Bombardier Global

Bombardier Global


Fiche descriptive

Appareil : Bombardier Global
Constructeur : Bombardier Aerospace
Désignation : BD-700
Nom / Surnom : Global
Code allié / OTAN :
Variante : Sentinel
Mise en service : 1999
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport de passagers, avion ambulance, surveillance électronique

Histoire

Bombardier Global :
Le jet privé des globe-trotters

Dans la foulée du succès de ses avions d’affaires Challenger et de ligne CRJ (Canadair Regional Jet), Bombardier Aéronautique débute en 1991 des études visant à développer un nouveau jet d’affaires combinant grand confort des passagers, vitesse de croisière élevée (Mach 0,85) et très long rayon d’action. Il doit également être en mesure de desservir pratiquement tout type d’aéroports, même ceux sommairement aménagés avec de courtes pistes.

Le projet de développement du nouvel appareil, nommé Global Express, débute en 1993 et le premier vol d’essai s’effectue en octobre 1996. Bien que d’apparence extérieure similaire au CRJ, le Global est fort différent quant à ses fonctions et caractéristiques. Le Global est notamment doté d’une toute nouvelle voilure supercritique ainsi que d’une dérive complètement redessinée et l’appareil est motorisé avec deux BMW Rolls-Royce BR-710. Entré en service au début de 1999, le Global porte bien son nom, compte tenu de son autonomie intercontinentale. Il peut, par exemple, effectuer des vols directs de New York à Tokyo sans ravitaillement. Le Global Express est un succès immédiat et près de 150 appareils sont livrés dans les années qui suivent. Le nom de l’avion reflète également la globalisation de sa fabrication qui fait appel à diverses installations de Bombardier Aéronautique situées au Canada (Montréal et Toronto) et en Irlande (Belfast). Le principal sous-traitant est Mitsubishi Heavy Industries au Japon qui construit les ailes et la section centrale du fuselage. Enfin, les turboréacteurs BMW Rolls-Royce sont fabriqués en Allemagne et l’avionique provient notamment d’Honeywell aux États-Unis et de Sextant en France.

Le Bombardier Global 5000 est une version légèrement plus courte présenté pour la première fois au salon du Bourget en juin 2003. D’une capacité de 19 passagers et d’une autonomie de 9 637 km, le Global 5000 peut maintenir une vitesse de croisière entre Mach 0,85 et 0,89 ce qui en fait l’avion commercial long courrier le plus rapide au monde. Le Global 500 est d’ailleurs détenteur de plusieurs records mondiaux de vitesse pour des vols civils intercontinentaux.

En 2003, Bombardier annonce également le lancement du projet Global Express XRS, une version améliorée offrant une vitesse de croisière plus élevée (Mach 0,88) et une autonomie portée à 11 390 km grâce à un plus gland réservoir de carburant à la base des ailes. Modèle actuellement en production, le premier vol du XRS a lieu en janvier 2005 et son entrée en service en décembre de la même année. Il est actuellement commercialisé sous le nom de Global 6000.

À ce jour, quelques armées de l’air ont acquis ou commandé des Bombardier Global pour le transport de chefs d’État, de hauts gradés ainsi que pour des évacuations sanitaires.  Mentionnons l’Allemagne, le Botswana, l’Inde, la Malaisie, le Mexique et le Swaziland.

Le Global sert également de plateforme pour des missions spécialisées. Ainsi, le Raytheon Sentinel de la Royal Air Force (RAF) est un Global aménagé pour remplir le rôle de radar aéroporté de surveillance de zone de conflit (Airborne Standoff Radar -ASTOR) permettant de suivre les déplacements de troupes ennemies de nuit comme de jour, malgré les nuages. Le plafond de vol du Sentinel et sa grande autonomie permettent une large région de surveillance. Son équipage est constitué de deux analystes d’imagerie en plus du pilote et du co-pilote. Le premier exemplaire fut livré à la RAF en 2007 et le Sentinel aurait notamment effectué des missions en Afghanistan.

L’USAF fait également appel au Global comme plateforme aéroportée de communication intégrée (Battlefield Airborne Communications Node – BACN) désignée Northrop Grumman E-11A. Le Global a été sélectionné pour son aptitude à voler longtemps et à grande altitude. Ces caractéristiques sont particulièrement importantes dans les régions montagneuses où les communications sont compliquées. Le BACN est capable de lier entre eux divers systèmes de communication normalement incompatibles, tant civils que militaires. Ce type de système intégré est particulièrement utile lors d’opérations militaires impliquant plusieurs pays comme dans le cas de coalitions. Les interventions militaires des États-Unis en Afghanistan et en Irak illustrent bien le besoin d’un tel système.

La clientèle principale du Global reste toutefois le monde du transport corporatif et privé. Le Global a notamment fait l’objet de nombreuses commandes  des réseaux de propriété partagée Flexjet – une filiale de l’entreprise Bombardier – et de l’américaine Netjet appartenant au milliardaire Warren Buffett. Le Global est également l’avion privé de prédilection des VIP. Mentionnons le co-fondateur du Cirque du Soleil et premier touriste spatial canadien en 2009, Guy Laliberté.

Plus de 500 avions Global ont été livrés à ce jour et Bombardier est à développer les prochaines générations de cet avion, qui seront dotés du tout nouveau turboréacteur General Electric TechX, soit les Global 7000 et 8000. Déjà célèbre, nul doute que jet privé des globe-trotter affairés est promis à un bel avenir.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Bombardier Global XRS
Envergure : 28.65 m
Longueur : 30.30 m
Hauteur : 7.57 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Rolls-Royce Deutschland BR710A2-20
Puissance totale : 2 x 4183 kgp.
Armement :
Charge utile : 8 à 19 passagers
Poids en charge : 44500 kg
Vitesse max. : 950 km/h
Plafond pratique : 15500 m
Distance max. : 11390 Km
Equipage : 2 à 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bombardier Global

Profil Couleur

Profil couleur du Bombardier Global

Vidéo

Bombardier Global au meeting EBACE 2010

A voir également

0
Après avoir quitté Learjet Corporation, Bill Lear se consacra uniquement à la conception d'avions. Il dessina notamment le LearStar 600 qu'il offrit à divers...

0
Durant la seconde guerre mondiale, près de 3 200 Avro Anson et 430 Avro Lancaster sortirent des installations de Victory Aircraft situées à Malton...

0
Réalisé à partir du même prototype que l'avion de ligne Boeing 707, le Boeing KC-135A fut conçu en vue d'assurer des missions de ravitaillement...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.