FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Bombardier Learjet 35 (C-21)
Constructeur : Bombardier Aerospace
Désignation : Model 35
Nom / Surnom : Learjet
Code allié / OTAN :
Variante : C-21
Mise en service : 1985
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de personnels, transport d'état-major, reconnaissance, soutien opérationnel.

HISTOIRE

Bombardier Learjet 35 (C-21) :
Le jet d'affaire américain devenu canadien”

Au sein de toutes forces aériennes d’importance, il existe des aéronefs de transport très particuliers, ce sont les avions de liaison rapide, une mission qui consiste souvent au transport d’un à quatre passagers sur courte ou moyenne distance. Souvent ces machines sont dotées d’un ou deux turbopropulseurs, toutefois dans quelques aviations militaires parmi les plus riches ou les plus puissantes ce sont des avions biréacteurs qui remplissent ces missions. Ils peuvent en outre remplirent bien d’autres missions comme le transport de personnalités civiles et militaires, l’évacuation sanitaire, ou encore le plastron volant. Parmi les avions volant dans le monde dans ce type de missions figure les Learjet 35 qui volent au sein de l’US Air Force sous la désignation de C-21A.

En 1979, l’US Air Force lança un programme de recherche afin de se doter d’un nouvel avion de liaison rapide destiné au remplacement des biréacteurs North American CT-39A Sabreliner et des biturbopropulseurs Beechcraft C-12F Huron alors utilisés pour le transport prioritaire rapide, pour le transport de fret léger, et pour l’évacuation sanitaire. Plusieurs constructeurs se mirent alors sur les rangs : Cessna avec son Citation Mk-I, Dassault avec son Falcon 20, Hawker-Siddeley avec son HS-125, et enfin Learjet avec son Model 35.

L’avion de Cessna ainsi que son concurrent britannique furent rapidement éliminés, le Pentagone privilégiant alors le Falcon 20 et le Learjet 35. Le Falcon 20 avait pour lui d’avoir déjà été sélectionné par l’US Coast Guard sous la désignation de HU-25A. Toutefois, suite à des pressions politiques, c’est l’avion de Learjet, plus petit, mais plus rapide qui fut choisi par l’US Air Force. L’avionneur dut toutefois modifier sensiblement sa machine afin que celle-ci puisse embarquer du fret léger. Une porte de chargement fut donc montée à l’avant du fuselage sur le flanc droit, ainsi qu’un système permettant le démontage rapide des sièges et l’installation éventuelle d’une capacité de transport sanitaire. Le contrat fut officiellement signé en 1983 pour 80 avions sous la désignations de C-21A.

Le Learjet C-21A se présente sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever biréacteur. L’aile en flèche présente la particularité de disposer de réservoirs de carburant de bouts d’ailes et de volets de grandes dimensions. Le C-21A possède en outre un train d’atterrissage renforcé, un empennage en T, et un réservoir de carburant annexe en position arrière dans le fuselage. Ces avions emportent également une avionique revue et corrigée, militarisée : radio HF/VHF, GPS, et un radiocompas. Depuis 2000 les C-21A disposent aussi de la fameuse Liaison 16, le système de communication encrypté de l’OTAN. Les C-21A portent une livrée blanche rehaussé de la cocarde américaine et du marquage « UNITED STATES AIR FORCE« .

Les C-21A servent actuellement au sein de cinq unités d’active, et six d’entre eux ont été versés à l’Air National Guard qui a, de son côté, acquis quatre avions supplémentaire en 1986. La moitié de ces avions volent aux États-Unis dans des vols intérieurs, et l’autre moitié volent outre-mer : en Asie au sein du 459th Airlift Squadron, une unité installé à Yokota-AB au Japon ; mais également en Europe au sein du 76th Airlift Squadron basé pendant longtemps à Ramstein-AFB, et désormais à Spangdahlem-AB en Allemagne. Des Learjet C-21A du 76th AS ont participé notamment aux opérations de maintien de la paix en ex-Yougoslavie, transportant entre autre les hautes personnalités civiles du Tribunal Pénal International entre La Haye aux Pays-Bas et la base américaine d’Aviano en Italie.

Au total depuis 1984, année de leur entrée en service, trois C-21A ont été perdus. Deux lors de vols opérationnels, et un troisième à l’entrainement. Malgré ces trois accidents le C-21A demeure en 2014, avec le Boeing C-17 et le Lockheed C-130, l’avion de transport américain le plus utilisé par l’US Air Force. Les Learjet C-21A volent également là où l’Amérique mène ses opérations de guerre, en Afghanistan et en Irak pour des évacuations sanitaires d’urgence avec des blessés lourdement médicalisés. En 2014 deux d’entre eux ont été spécialement aménagé pour servir au transport sanitaire de malades victimes de l’épidémie d’Ebola qui a frappé l’Afrique occidentale.

Outre les États-Unis, une dizaine de pays utilisent à titre militaire le Learjet 35 et le Learjet 35A, dérivé du C-21A. L’un des utilisateurs les plus étonnant est l’Ilmavoimaat, la force aérienne finlandaise, qui dispose de deux de ces derniers pour des missions de calibration radar, d’entrainement multimoteurs, et de remorquage de cibles. Ces avions sont revêtus du camouflage tactique deux tons, noir et vert. Ces avions ont connu un certain succès en Amérique du Sud, où la Bolivie, le Brésil, et le Chili utilisent à titre militaire ce type de machines. Au Japon les cinq Learjet 35A sont désignés U-36.

Les avions brésiliens sont certainement parmi les plus intéressants. C’est ainsi qu’on retrouve notamment des Learjet R-35 de reconnaissance pré-stratégique et tactique, reconnaissable à leurs deux carénages de forme rectangulaire à l’avant du fuselage. Le Brésil possède aussi de manière plus classique des Learjet 35 de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire U-35 et VU-35.

Avec une grosse centaine d’exemplaires en service dans les forces aériennes du monde entier, dont 80% aux États-Unis le Learjet 35 est un des jets d’affaire les plus utilisés par des militaires. Véritable succès commercial, ces avions sont appelés à voler encore longtemps dans les cieux américains. Il faut savoir que depuis 1990 la société Learjet est intégrée au sein du géant canadien Bombardier.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Bombardier C-21A Learjet
Envergure : 12.04 m
Longueur : 14.83 m
Hauteur : 3.73 m
Motorisation : 2 turboréacteurs Garrett TFE731-2-2B
Puissance totale : 2 x 1588 kgp. sans post-combustion.
Armement : -
Charge utile : Huit passagers, ou un blessé et deux paramédicaux, ou 900kg de fret léger
Poids en charge : 8300 kg
Vitesse max. : 855 km/h à 10300 m
Plafond pratique : 13500 m
Distance max. : 3650 Km à charge maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Bombardier Learjet 35 (C-21)

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Bombardier Learjet 35 (C-21)


Publicité

VIDÉO

Décollage d'un Learjet C-21
PARTAGER
Article précédentGrumman VC-4 Gulfstream / TC-4 Academe
Article suivantMartin AM Mauler
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.