et le Royaume-Uni, des Agusta-Westland AW.139 ont été acquis par des utilisateurs militaires ou paramilitaires des pays suivants : Algérie, Chypre, Corée du sud, Égypte, EAU, Espagne, Estonie, Guinée, Irlande, Japon, Liban, Malaisie, Malte, Maroc, Namibie, Nigeria, Panama, Qatar, Rwanda, Sénégal, Suède, Thaïlande, Trinité-et-Tobago, Turkménistan, et Zambie. En sus, il faut savoir que l’appareil a été acquis par des services de polices américains, britanniques, italiens, japonais, néerlandais, et thaïlandais.

Sans réel concurrent de la part d’Eurocopter pendant près d’une décennie, l’AW.139 a su s’implanter durablement sur les marchés du monde entier. Au point même que beaucoup se demande si l’EC-175 arrivera un jour à l’en déloger. Son seul véritable adversaire semble être le Sikorsky S-70A, un appareil désormais vieillissant dans sa conception. Il faut savoir que l’AW.139 a donné naissance à une version agrandie spécifiquement destinée aux marchés militaires : l’AW.149, sans jamais rencontré le succès de son prédécesseur. En 2014 l’AW.139 est le principal succès commercial de son constructeur, et celui-ci ne se dément pas.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Agusta-Westland AW.139 dans la configuration de l'Irish Air Corps.
Envergure : 13.80 m diamètre du rotor principal
Longueur : 13.77 m
Hauteur : 3.73 m
Motorisation : 2 turbines Pratt & Whitney PT6C-67B
Puissance totale : 2 x 1530 ch.
Armement : Une ou deux mitrailleuses de calibre 7.62mm montées en sabord
Charge utile : 12 à 15 soldats équipés
Poids en charge : 6400 kg
Vitesse max. : 310 km/h à 2200 m
Plafond pratique : 6100 m
Distance max. : 1250 Km à charge maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Agusta-Westland AW.139

Profil Couleur

Profil couleur du Agusta-Westland AW.139

Vidéo

Démonstration en vol d'un HH-139

A voir également

0
Depuis l'avènement de l'hélicoptère, dans les années 50, une des principales missions dévolues à ces machine est la lutte anti-sous-marine. Si le monde des...

0
En 1961, le Pentagone lança le programme LOH visant à fournir à l'US Army un hélicoptère léger d'observation. Plusieurs constructeurs répondirent à l'appel, parmi...

0
En 1974, la société Aérospatiale décida de lancer une version améliorée de son hélicoptère de transport moyen SA.330 Puma. Cet appareil se vendait alors...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.