Bombardier CRJ

Bombardier CRJ


Fiche descriptive

Appareil : Bombardier CRJ
Constructeur : Bombardier Aerospace
Désignation : CRJ
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1992
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport de passagers et de cargo

Histoire

Bombardier CRJ :
Le premier jet régional commercial

Voulant étendre ses activités dans le domaine de l’aéronautique, l’entreprise canadienne Bombardier acquiert Canadair en 1986 qui traverse alors un cycle économique difficile. Quelques années plus tôt, Canadair avait toutefois lancé le jet d’affaires Challenger promis à un bel avenir. Bombardier remet sur pied l’avionneur et lance le projet de construire un avion de ligne à réaction moyen-courrier adapté à la desserte de petits aéroports régionaux et pouvant assurer des liaisons rapides vers les plaques tournantes des aéroports internationaux. Dès 1981, Canadair avait entrepris l’étude d’un tel avion de 24 places nommé Challenger 800, mais abandonné rapidement le projet.

Sous l’impulsion de Bombardier, la conception d’un avion plus ambitieux reprend en 1987 et le programme Canadair Regional Jet est lancé en mars 1989. Afin de garantir le succès commercial de ce nouveau type d’appareil, Bombardier prend le soin d’associer une centaine de transporteurs aériens lors de la conception de l’avion.

Extrapolé du Challenger 601, le tout premier CRJ – désigné CL-600-2B19 – effectue son vol initial en mai 1991. Profitant des technologies de pointe du Challenger qui avait nécessité un investissement de 1,2 milliard de dollars pour son développement, Bombardier n’eut qu’à investir 250 millions de dollars pour concevoir le CRJ 100. Comparativement au Challenger 601, le fuselage est allongé de près de 6 mètres, deux portes de secours sont ajoutées, le train d’atterrissage est renforci et les ailes sont allongées permettant aussi l’emport de plus de carburant. La motorisation est assurée par deux turboréacteurs General Electric CF34-3A1 de 4 180 Kg de poussée unitaire.

Bien des sceptiques prédisent l’échec de ce nouveau type d’avion de ligne régional, puisque ce segment de marché est déjà dominé par plusieurs appareils à hélices dont le Dash 8 développé par De Havilland Canada. Les stratèges de Bombardier sont plutôt convaincus de la complémentarité des deux types d’appareils. Les turbopropulseurs présentent la solution la plus économique sur de courtes liaisons alors que le jet régional pourra occuper le créneau des vols moyen-courrier entre des destinations où les avions de ligne plus gros sont peu rentables. Convaincu de la justesse de son analyse du marché, Bombardier achète même De Havilland Canada en 1992 afin d’offrir une gamme plus complète d’appareils à ses clients.

Le tout premier CRJ-100 de 50 sièges est livré à Lufthansa en 1992 et les vols commerciaux du CRJ sur le continent américain débutent en 1993 sous les couleurs de Comair/Delta Express. Lancé en 1996, le CRJ-200 est presqu’identique au CRJ-100 mais doté de turboréacteurs General Electric CF34-3B1 plus performants qui lui permettent d’atteindre la vitesse de 860 km/h et un rayon d’action de 3 056 km. Le CRJ-200LR, capable de franchir 3 700 km sans ravitaillement, est également offert. Le succès immédiat du CRJ provoque une véritable révolution dans le transport régional des passagers et incite d’autres entreprises, telle la brésilienne Embraer, à lancer sur le marché des avions similaires.

Fort du succès du CRJ-200, les transporteurs aériens souhaitaient pouvoir disposer d’appareils similaires de plus grande capacité. Pouvant accueillir 70 passagers, le projet CRJ-700 est lancé en 1997 et l’appareil fait son vol initial en 1999. Une cabine plus spacieuse, des ailes entièrement redessinées ainsi que de turboréacteurs General Electric CF34-8C1 plus puissants caractérisent cette nouvelle génération du CRJ. Air France/Brit Air inaugure la première liaison commerciale sur CRJ-700 en 2001. En 2003, le premier CRJ-900 de 90 places est livré à Mesa Airlines aux USA. Les CRJ-700 et 900 partagent le même moteur afin de faciliter les travaux d’entretien et un souci particulier est apporté à l’économie de carburant afin de réduire les coûts d’opération.

Depuis 2007, Bombardier offre les CRJ-700 et 900 NextGen. Cette nouvelle génération de CRJ fait davantage appel aux matériaux composites afin de réduire davantage la consommation de carburant. De plus grands hublots et une cabine entièrement redessinée afin d’optimiser l’espace de rangement des bagages permet également d’améliorer le confort des passagers. La même année, le projet CRJ-1000 est lancé et le nouvel appareil de 100 places doté de moteurs General Electric CF34-8C5A1 effectue son premier vol en 2008. En décembre 2010, Air France/Brit Air et Air Nostrum en Espagne sont les premiers clients à prendre livraison d’appareils CRJ-1000.

En moins de deux décennies, les CRJ ont envahi le ciel de tous les continents et sont particulièrement bien adaptés aux pays comme le Canada et les États-Unis parsemés d’une multitude de villes de taille moyenne, fort éloignées les unes des autres. Bien que l’invention du concept de jet régional soit généralement attribuée à Bombardier, cet honneur revient plutôt à Avro Canada avec son C-102 Jetliner. Toutefois, Bombardier a été le premier avionneur à mettre en marché un tel appareil avec le CRJ qui a initié une véritable révolution dans le monde du transport régional. Plus de 1 900 CRJ ont été commandés et livrés à ce jour et, avec son non moins populaire Dash 8, Bombardier s’est hissé au troisième rang mondial des constructeurs d’avions commerciaux. Cette position est toutefois âprement disputée avec Embraer, son principal compétiteur dans le créneau des jets régionaux.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Bombardier CRJ-900
Envergure : 24.90 m
Longueur : 36.40 m
Hauteur : 7.50 m
Motorisation : 2 turboréacteurs General Electric CF34-8C5
Puissance totale : 2 x 6465 kgp.
Armement :
Charge utile : 90 passagers
Poids en charge : 36514 kg
Vitesse max. : 880 km/h
Plafond pratique : 12497 m
Distance max. : 2956 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bombardier CRJ

Profil Couleur

Profil couleur du Bombardier CRJ

Vidéo

Bombardier CRJ-900 de la Lufthansa à Manchester

A voir également

0
Durant la Seconde Guerre mondiale les forces aériennes soviétiques firent un usage important des bombardiers, à l'instar des principales autres nations majeures engagées dans...

0
Dans l'histoire aéronautique internationale, peu de constructeurs se sont illustrés par leur mode de production principal. Si pour beaucoup le nom de Northrop est...

0
L'An-70 est un avion de transport militaire tactique, dont le développement a débuté chez Antonov Design Bureau en Ukraine en 1986, peu avant la...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.