Beechcraft UC-43 Traveler

Beechcraft UC-43 Traveler


Fiche descriptive

Appareil : Beechcraft UC-43 Traveler
Constructeur : Beechcraft Corporation
Désignation : UC-43
Nom / Surnom : Traveler
Code allié / OTAN :
Variante : GB-1, JB-1
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de personnels, transport d'état-major, soutien opérationnel.

Histoire

Beechcraft UC-43 Traveler :
L'élégant biplan des généraux américains

Durant la Seconde Guerre mondiale, l’US Army Air Force fit un usage important des avions de liaison et de soutien opérationnels. Plus petits et légers que les avions de transport bimoteurs, ils étaient néanmoins un peu plus gros que les avions d’observation type Cub. L’exemple type de ces appareils était un surprenant biplan conçu initialement comme avion d’affaires, le Beechcraft UC-43 Traveler.

En 1932, l’ingénieur américain Walter Beech quitta les bureaux d’études de Curtiss-Wright pour fonder sa propre société. Nommée Beechcraft, celle-ci visait alors à la production d’avions civils. La première machine développée était un biplan quadriplace de transport léger destiné à l’aviation civile et notamment au transport d’affaires alors naissant. A peine trois ans après le grand krach boursier, ce choix était un pari osé de la part de Beechcraft.

L’idée était de proposer son avion, appelé Model 17 Staggerwing aux responsables des grandes entreprises américaines. Rapidement le prototype fut assemblé. Il se présentait sous la forme d’un biplan construit en métal et bois doté d’une architecture un peu particulière. Sur ce type d’avion la voilure est dite en biplan à décalage négatif. Ceci signifie que le plan supérieur est reculé vis à vis du plan inférieur. De ce fait le champ de vision de l’avion est largement agrandi. Par ailleurs le Beechcraft 17 disposait d’un train d’atterrissage classique rétractable. Un détail particulièrement peu répandu à cette époque, notamment sur les biplans. La propulsion était assurée par un moteur en étoile Wright R-975 d’une puissance de 420 chevaux actionnant une hélice bipale en métal. Outre le cockpit biplace côte à côte l’avion possédait une cabine triplace. C’est dans cette configuration que le premier vol eut lieu le 4 novembre 1932.

Rapidement l’avion suscita un engouement de la part des riches entrepreneurs américains, mais également des stars d’Hollywood, et même de quelques autres personnalités particulières. Ainsi début 1940, quelques semaines seulement après sa libération le célèbre truand Al Capone fit l’acquisition d’un de ces avions pour ses déplacements personnels. Entre 1933 et 1938, le Beechcraft Model 17 fut une des vedettes des courses aériennes qui existaient aux États-Unis et en Europe, s’octroyant même quelques réussites, notamment lors du trophée Bendix de 1936 et 1937.

Fin 1936 trois exemplaires de présérie furent commandés par l’US Army Air Corps sous la désignation de YC-43. Ils furent testés et débouchèrent finalement sur une commande ferme pour 75 appareils sous la désignation d’UC-43 Traveler. A la même époque l’US Navy fit savoir qu’elle voulait également acquérir un lot de machines similaires sous la désignation de GB-1. Soixante trois avions de ce type furent livrés à la marine américaine pour des missions de liaisons et de transport léger.

Début 1940 l’USAAC acheta vingt-six avions de série, sous les désignations d’UC-43A et UC-43B. Les différences entre ces deux séries se voyaient au niveau de la motorisation. Au même moment l’US Navy acheta un autre avion, désigné JB-1, et destiné au transport d’état-major

Lors de l’entrée en guerre des États-Unis en décembre 1941 l’US Army Air Corps passa massivement commande pour des UC-43 de plusieurs séries différentes. En fait Beechcraft leur livra la majorité des avions issus de contrats civils en attente de livraisons. Les désignations allèrent d’UC-43C à UC-43K. Dans le même temps 118 avions, de dix séries différentes, furent réquisitionnés par les militaires américains.

Au titre de la loi du prêt-bail la Royal Air Force reçut une centaine d’avions de ce type qu’elle nomma Beechcraft Traveler Mk-I. Il est à signaler qu’un des trois YC-43 d’origine fut versé à l’état-major britannique de Washington-DC.

Les Beechcraft UC-43 Traveler furent utilisés par les Américains durant tout le conflit, principalement en Europe et en Afrique du Nord. Durant le conflit d’autres avions furent utilisés par l’Australie, la Bolivie, le Brésil, la Chine nationaliste, la Finlande, la France, le Honduras, la Nouvelle-Zélande, les Pays-Bas, et l’Uruguay. Il est à noter qu’après-guerre Cuba et le Pérou reçurent plusieurs avions déclassés des stocks américains.

Au total le Staggerwing fut assemblé à hauteur de 785 exemplaires, dont plus d’un tiers au titre militaire. Plusieurs sont encore aujourd’hui en état de vol un peu partout dans le monde. D’autres sont préservés dans des musées du monde entier, notamment à la Smithsonian Institut de Washington-DC et à l’US Air Force Museum de Wright-Patterson AFB.

L’élégance du Beechcraft UC-43 Traveler a largement marqué les esprits aux États-Unis. Premier avion conçu par cet avionneur, il marqua aussi les débuts de sa collaboration étroite avec les militaires, qui perdurent encore de nos jours via notamment les avions de reconnaissance MC-12W Liberty.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Beechcraft UC-43B Traveler
Envergure : 9.75 m
Longueur : 8.18 m
Hauteur : 2.45 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Pratt & Whitney R-985-AN1
Puissance totale : 1 x 450 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Trois ou quatre passagers ou 300 kg de fret léger.
Poids en charge : 1930 kg
Vitesse max. : 340 km/h à 1800 m
Plafond pratique : 7500 m
Distance max. : 1050 Km à charge maximale.
Equipage : 1 ou 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Beechcraft UC-43 Traveler

Profil Couleur

Profil couleur du Beechcraft UC-43 Traveler

Vidéo

Un Beechcraft Model 17 civil en meeting aérien

A voir également

0
L'utilisation et l'entretien d'une flotte de porte-aéronefs conséquente à conduit l'US Navy à se doter d'un appareil de transport moyen à même d'apponter sur...

0
En 1955, les dirigeants soviétiques demandèrent à l'avionneur Antonov, spécialiste dans l'étude et la construction d'appareils de transport militaires, de développer une machine susceptible...

0
La société Fiat, bien connue avant la guerre pour ses nombreuses créations aéronautiques conçut le G.222 en réponse à une spécification de l'OTAN émise...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.