Beechcraft C-45 Expeditor

Beechcraft C-45 Expeditor


Fiche descriptive

Appareil : Beechcraft C-45 Expeditor
Constructeur : Beechcraft Corporation
Désignation : C-45
Nom / Surnom : Expeditor
Code allié / OTAN :
Variante : Model 18, UC-45, TC-45, JRB, SNB-3Q, AT-7, AT-11,
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport tactique et de personnels, reconnaissance, entraînement avancé...

Histoire

Beechcraft C-45 Expeditor :
Le Dakota de poche

En 1935, l’avionneur Beechcraft décida de lancer un nouveau modèle de bimoteur léger destiné aux compagnies aériennes américaines et européennes pour les vols intérieurs et les vols de courte distance. A cette époque, c’est Lockheed qui menait la danse avec son modèle L-10 Electra, un appareil particulièrement adapté aux deux marchés visés. C’est la raison pour laquelle Beechcraft voulut se placer sur ce marché avec son appareil, désigné Model-18.

Rapidement les équipes de Beechcraft mirent au point le Model-18 qui se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever bimoteur. Il était propulsé par deux moteurs en étoile Wright R-760-E2 d’une puissance unitaire de 350 chevaux, entraînant une hélice bipale. Disposant d’un train d’atterrissage tricycle escamotable, le Model-18 possédait également un empennage double dérive. Le cockpit prévu pour un pilote et son copilote était alors assez moderne avec un pilote automatique par servocommande, et de son côté la cabine était aménagée très correctement pour huit passagers. Le prototype réalisa son premier vol le 15 janvier 1937.

Étrangement, le premier client militaire du Model-18 ne fut pas américain mais chinois. L’aviation nationaliste passa commande pour 39 avions en sept commandes différentes entre mars 1937 et juin 1940. Ces avions avaient des missions aussi différentes que la reconnaissance armée, le bombardement léger, ou encore la patrouille côtière. Mal armés, lents, et surtout totalement inadaptés pour ces missions les Beechcraft Model-18 chinois furent presque tous totalement détruits par une chasse nippone bien entraînée.

En fait, il fallut attendre le début de l’année 1939 pour voir les premiers Model-18 entrés en service dans l’US Army Air Corps sous la désignation de C-45 et C-45A pour des missions de transport d’état-major, de liaison, et de soutien utilitaire. Ces deux premières commandes ne concernaient alors que 31 avions. Mais fort heureusement pour l’avionneur l’entrée en guerre des Etats-Unis allait changer la donne.

Au lendemain de l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, l’US Army Air Force fit l’acquisition d’un peu plus de 1800 Model-18 qui reçurent les désignations C-45CD, E, F, et G. Ces avions furent affectés aussi bien sur les théâtres d’opérations du Pacifique et d’Europe mais également en Afrique du Nord, en Birmanie, au Panama, et partout où les aviateurs américains se battaient.

A la même époque, l’USAAF décida d’acquérir un gros millier de Model-18 pour des missions d’entraînement avancé pour le compte des navigateurs sous la désignation d’AT-7 Navigator. Ces avions avaient la charge de former tous les navigateurs américains, aussi bien ceux appelés à voler sur avions de transport, que sur bombardiers, chasseurs de nuit, hydravions de reconnaissance, ou encore avions de soutien et de liaison. Les AT-7 donnèrent une telle satisfaction aux pilotes et instructeurs de l’USAAF que celle ci décida de commander environ 1 600 exemplaires supplémentaires sous la désignation d’AT-11 Kansan pour l’entraînement et la formation des mitrailleurs et des officiers de bombardement. Pour ce faire les AT-11 emportaient une mitrailleuse mobile de 7.7mm sur le dessus et un lance bombe léger sous chaque aile. A partir de 1943 les AT-11 furent principalement affectés à la formation des bombardiers, l’USAAF ayant reçu de nouveaux avions pour les mitrailleurs, tel le Fairchild AT-21 Gunner. Plusieurs avions civils, ainsi que quelques AT-7, furent dès fin 1942 transformés en avions de servitude sous la désignation d’UC-45.

A l’instar de l’US Army Air Force l’US Navy fit le choix du Model-18 comme avion de transport de personnels, de transport d’état-major, et de soutien opérationnel léger. Désignés JRB ces avions étaient très proches des C-45F que pilotaient les aviateurs. Toutefois la Navy tint à convertir quelques avions en appareils d’entraînement à la reconnaissance photographique, sous la désignation de JRB-1. Onze de ces avions furent construits mais volèrent très peu, plus pour des raisons politiques qu’opérationnelles. En effet la reconnaissance terrestre était à ce moment là prioritairement offerte à l’USAAF.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Beechcraft UC-45J Expeditor
Envergure : 14.53 m
Longueur : 10.41 m
Hauteur : 2.95 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-985-AN1
Puissance totale : 2 x 450 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Huit passagers OU 800kg de fret léger.
Poids en charge : 3959 kg
Vitesse max. : 360 km/h à 3300 m
Plafond pratique : 7900 m
Distance max. : 1900 Km à charge maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Beechcraft C-45 Expeditor

Profil Couleur

Profil couleur du Beechcraft C-45 Expeditor

Vidéo

Décollage d'un Beechcraft Expeditor

A voir également

0
En janvier 1937, l'Italie fasciste essayait de rattraper son retard technologique, notamment par rapport à son partenaire allemand alors en plein essor. Et l'aviation...

0
Le C-124 Glomaster II est une évolution du C-74 Globmaster, qui avait été développé à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le C-124...

0
Véritables tous-terrains des airs, les avions de brousses sont apparus durant l'entre-deux-guerres mais c'est réellement après 1945 qu'ils ont envahi les cieux du monde...
1 2 Suiv.
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.