Boeing F/A-18E/F Super Hornet

Boeing F/A-18E/F Super Hornet


Fiche descriptive

Appareil : Boeing F/A-18E/F Super Hornet
Constructeur : Boeing Company
Désignation : F/A-18E/F
Nom / Surnom : Super Hornet
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1998
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs modernes et actuels
Rôle et missions : Avion de chasse embarqué

Histoire

Boeing F/A-18E/F Super Hornet :
le chasseur naval du XXIème siècle

En 1991, Grumman annonça l’arrêt des recherches et du développement concernant son aile volante furtive d’attaque désigné A-12 Avenger II. Cet avion ultramoderne devait être capable de remplacer à la fin des années 90 les F/A-18A/B Hornet de première génération en service dans l’US Navy. Le Pentagone se retrouva donc dans une situation grave, ne disposant plus d’un avion d’attaque moderne.

Deux constructeurs proposèrent alors à l’US Navy de développer des versions améliorées d’avions existants déjà. Lockheed-Martin proposa de navaliser son chasseur furtif d’attaque F-117 Nighthawk tandis que Mc Donnell Douglas annonçait vouloir améliorer son F/A-18 Hornet. Les deux firmes étudièrent les possibilités et il apparut rapidement que l’appareil de Lockheed-Martin ne pourrait jamais emporter d’armes air-air autre que les petits AIM-9 Sidewinder, des missiles d’autodéfenses. Le 7 décembre 1992 le Department of Defence (DoD) signa un protocole d’accord avec Mc Donnell Douglas pour développer une version agrandie et modernisé du Hornet mais disposant d’un certain pourcentage de pièces et systèmes communs avec les versions en service aux Etats-Unis.

Plus lourd d’environ 25%, le nouveau chasseur fut désigné F/A-18E (version monoplace) et F/A-18F (version biplace) et baptisé Super Hornet par le constructeur. Extérieurement, le Super Hornet se différencie du Hornet par ses entrées d’air rectangulaires par rapport aux ovales des premières versions du chasseur d’attaque américain. La motorisation a, elle aussi, été revue par Mc Donnell Douglas. Les turboréacteurs F404-GE-400 du F/A-18C laisse la place au tout nouveau F414-GE-400. Le nouvel avion gagne 30% de puissance. Le premier F/A-18E a été présenté au public lors de sa première sortie le 18 septembre 1995. Quelques semaines plus tard, le 29 novembre de la même année, le Super Hornet effectuait son premier vol.

Concernant la formation des futurs pilotes et la transformation de ceux qui volaient jadis sur Hornet, le cockpit des versions E et F possède 90% de pièces communes avec les versions plus anciennes. En février 1995, l’US Navy évaluait son besoin à 1 000 nouveaux avions mais en juillet de la même année le marché fut réévalué à 448 machines. Ces avions étant acquis pour le compte de l’US Navy et de l’US Marines Corps. Les livraisons débutèrent en octobre 1998.

L’attaque terroriste, commise le 11 septembre 2001 par les fondamentalistes d’Al Qaïda, conduisirent les Etats-Unis et leurs alliés britanniques et français à lancer une opération contre l’Afghanistan du pouvoir taliban. Une poignée de Super Hornet rejoignirent les porte-avions américains qui croisaient dans le Golfe, en Méditerranée, et dans l’océan Indien. Certains de ces avions appartenaient au Squadron VX-9, la fameuse unité d’essais de la Navy.

Lors de ce déploiement, les Super Hornet eurent l’occasion de « se mesurer » de manière pacifique avec un autre chasseur naval de dernière génération : le Dassault Rafale. Les Rafales qui servaient sur le porte-avion Charles de Gaulle participèrent à des combats simulés face aux Super Hornet. Les résultats furent principalement en faveur de l’avion français.

Depuis 2003, les Super Hornet assurent des missions de supériorité aérienne et d’attaque au sol au-dessus du territoire irakien. Ces avions portent les couleurs de l’US Navy. Le 19 octobre 2005, un F/A-18F s’est posé à Andrews-AFB. Cet avion qui venait des Emirats Arabes Unis transportait en place arrière le commandant en chef des unités aériennes de l’US Navy. Cet amiral, ancien pilote de Douglas A-4 Skyhawk, se prononcera quelques heures plus tard sur les qualités remarquables de l’appareil.

A partir de 2007, les Super Hornet ont reçu un radar AN/APG-76 en lieu et place de l’ancien AN/APG-73. Concernant les modifications de cellule, Boeing (nouvelle raison sociale du constructeur) a décidé de s’allier à Northrop Grumman pour étudier et développer une version capable de remplacer à l’horizon 2012 les Grumman EA-6B Prowler de guerre électronique et de lutte antiradar. Le nouvel appareil est désigné F/A-18G Growler.

En 2006, le Super Hornet a définitivement remplacé le F-14 Tomcat, le mythique chasseur à géométrie variable de Grumman, à bord des porte-avions de l’US Navy. Pour le moment aucun F/A-18E/F n’a fait l’objet de commandes à l’exportation.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Boeing F/A-18E Super Hornet
Envergure : 13.62 m
Longueur : 18.39 m
Hauteur : 4.88 m
Motorisation : 2 turboréacteurs General Electric F414-GE-400
Puissance totale : 2 x 6350 ch. (9980 kgp avec post-combustion)
Armement : 1 canon Vulcan M61A1 de 20mmmissiles air-air AIM-9 & AIM-120, missiles air-sol
Charge utile : -
Poids en charge : 29937 kg
Vitesse max. : 1930 km/h à 12200 m
Plafond pratique : 17300 m
Distance max. : 2346 Km (3330 km en convoyage)
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Boeing F/A-18E/F Super Hornet

Profil Couleur

Profil couleur du Boeing F/A-18E/F Super Hornet

Vidéo

Boeing F/A-18E/F Super Hornet

A voir également

0
Le 4 juillet 1986, Dassault Aviation commença le programme d'essais en vol d'un prototype de démonstration baptisé Rafale : il s'agissait d'un chasseur monoplace...

0
Construit dans la même lignée que son prédécesseur, le Mitsubishi F-2 est conçu pour remplacer le F-1 et assurer un avenir à l’industrie aéronautique...

0
Conçu pour succéder au Mirage F.1 en première ligne, le Mirage 2000 effectua son vol initial en mars 1978, les livraisons des machines de...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.