Bell P-59 Airacomet

Bell P-59 Airacomet


Fiche descriptive

Appareil : Bell P-59 Airacomet
Constructeur : Bell Aircraft Corporation
Désignation : P-59
Nom / Surnom : Airacomet
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1944
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Bell P-59 Airacomet :
le faux premier jet de l'USAAF

Premier avion à réaction réalisé aux États Unis, le P-59 fut conçu pour fournir à l’US Army Air Force un chasseur propulsé par des réacteurs General Electric 1 -A de 635 kgp. Commencé, dans le plus grand secret, le projet d’un avion réaction américain prit à peine plus d’un an pour aboutir. La réalisation de trois prototypes, désignés XP-59A, débuta en septembre 1941, et la première de ces machines effectua son vol initial en octobre 1942. Il fut l’unique chasseur américain à réaction de la Deuxième Guerre mondiale.

L’aide britannique permit aux USA de faire les premiers pas dans cette technologie nouvelle pour l’époque, notamment grâçe à la fourniture des plans du turboréacteur de Whittle. Il fut fabriqué 13 machines de présérie YP-59A avec des réacteurs I-16, puis J31, de 750 kgp. Trop faiblement motorisé, peu manœuvrant à basse vitesse, l’appareil intéressa pourtant l’USAAF qui prit une option sur 100 appareils en mars 1944.

La cellule de cet appareil, dotée d’une voilure médiane et d’un train d’atterrissage tricycle, était de conception classique et de construction entièrement métallique. Mais les performances de l’Airacomet se révélèrent nettement inférieures à celles qui avaient été prévues, et l’avion ne possédait qu’un armement insuffisant. Le Airacomet n’étaient pas du même niveau que le Meteor britannique et surtout le Me 262 allemand. La construction de 100 exemplaires de série P-59A fut ramenée à 20 appareils, lesquels ne furent jamais employés au combat. Le P-59A ne fut utilisé qu’à fins d’évaluation et d’entraînement. L’US Navy en reçut trois, qu’elle baptisa « F2L-1 ».

Le P-59B fut le série finale des Airacomet. Il reçut une évolution plus puissante du réacteur que sur le P-59A. Ayant réalisé qu’il ne serait pas possible d’améliorer l’avion, la commande initiale de 100 appareils fut réduite à 50, dont les P-59B furent les trente derniers. Aucun ne vit le feu.

Il n’y eut pas d’autres avions à réaction américain pendant la guerre. Le coup de pouce viendra après la fin des hostilités, quand les données techniques allemandes tomberont entre leurs mains. La firme Lockheed mettra au point celui qui sera le premier véritable chasseur américain à réaction, le P-80 Shooting Star.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Bell P-59A Airacomet
Envergure : 13.87 m
Longueur : 11.84 m
Hauteur : 3.76 m
Motorisation : 2 réacteurs General Electric J-31-GE-3
Puissance totale : 2 x 1814 kgp.
Armement : 1 canon de 37mm
3 mitrailleuses
Charge utile : -
Poids en charge : 6214 kg
Vitesse max. : 665 km/h à 9150 m
Plafond pratique : 14100 m
Distance max. : 845 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bell P-59 Airacomet

Profil Couleur

Profil couleur du Bell P-59 Airacomet

Vidéo

Ultra Modern Fighters (1945)

A voir également

0
Le 26 avril 1939, le Flugkapitän Fritz Wendel établit le record absolu de vitesse en atteignant 755 Km/h à bord d'un Me 209. Fort...

0
Conçu à partir du B.34/2, le B.534 fut le plus important chasseur tchécoslovaque du milieu des années trente. Le 15 mars 1939, l'armée de...

0
Conçu à partir du P-36, le prototype du P-40, désigné XP-40, effectua son vol initial en octobre 1938. Plusieurs versions de série turent construites,...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.