FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Cessna C-208 / AC-208 Caravan
Constructeur : Cessna Aircraft Company
Désignation : C-208 / AC-208
Nom / Surnom : Caravan
Code allié / OTAN :
Variante : C-98
Mise en service : 1984
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport léger, reconnaissance tous-temps, appui tactique rapproché.

HISTOIRE

Cessna C-208 / AC-208 Caravan :
L'avion de brousse nouvelle génération”

Véritables tous-terrains des airs, les avions de brousses sont apparus durant l’entre-deux-guerres mais c’est réellement après 1945 qu’ils ont envahi les cieux du monde entier. Capable de se poser sur des terrains courts, sommairement équipés, ces avions se caractérisent généralement par une conception robuste et une motorisation fiable. Pourtant au début des années 1980 leur construction n’était plus à l’ordre du jour. Cette réalité n’est dorénavant plus d’actualité, un nouvel avion de brousse ayant fait son apparition, le Cessna C-208 Caravan.

Conscient du succès grandissant du Pilatus PC-6B Turbo Porter, la société américaine Cessna décida de proposer un concurrent à cette machine. C’est ainsi qu’en 1979, elle lança les premières études pour son Cessna 208 un monomoteur destiné à des missions de transport léger ayant des capacités limitées de décollage et d’atterrissage courts. Sur le papier le nouveau monomoteur était le plus gros appareil conçu par l’avionneur depuis l’échec du quadrimoteur léger d’affaire Cessna 620. La pression était donc importante pour les ingénieurs et designers.

Le premier prototype fut réalisé dans le courant de l’année 1982. Extérieurement, il se présentait sous la forme d’un monoplan à aile haute. Sa motorisation tournait autour d’un turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-114A d’une puissance de 675 chevaux entraînant une hélice tripale en métal. L’équipage, composé d’un pilote et d’un copilote, prenait place dans un cockpit biplace côte à côte tandis que dix à douze passagers étaient accueillis derrière eux dans la cabine. À l’inverse de la majorité des autres avions de ce genre qui possédaient un train classique fixe, celui du Cessna 208 était tricycle. Cependant il demeurait fixe. Cette différence apportait un regain de confort aux passagers mais aussi aux pilotes.

Dès le départ ce train fut pensé pour être interchangeable avec deux flotteurs pouvant ainsi transformer l’avion en hydravion ou en amphibie. C’est dans cette configuration que le premier vol de l’avion intervint le 9 décembre 1982. Il reçut le nom de baptême de Caravan.

Rapidement l’avion devint un succès sur le marché commercial, aussi bien comme avion de ligne régional que comme cargo civil léger. Ainsi le transporteur américain Federal Express fit l’acquisition de près de deux 150 avions de ce type dans la version Cargomaster pour le marché domestique. Des Cessna 208 civils furent vendus également à des compagnies américaines, canadiennes, françaises, ou encore sud-africaines, pour ne citer qu’elles.

Malgré ses qualités intrinsèques incontestables le Cessna 208 Caravan mit un certain temps avant d’attirer les clients militaires. Parmi les premiers clients figurait la South African Air Force qui fit l’acquisition de douze appareils en 1991 pour des missions de transport léger et d’observation en remplacement des Atlas C4M Kudu de construction indigène et des derniers Cessna 185 Skywagon acquis sur le marché civil dans les années 1970. En 2015, le remplacement de ces avions n’était pas à l’ordre du jour, d’autant qu’ils ont été localement rétrofités en 2010.

L’un des utilisateurs militaires le plus importants de l’avion est sans nul doute la Força Aeréa Brasileira qui acheta en 1992 un lot de trente-cinq avions. Ils reçurent la désignation de C-98 dans la nomenclature locale. Ces avions sont principalement utilisés comme avions de liaisons et de transport léger, mais ils sont fréquemment employés dans les opérations de police contre les trafiquants de drogue et les orpailleurs clandestins en Amazonie. Deux d’entre eux ont d’ailleurs été cédés en 2008 à la police fédérale brésilienne.
Les C-98 Caravan brésiliens sont également employés pour l’entraînement des troupes aéroportées locales.

Outre ces deux pays des Cessna 208 Caravan ont été fourni, à titre militaire, pour des missions de transport et de liaisons aux pays suivants : Bahamas, Bangladesh, Chili, Colombie, Djibouti, Émirats Arabes Unis, Jordanie, Liban, Liberia, Paraguay, et Yémen.

Quelques exemplaires ont été acheté dans le courant des années 1990 par l’US Army pour des missions de soutien aux opérations spéciales. Il y ont reçu la désignation de C-16A. Néanmoins ces avions n’ont jamais été peints aux couleurs de l’armée américaine. Leur retrait semble avoir eu lieu en 2009 ou 2010.

En 2008, Cessna a voulu donner une seconde vie à son monoturbopropulseur militaire. Dorénavant les avions destinés au transport sont désignés C-208 par le constructeur. Une version de reconnaissance, C-208B a été conçue. Elle emporte un FLIR ainsi qu’une caméra thermique.

Mais surtout Cessna et l’équipementier ATK ont co-développé l’AC-208 d’appui tactique et de lutte antiterroriste. Outre l’équipement de reconnaissance du C-208B, cet avion a la capacité d’emporter et de tirer jusqu’à quatre missiles antichars AGM-114 Hellfire ou des roquettes. Il peut emporter une bombe à guidage laser GBU-59 sous chaque aile. Dans ces configurations d’armement le Cessna AC-208 représente une alternative piloté au drone de combat General Atomics MQ-9 Reaper.

Huit Cessna AC-208 ont été livrés à la force aérienne irakienne qui les a mis en ligne contre l’organisation terroriste Daech dès l’année 2014. Ces avions ont par la suite été rejoints par les avions de la coalition internationale. Début 2015, l’Irak était l’un des deux seuls pays à qui Washington-DC avait accepté de livrer des Caravan de combat, l’autre étant le Liban. Ce dernier utilise d’ailleurs déjà des appareils en configuration de transport léger.

Par contre des versions de reconnaissance C-208B ont été livrés à l’Afghanistan, à la Mauritanie, et au Niger. Dans le cadre de ces deux derniers pays les avions ont été engagés aux côtés des avions de combat français dans la lutte contre les forces terroristes d’AQMI dans la bande sahélo-saharienne.

Véritable succès tant civil que militaire, le Cessna Caravan peut s’enorgueillir d’être devenu l’avion de brousse de ce début de vingt-et-unième siècle. Surtout il ne semble pas avoir de réels concurrents, capable de le détrôner.

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Cessna C-98 Caravan
Envergure : 15.89 m
Longueur : 12.67 m
Hauteur : 4.70 m
Motorisation : 1 turbopropulseur Pratt & Whitney PT6A-114A
Puissance totale : 1 x 675 ch.
Armement : aucun
Charge utile : 12 passagers ou 10 parachutistes ou 950 kg de fret léger
Poids en charge : 3970 kg
Vitesse max. : 350 km/h à 3000 m
Plafond pratique : 7600 m
Distance max. : 1950 Km avec réserves
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Cessna C-208 / AC-208 Caravan

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Cessna C-208 / AC-208 Caravan


Publicité

VIDÉO

Un hydravion Cessna 208 au déjaugeage
PARTAGER
Article précédentAvro Bison
Article suivantAntonov An-225 Mriya ‘Cossack’
Arnaud

Passionné d’aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j’essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d’accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.