Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat

Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat


Fiche descriptive

Appareil : Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat
Constructeur : Cessna Aircraft Company
Désignation : AT-17/UC-78
Nom / Surnom : Crane/Bobcat
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1940
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d'entrainement et de servitude

Histoire

Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat :
le petit bimoteur à tout faire de l'USAAF

Au cours de l’été 1939, les responsables de Cessna se lancèrent dans le développement d’un bimoteur léger (le premier pour le constructeur) destiné aux militaires et capable de remplir des missions de transport léger. Les travaux furent menés assez rapidement et un premier prototype fut assemblé avant même la fin de cette même année sous la désignation de T-50.

Cet avion se présentait sous la forme d’un bimoteur à aile basse cantilever construit en bois entoilé et métal. Sa propulsion était assurée par deux moteurs en étoile Jacobs R-680-9 d’une puissance unitaire de 300 chevaux entraînant chacun une hélice bipale en métal. Sa cabine permettait d’accueillir six passagers ou 750 kg de fret légers, mais l’avion était également apte aux missions d’entrainement avancé. Le premier Cessna T-50 réalisa son vol inaugural en février 1940.

La première commande survint en mai 1940 pour des missions de formation avancée des équipages. Un lot de 550 avions fut commandé par le Canada qui les utilisa sous la désignation de Crane Mk-I dans le cadre du Joint Air Training Plan, le plan conjoint de formation aérienne des équipages du Commonwealth. Ces avions étaient destinés à former les équipages de multimoteurs appelés à voler sous la cocarde britannique, que ce soit les Armstrong Whitworth Whitley de bombardement, les De Havilland Mosquito de reconnaissance photo, ou encore les Douglas Dakota de transport. Tous les pilotes de ces appareils étaient alors formés au Canada sur Crane et sur Avro Anson.

Quelques semaines après le début des livraisons au Canada, l’US Army Air Corps passa commande pour 33 avions assez similaires aux avions du Commonwealth. Ces machines reçurent la désignation d’AT-8 et conservèrent le nom de baptême de Crane. Les Cessna AT-8 furent utilisés surtout pour la formation des équipages de bombardiers. Le faible nombre d’avions commandés s’explique par le fait que l’Amérique était alors en paix, à la différence de la majorité de ses alliés européens.

Après l’attaque sur Pearl Harbor, et l’entrée en guerre des Etats Unis qui s’en suivit, l’US Army Air Force passa commande pour une version améliorée et remotorisée sous la désignation d’AT-17A et B, à hauteur de respectivement 223 et 466 exemplaires. En plus, l’USAAF acheta soixante AT-17C d’entraînement des opérateurs radars et de calibration des radars de défense. Les Cessna AT-17 Crane furent utilisés principalement sur le territoire américain.

Au milieu de l’année 1942, l’US Army Air Force passa commande auprès de Cessna pour 1278 exemplaires du T-50, non plus pour des missions d’entraînement mais de transport léger sous la désignation d’UC-78 Bobcat. Ces avions furent aussi bien affectés aux Etats Unis qu’en Grande Bretagne ou dans le Pacifique pour des missions aussi différentes que le transport de personnels, les liaisons, le transport de colis léger, ou encore l’évacuation sanitaire. En outre, le Department of War réquisitionna une dizaine de T-50 civils sous la désignation d’UC-78A. Ces avions furent affectés auprès de la Garde Nationale. Par la suite l’USAAF acheta deux autres lots de 1 806 et 327 exemplaires désignés respectivement UC-78B et C. Ces derniers étaient plus légers avec une structure sans métal.

Outre l’USAAF, l’US Navy acheta 67 Cessna T-50 fin 1942 pour des missions de servitude et de soutien logistique sous la désignation de JRC-1. Ces machines étaient appelées à soutenir la flotte aux côtés d’avions aussi divers que le Douglas R2D, le Lockheed JO-2 Electra, ou encore le Martin JM Marauder. A la différence de bon nombres d’avions de servitude de la marine, les Bobcat furent souvent déployés dans le Pacifique sur des bases avancées aux côtés de chasseurs.

Appareil construit en grande série, le Cessna T-50 fut un des principaux bimoteurs légers alliés, avec plus de 3 500 exemplaires construits. Après la guerre, il servit également en France pour des missions d’entraînement au vol sans visibilité.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Cessna UC-78 Bobcat
Envergure : 12.78 m
Longueur : 9.98 m
Hauteur : 3.02 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Jacobs R-755-9
Puissance totale : 2 x 250 ch.
Armement : Aucun
Charge utile : 5 passagers ou 500 kg de fret léger
Poids en charge : 2580 kg
Vitesse max. : 315 km/h à 3400 m
Plafond pratique : 6500 m
Distance max. : 1200 Km (à masse maximale)
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat

Profil Couleur

Profil couleur du Cessna AT-17/UC-78 Crane/Bobcat

Vidéo

Cessna UC-78 Bobcat "Bamboo Bomber"

A voir également

0
Au cours des années 1930 et 1940, la majorité des avions construits étaient propulsés soit avec des moteurs en étoile, soit avec des moteurs...

0
Avec la mise en place du système de surveillance de l’Amazonie ou SIVAM (Sistema de Vigilância da Amazônia) amorcé dans les années 90, le...

0
Si, au cours de son histoire de l'aviation, la Finlande n'a conçu et réalisé qu'un seul chasseur, le Myrsky II, elle a cependant produit...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.