Bristol Blenheim

Bristol Blenheim


Fiche descriptive

Appareil : Bristol Blenheim
Constructeur : Bristol Aeroplane Company Ltd.
Désignation :
Nom / Surnom : Blenheim
Code allié / OTAN :
Variante : type 142/160
Mise en service : 1935
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier moyen

Histoire

Bristol Blenheim :
le destructeur britannique

Le Blenheim est le résultat d’une requête de Lord Rothermere à Bristol pour un avion de transport pour six personnes, devant être le plus rapide et le plus silencieux. Bristol fabriqua le Type 142 qui volait à 80 Km/h de plus que le plus rapide des chasseurs britanniques de l’époque, le Hawker Fury.

Volant pour la première fois le 12 avril 1935, il allait connaître un développement rapide et devenir le Bristol Blenheim MK I à la demande du ministère de l’air britannique qui le convertit d’avion de transport à bombardier léger et commanda tout de suite 150 exemplaires d’une version bombardier de l’avion. La RAF recherchait effectivement un bombardier à grande vitesse susceptible de remplacer le Hind.

A la vielle de la Seconde Guerre Mondiale, le Blenheim fut modifié. Son autonomie fut allongée grâce à des réservoirs plus grands, son nouveau train d’atterrissage renforcé autorisa une masse maximale plus élevée et le nez fut modifié. Cette nouvelle version fut initialement appelée Bolingbroke, mais finalement elle reçu la désignation Blenheim Mk. IV, elle entra en service en mars 1939. La version précédente, Mk.I, qui comptait 1.134 exemplaires dans la RAF fut en grande partie transformé à ce standard avant l’entrée en guerre de la Grande-Bretagne. Quelques exemplaires furent cependant transformés en Mk.IF et équipés d’un radar pour l’interception de nuit, devenant ainsi les premiers avions à être équipé de radar.

Au moment de la crise de Munich en 1938, il équipait 16 escadrilles de la R.A.F. au déclenchement des hostilités en 1939. Le Blenheim allait marquer les débuts de la deuxième guerre mondiale par des faits d’armes importants. En effet, il sera le premier, en septembre 1939, à survoler le territoire allemand et à photographier la flotte à Wilhemshaven. Il sera aussi le premier, quelques jours plus tard à réaliser une mission de bombardement offensive avec les escadrilles 107 et 110.

Le Blenheim, bombardier moyen triplace, constitua l’épine dorsale des formations de bombardement de la RAF jusqu’en 1942. Encore une fois, il sera le premier à couler un U-boat le 11 mars 1940. Mais petit à petit, l’avion montra ses limites et ne fut engagé que sur les fronts de Grèce, d’Afrique du Nord et d’Orient jusqu’à la fin 1943. Il terminera sa carrière en 1942 étant remplacé par des avions plus performants. Seul ombre à son tableau, ce fut l’avion qui perdit le plus d’équipages, plus que tout autre modèle de la R.A.F. Il fut produit à 3.286 exemplaires dans sa version Mk. IV.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Bristol Blenheim Mk IV
Envergure : 17.17 m
Longueur : 12.98 m
Hauteur : 2.99 m
Motorisation : 2 moteurs à piston en étoile Bristol Mercury XV
Puissance totale : 2 x 920 ch.
Armement : 5 mitrailleuses de 7,7 mm
charges offensive de 600 kg
Charge utile : -
Poids en charge : 5670 kg
Vitesse max. : 428 km/h à 3600 m
Plafond pratique : 6700 m
Distance max. : 2350 Km
Equipage : 3
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bristol  Blenheim

Profil Couleur

Profil couleur du Bristol  Blenheim

Vidéo

Bristol Blenheim en meeting

A voir également

0
Parmi les avions les plus produits et les plus utilisés durant la Seconde Guerre mondiale figurait le bombardier allemand Dornier Do 17. Celui que l'Histoire...

0
En 1925, la plupart des avions de combats multirôles français étaient de vieux bombardiers de reconnaissance Caudron R-XI ainsi que divers chasseurs datant de...

0
L'une des principales missions qu'eurent à accomplir les avions de la Fleet Air Arm durant la Seconde Guerre Mondiale était d'assurer en Grande-Bretagne la...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.