Boeing P-26 Peashooter

Boeing P-26 Peashooter


Fiche descriptive

Appareil : Boeing P-26 Peashooter
Constructeur : Boeing Company
Désignation : P-26
Nom / Surnom : Peashooter
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1934
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur

Histoire

Boeing P-26 Peashooter :
le début de la fin pour les biplans

Boeing proposa aux dirigeants de l’USAAC le Model 248 qui était un chasseur monoplace monoplan lancé en septembre 1931 sur l’initiative du constructeur. Il leur plut directement malheureusement le manque de budget compromis énormément l’avenir du projet.Boeing décida de financer lui même les cellules de trois prototypes tandis que L’USAAC fournis les équipement et les moteurs.

Le premier prototype fit son vol vol inaugural le 20 mars 1932, désigné XP936, il était un drôle de mélange entre ancien et moderne, en effet bien que monoplan il avait un cockpit ouvert et un train d’atterrissage fixe assez imposant. L’équipement se composait de deux mitrailleuses de 7,6mm tandis que le moteur était un Pratt & Whitney R-1340-21 de 550cv.

Au vu des performances aussi bien en manœuvrabilité qu’en vitesse comparé au vieux biplans en service à cette époque l’USAAC racheta le prototype qui fut successivement désigné XP-26 et YP-26 avant de passé commande pour 111 exemplaires qui furent augmentés de 25 avions trois mois plus tard, soit un total de 136 unités.

Le premier P-26A Peashooter (« Sarbacane ») vola le 10 janvier 1934, il se distinguait du prototypes en grande partie par son moteur qui était désormais un Pratt & Whitney R-1340-27 de 600cv, l’ajout d’une radio et quelques modifications mineures. Plus tard les appareils recevront des appuis-têtes plus grand afin d’offrir une meilleure protection au pilote au cas ou le Boeing se retournerait à l’atterrissage ce qui était assez fréquent à cause de son nez trop court, le dernier des 111 exemplaires initialement commandés arriva en unité le 30 juin.

Quand au 25 autres avions qui devaient encore être livrés , les deux premiers furent désignés P-26B avec comme principale différence un moteur à injection R-1340-33 de 600cv tandis que les 23 autres furent des P-26C car ils conservèrent le même moteur que le modèle A mais pouvait être d’une mitrailleuse de 12,7mm et d’une autre de 7,62mm. Il furent par la suite équipés de moteurs à injection ce qui en fit des P-26B.

L’appareil de Boeing fut le premier chasseur monoplan utilisé au sein de l’USAAC mais à peine quelques années déjà après sa mise en service, le Peashooter fut dépassé par les chasseur modernes à train rentrant et mieux armés comme les Bf 109 ou le Hurricane. Ce qui ne l’empêcha pas pour autant de rester le principale chasseur américain jusqu’à l’arrivée du P-35 et du P-36 et lorsque les japonais attaquèrent Pearl Harbor en 1941, 28 P-26 étaient présents aux philippines affecté dans une escadrille américaine et philippine, et bien que la majoritée de ceux-ci furent détruits au sol lors de la première phase de l’attaque certains réussirent quand même à prendre l’air mais ne servirent qu’a offrirent des cibles faciles aux pilotes japonais. Une unité de Peashooter était aussi présente au Panama à cette époque et fut la seule à rester opérationnelle sur ce type de chasseur, celles restée aux USA furent rééquipée d’appareil plus modernes tandis que les P-26 survivant servirent à l’entrainement.

Le modèle 281 était une version destinée à l’exportation qui ne fut construit qu’à 12 exemplaires, la Chine en acheta 11 quel utilisa contre les japonais durant la fin des années 30, leur plus grand fait d’arme eu lieu lorsque 8 Peashooter interceptèrent six Mitsubishi G3M2 et les détruisirent sans subirent la moindre perte. Mais l’arrivée du très performant Mitsubishi A5M ce qui donna parmi les premiers combats entres chasseurs monoplans et mit fin à la courte suprématie aérienne du P-26 sur ce front. Le dernier modèle 281 fut pris en compte par l’Espagne républicaine qui l’utilisa lors de la guerre civile qui la déchira de 1936 à 1939.

Le Guatemala réussi à obtenir de manière assez mystérieuse sept P-26 dont le dernier pris sa retraite en 1957.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Boeing P-26A
Envergure : 8.52 m
Longueur : 7.18 m
Hauteur : 3.05 m
Motorisation : 1 moteur Prat & Whitney R-1340-27 Wasp
Puissance totale : 1 x 600 ch.
Armement : 2 mitrailleuses Browning M-2 de 7,62 mm
Charge utile : -
Poids en charge : 1340 kg
Vitesse max. : 377 km/h à 2300 m
Plafond pratique : 8300 m
Distance max. : 1000 Km
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Boeing P-26 Peashooter

Profil Couleur

Profil couleur du Boeing P-26 Peashooter

Vidéo

Réplique de P-26 en vol

A voir également

0
Conçu par une équipe dirigée par Nikolai Polikarpov, et bien que tout à fait classique, le I-15 fut le premier chasseur soviétique de rang...

0
Cet appareil d'aspect massif, largement fabriqué pour l'US Navy et l'US Marine Corps, resta en service jusqu'en 1940, puis il fut remplacé par les...

0
Apparu en 1927, la même année que le Nieuport 52, le Nieuport 62 se présentait comme un biplan à la structure en bois, pourvu...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.