BAC Lightning

BAC Lightning


Fiche descriptive

Appareil : BAC Lightning
Constructeur : British Aircraft Corporation
Désignation :
Nom / Surnom : Lightning
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1959
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs des années 60-80
Rôle et missions : Chasseur-intercepteur tous temps

Histoire

BAC Lightning :
un chasseur "dessiné à la hache"

Le Lightning fut développé par la société English Electric Company – filiale, depuis le 12 janvier 1960, de la British Aircraft Corporation – comme une plate-forme d’armes de chasse. Le premier des trois prototypes vola dès le 4 avril 1957 sous le nom de P. 1B. Vingt exemplaires de développement furent commandés en février 1964 et le premier vola le 3 avril 1958. Premier avion britannique capable de voler à Mach 2, le Lightning était une machine à la fois agile et puissante. Dix squadrons basés au Royaume-Uni reçurent cet avion à l’excellente vitesse ascensionnelle, armé de missiles et ayant des capacités tout-temps.

La version de série initiale s’appela Lightning F Mark 1 : le premier exemplaire vola le 29 octobre 1959. Le Mark 1A, qui suivit, se distinguait par une perche rétractable de ravitaillement en vol. Ces biréacteurs étaient équipés de deux turboréacteurs jumelés superposés Rolls-Royce Avon 201 ayant une poussée de 5.103 kg à sec et de 6.545 kg avec postcombustion et leur armement se composait de deux canons de 30 mm et deux missiles air-air Firestreak ou de 48 roquettes de 5 cm de calibre.

Le modèle F Mark 2,qui vola le 11 juillet 1961,se distinguait lui par ses moteurs Avon 210 de même poussée nominale que les 201 mais dotés d’une postcombustion réglable et non à quatre niveaux. Ils possédaient des modifications qui devaient être reprises plus tard sur le F Mark 6 : réservoir ventral de carburant agrandi, ailes prolongées et plus courbes et dérive à bout carré de plus grande surface.

Le F Mark 3, descendant de deuxième génération, vola le 16 juin 1962 ; il était le premier Lightning propulsé par des turboréacteurs Avon 301 de 6.000 kg de poussée à sec, portée à 7.394 kg à postcombustion maximum. Son radar AI Mark 23B comportait un mode d’interception à trajectoire d’abordage et son armement ne comportait plus de canons et son empennage vertical avait été agrandi de 15 % afin de compenser l’effet déstabilisant des deux missiles air-air Red Top.

Le F Mark 6 bénéficiait d’une aile modifiée avec un bord d’attaque de bout d’aile avancé et profilé, et des renforts permettant d’adapter des réservoirs de convoyage d’extrados. On augmenta le volume du réservoir ventral de carburant et l’on conserva les turboréacteurs Avon 301. A partir de la fin 1970, deux canons de 30 mm furent montés dans le carénage ventral de réservoir.

Les deux dernières unités dotées de Lightning furent transformées sur Tornado F Mk 3 à la fin des années quatre-vingt.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : BAC (English Electric) Lightning F Mark 2
Envergure : 10.61 m
Longueur : 16.84 m
Hauteur : 5.97 m
Motorisation : 2 réacteurs Rolls-Royce Avon 210
Puissance totale : 2 x 6545 kgp.
Armement : 2 canons de 30 mm
2 missiles air-air Firestreak
Charge utile : -
Poids en charge : 18915 kg
Vitesse max. : 2414 km/h à 10970
Plafond pratique : 18290 m
Distance max. : 1440 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du BAC  Lightning

Profil Couleur

Profil couleur du BAC  Lightning

Vidéo

English Electric Lightning

A voir également

0
Durant la Guerre Froide les États-Unis mirent en place un système d'armement et de financement des achats de matériels militaires au profit de ses...

0
Le F-4 Phantom II fut un remarquable chasseur construit à plus de 5.000 exemplaires jusqu'en 1979. Il fut conçu dès 1952 comme appareil multirôle...

0
Dès sa création l'état d'Israël a cherché à obtenir un semblant d'indépendance industrielle en matière d'aéronautique. Cela passa d'abord par divers études de drones...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.