Canadair CL-2/DC-4M North Star

Canadair CL-2/DC-4M North Star


Fiche descriptive

Appareil : Canadair CL-2/DC-4M North Star
Constructeur : Canadair Ltd
Désignation : CL-2/DC-4M
Nom / Surnom : North Star
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1947
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport de passagers et de fret

Histoire

Canadair CL-2/DC-4M North Star :
L'artisan du pont aérien vers la Corée

Dès 1944, Canadair initia le développement d’une variante de l’avion de transport Douglas DC-4, le DC-4M. Plus qu’une simple modification du DC-4, le DC-4M est en fait un avion redessiné utilisant des composantes des Douglas DC-4, DC-6 et C-54. Plutôt que d’utiliser les moteurs radiaux du DC-4, Canadair opta pour les fameux moteurs Rolls-Royce Merlin ce qui permit d’augmenter d’une soixantaine de km/heure la vitesse du nouvel avion nommé North Star qui effectua son premier vol en 1946.

En 1947, l’Aviation royale canadienne (ARC) fit l’acquisition de 24 North Star. Contrairement aux versions civiles, ces appareils n’étaient pas pressurisés et l’échappement bruyant des moteurs Merlin, rendait les vols très inconfortables pour les passagers. Le problème fut partiellement résolu grâce au développement d’un système spécial d’échappement croisé. Durant la guerre de Corée, à laquelle plus de 26 000 canadiens participèrent, les North Star de l’ARC se distinguèrent en effectuant 599 vols aller-retour au dessus de l’Océan Pacifique sans aucune perte d’appareil.

Dans le cadre de l’OTAN, les North Star de l’ARC effectuèrent également de très nombreux vols au dessus de l’Atlantique pour desservir les escadrilles de chasseurs Canadair CL-13 Sabre (version canadienne du F-86 Sabre) et Avro Canuck opérant des bases canadiennes situées à Marville et Grostenquin en France ainsi qu’à Zweibrucken et Baden-Soellingen en Allemagne. Suite à une carrière bien remplie, les North Star furent retirés de l’ARC en 1966, et remplacés par des Canadair Yukon.

L’entreprise Trans-Canada Airlines (TCL) commanda 23 exemplaires civils du North Star en 1946. Ces appareils qui furent en service jusqu’en 1961, permirent à TCL d’établir des liaisons transatlantiques et transcanadiennes. Canadian Pacific Airlines fit également l’acquisition de quatre North Star pour des liaisons internationales vers l’Asie. Enfin, sous la désignation C-4 Argonaut, 22 appareils furent livrés à la British Overseas Airways Corporation (BOAC). Nombre de North Star civils et militaires ont poursuivi une seconde carrière jusqu’au milieu des années 70 chez de petits exploitants commerciaux, tel British Midland, ainsi que dans les forces aériennes du Salvador et de la Rhodésie.

En tout, 71 North Star furent construits par Canadair dont l’ultime version, le C-5 à un seul exemplaire. Motorisé avec des Pratt & Whitney R-2800 Double Wasp, le North Star C-5 était considérablement plus silencieux. Livré en 1950 à l’ARC, et spécialement aménagé à cette fin, l’appareil servit aux déplacements des chefs d’état du Canada jusqu’en 1967.

Jugé obsolète par certains dès sa mise en service, le North Star fit rapidement taire ses détracteurs en effectuant dès 1949 le premier vol transcanadien sans escale de Vancouver sur la côte Pacifique à Halifax baigné par l’Atlantique, soit une distance de 4 482 km. Son rôle dans le pont aérien de la guerre de Corée contribua également à sa réputation et lui confère une place de choix dans l’histoire de l’aviation canadienne.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Canadair DC-4M-2 North Star
Envergure : 35.81 m
Longueur : 28.89 m
Hauteur : 8.38 m
Motorisation : 4 moteurs Rolls-Royce Merlin 622
Puissance totale : 4 x 1760 ch.
Armement :
Charge utile : 45 à 52 passagers ou 5216 kg de fret
Poids en charge : 33112 kg
Vitesse max. : 568 km/h
Plafond pratique : 10970 m
Distance max. : 6212 Km
Equipage : 7
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Canadair CL-2/DC-4M North Star

Profil Couleur

Profil couleur du Canadair CL-2/DC-4M North Star

Vidéo

North Star de la Trans-Canada Air Lines

A voir également

0
Devant le succès grandissant de l'Antonov An-24 sur les marchés militaires, et notamment de sa version An-24RV, le constructeur décida en 1966 de lancer l'étude...

0
En décembre 1944, alors que la guerre en Europe semblait bel et bien tournée à l'avantage définitif des Alliés, l'Air Ministry émit la Specification 66/44 relative à...

0
Au début des années trente, Nakajima avait acquis auprès de l'américain Douglas Aircraft Company les droits de construction sous licence du bimoteur DC-2, en...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.