Convair C-131 Samaritan

Convair C-131 Samaritan


Fiche descriptive

Appareil : Convair C-131 Samaritan
Constructeur : Consolidated Vultee Aircraft Corporation - Convair
Désignation : C-131
Nom / Surnom : Samaritan
Code allié / OTAN :
Variante : R4Y-1, CC-109 Metropolitan
Mise en service : 1957
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Transport de personnels, de fret, de hautes personnalités, calibration des radars.

Histoire

Convair C-131 Samaritan :
Le bimoteur à tout faire de l'après-guerre

Le Convair C-131 Samaritan tire ses origines d’un prototype demeuré sans suite, le Convair CV-110, un bimoteur à aile basse ayant volé pour la première fois en juillet 1946. Toutefois, faute de marché e du fait de l’important nombre d’avions en surplus militaires, celui-ci ne fut jamais construit en série. Cela n’arrêta pas les responsables de Convair qui lancèrent quelques mois plus tard le CV-240, une version légèrement agrandie, qui vola quant à lui en mars 1947.

De là, c’est une véritable famille à succès qui naquit : CV-340 (octobre 1951), CV-440 (octobre 1955), CV-580 (décembre 1960), et CV-600 (mai 1965). Ces avions allaient donner naissance au concept aujourd’hui répandu du transport aérien régional.

Rapidement l’avion suscita l’intérêt des militaires, non comme appareil de transport, mais en tant que machine d’entraînement avancé. C’est ainsi qu’arriva en unité le Convair T-29, la salle de classe volante des élèves navigateurs.

Il fallut néanmoins attendre 1956 pour que l’US Air Force commande son premier lot de bimoteurs Convair, en l’occurrence le CV-240. Dans la nomenclature américaine, celui-ci reçut la désignation de C-131A Samaritan.

Cet avion fut dans un premier temps utilisé pour l’évacuation des soldats blessés au combat. Dans ce cas, il pouvait embarquer 27 blessés sur civières ou encore 37 en positions assises. Devant le succès de cet avion, l’US Air Force acheta un second lot d’avion, des C-131B destinés au transport de troupes et aux liaisons. Puis ce furent les C-131D de transport mixte, troupes et fret, ainsi que les trois VC-131D destinés au transport de l’état major américain.

En 1959, quatre C-131D furent remotorisés avec des turbopropulseurs Rolls & Royce Dart et reçurent la désignation de VC-131H. Ils remplissaient des missions de transport de hautes personnalités civiles et militaires sur les théâtres d’opérations extérieurs. Les Convair VC-131H furent souvent aperçus au Vietnam.

Désignés au départ CT-29A, un lot de quinze avions de transport et d’entraînement, furent finalement appelés C-131E par l’US Air Force. Pour des raisons évidentes de sécurité, ces avions ne quittaient jamais le territoire américain. Ils se distinguaient des autres Samaritan par leurs doubles commandes identiques à celles des avions d’entraînement bimoteurs. Mais surtout, ils possédaient des équipements électroniques leur permettant d’assurer des missions de calibration des radars civils et militaires. Cinq d’entre eux furent par la suite transformés en EC-131F et affectés au service de la FAA, la Federal Aviation Administration, l’organisation de l’aviation civile américaine.

L’US Navy également s’intéressa aux bimoteurs Convair. Elle passa commande en 1957 pour 36 exemplaires du CV-340 à qui elle attribua la désignation de R4Y-1. Ces avions mixtes volaient aussi bien pour évacuer des blessés que pour transporter des personnels ou du fret léger. Ces avions étaient basés dans le monde entier.

A cette même époque, la Navy racheta sur le marché civil un avion aménagé pour le transport d’affaire. Désigné R4Y-1Z, celui-ci était affecté au Secretary of Navy, la plus haute autorité civile pour la Navy, dépendant directement du Président des Etats-Unis, pour ses transports personnels. Deux CV-440 furent par la suite commandés en 1959 pour le transport de personnels. Ils furent désignés R4Y-2. En septembre 1962, lors du réalignement des désignations ceux ci reçurent les appellations respectives de C-131FVC-131F, et C-131G.

Moins connus que les Fairchild C-123 Provider ou Lockheed C-130 Hercules, tous deux contemporains du Samaritan, les C-131 participèrent néanmoins activement aux missions en Asie du Sud-Est. Au total, l’US Air Force utilisa 472 Convair C-131 de toutes séries pour des missions bien diverses. Il est à remarquer que ni les Marines ni les Gardes Côtes n’eurent recours à cette machine, les premiers lui préférant l’Hercules tandis que les seconds s’équipèrent du Martin RM-1.

Mais l’Amérique ne fut pas la seule nation à acquérir des bimoteurs Convair pour ses missions logistiques. C’est ainsi que la Royal Canadian Air Force acheta huit avions identiques au CV-580 sous la désignation de CC-109 Metropolitan. Ces avions remplissaient des missions de liaisons et de transport de personnels. Les CC-109 ont servis aux côtés des De Havilland Canada CC-115 Buffalo, qui les remplacèrent peu à peu vers la fin des années 80.

Outre ceux-ci, des bimoteurs Convair ont volé sous les couleurs de divers pays comme la Bolivie, la Colombie, Haïti, le Pérou, ou encore la République Dominicaine. Il faut souligner que début 2011, la Colombie possédait encore deux CV-580 qu’elle utilisait en soutien de ses opérations contre les narco-trafiquants. Le remplacement de ces avions est prévu par un unique Casa C-295 nettement plus moderne.

Acteurs méconnus du transport tactique américains, les C-131 demeurèrent en service jusqu’au début des années 80, et furent retirés du service sans que l’US Air Force ne leur trouve un véritable remplaçant.

 

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Convair C-131F Samaritan
Envergure : 32.11 m
Longueur : 24.84 m
Hauteur : 8.59 m
Motorisation : 2 moteurs en étoile Pratt & Whitney R-2800-CB17
Puissance totale : 2 x 2350 ch.
Armement :
Charge utile : 37 passagers, ou 4100 kg de fret
Poids en charge : 22220 kg
Vitesse max. : 485 km/h à 4000 m
Plafond pratique : 7500 m
Distance max. : 1350 Km à charge maximale.
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Convair C-131 Samaritan

Profil Couleur

Profil couleur du Convair C-131 Samaritan

Vidéo

C-131B au roulage

A voir également

0
Conçu en tant qu'avion de transport, le Junkers 52, qui effectua son vol initial en octobre 1930, avec un moteur en ligne Junkers L-88...

0
Ayant déjà mis en production l’Argus CL-28 de lutte anti-sous-marine pour le compte de l'Aviation royale canadienne (RCAF), il fut relativement simple pour Canadair...

0
L'Aéronautique Navale utilise plusieurs types d'avions multimoteurs, et notamment une flotte d'avions d'affaires souvent utilisées pour des missions bien différentes de ce pourquoi les...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.