Armstrong Whitworth Siskin

Armstrong Whitworth Siskin


Fiche descriptive

Appareil : Armstrong Whitworth Siskin
Constructeur : Armstrong Whitworth Aircraft Ltd
Désignation :
Nom / Surnom : Siskin
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1927
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur biplan

Histoire

Armstrong Whitworth Siskin :
un appareil de transition important

Épine dorsale de la chasse britannique au milieu des années vingt, le Siskin était inspiré du Siddeley Deasy S.R.2 de 1919, société rachetée en 1921, par la Sir WG Armstrona Whitworth & Co Ltd. . Le Siskin Il fut complètement recalculé au niveau de la structure tout en gardant les éléments de base de son prédécesseur ; il possédait un fuselage et des longerons d’ailes en tubes et feuillards d’acier spécial. Ce dernier avait été conçu pour être équipé d’un un moteur à 14 cylindres en double étoile Armstrong Siddeley Jaguar l développant 325 chevaux fabriqué par la Royal Aicraft Factory.

Le Siskin II sortit en août 1922 en version biplace ; le second prototype suivit en octobre 1923 en version chasseur monoplace. Le premier prototype fut par la suite transformé en monoplace, mais nulle commande ne suivit. Finalement, le second prototype fut vendu à l’armée de l’air suédoise. Le Siskin affichait d’intéressantes performances, mais pour tenir compte de la demande formulée par le ministère de l’Air visant à fabriquer une structure essentiellement métallique afin de prévenir une pénurie de bois en cas de guerre prolongée, Profondément refondu par rapport à son prédécesseur le Siskin II, le Siskin III possédait une aile supérieure de plus grande surface, une aile inférieure de corde réduite et des mâts de voilure en V au lieu des mâts parallèles de son prédécesseur. Le Siskin III était propulsé par un moteur Armstrong Siddeley Jaguar III développant 350 chevaux, et fut commandé par la Royal Air Force conformément à la spécification 15/22.

Le prototype fut essayé en 1923 et le premier exemplaire de série fit son premier vol le 24 mars 1924. L’armement se composait de deux mitrailleuses Vickers de 7,7 mm. 50 monoplaces furent fabriqués pour la RAF, qui en transmit par la suite un à la Royal Canadian Air Force. Douze biplaces d’entraînement furent également construits. Les 64 exemplaires du Siskin Mk III entrèrent en service en mai 1924 avec un moteur Jaguar III de 242 kW (325 chevaux). S’y ajoutèrent ultérieurement 348 exemplaires du Siskin Mk IIIA, puis 53 exemplaires du Mk IIIDC, la version d°entraînement à double commande, tous deux équipés d’un moteur surcompressé Jaguar IV.

Le Siskin IIIA comportait, par rapport au Siskin III, des modifications majeures : allongement du fuselage, augmentation de la hauteur du pontage arrière et de l’écart entre les ailes, diminution du dièdre de l’aile supérieure, modification de l’empennage vertical, suppression de la dérive ventrale. L’armement, des mitrailleuses Vickers jumelles de 7,7 mm, était conservé. Le moteur du Siskin IIIA était soit un Jaguar IV de 425 chevaux, soit un Jaguar IVS suralimenté ; le fuselage à flancs plats fut remplacé par un fuselage à flancs bombés. Le Siskin IIIA, conforme à la spécification 19/23, fit son premier vol le 20 octobre 1925 ; il fut commandé par la RAF en juin 1926 ; 412 exemplaires furent construits, dont 47 à double commande destinés à l’entraînement ; 17 monoplaces furent livrés à la Royal Canadian Au’ Force. En tout, Siddeley Deasy Car Co Ltd. en fabriqua 159 exemplaires, Blackburn 42, Bristol 85, Gloster 74 et Vickers 52.

Les Siskin Mk IIIB, Mk IV et Mk V étaient des appareils expérimentaux et de compétition. Le Siskin IIIB avait un moteur poussé, blindé par un capot Townend. En octobre 1924, la Roumanie passa une commande de 70 exemplaires Mk V. La production commença au début de 1925 mais, au mois de mars, un Siskin V roumain s’écrasa en Grande-Bretagne avec un pilote d’essai roumain aux commandes : le contrat fut annulé. Une dizaine d’appareils étaient terminés, mais pas livrés. Le Siskin IV dont le seul prototype fut construit pour la course King’s Cup de 1925, possédait des caractéristiques identiques.

Dans l’armée de l’air britannique, le Siskin fut remplacé à partir d’octobre 1932 par le Bristol Bulldog, mais ne le fut qu’à partir de la fin 1939 dans l’armée de l’air canadienne avec l’arrivée du Hurricane.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Armstrong Whitworth Siskin IIIA
Envergure : 10.10 m
Longueur : 7.72 m
Hauteur : 3.10 m
Motorisation : Armstrong Siddeley Jaguar IV en double étoile
Puissance totale : 450 ch.
Armement : 2 mitrailleuses Vickers de 7.65mm
4 bombes d'exercices Cooper de 9 kg, en option
Charge utile : -
Poids en charge : 1366 kg
Vitesse max. : 251 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 8230 m
Distance max. : 450 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Armstrong Whitworth  Siskin

Profil Couleur

Profil couleur du Armstrong Whitworth  Siskin

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Durant l'année 1922, pour remplacer le Gloster Nightjar, l'Air Ministry émit la fiche 6/22 qui concernait le développement d'un chasseur monoplace pouvant aussi bien...

0
Conçu par une équipe dirigée par Nikolai Polikarpov, et bien que tout à fait classique, le I-15 fut le premier chasseur soviétique de rang...

0
Impressionnés par les raids de Zeppelins allemands au-dessus de la Grande-Bretagne durant la première guerre mondiale, les alliés souhaitent s'approprier cette technologie. À l'armistice,...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.