De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk

De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk


Fiche descriptive

Appareil : De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk
Constructeur : De Havilland Aircraft of Canada Ltd.
Désignation : DHC-1
Nom / Surnom : Chipmunk
Code allié / OTAN :
Variante : SA-29 Spraymaster
Mise en service : 1946
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions d'entraînement
Rôle et missions : Avion d’entraînement

Histoire

De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk :
le célèbre «Chippie»

Constructeur aéronautique canadien, de Havilland Canada fut créé en 1928 par la compagnie anglaise de Havilland Aircraft. Initialement filiale de la maison mère britannique, l’entreprise fut nationalisée par le gouvernement du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir fabriqué les célèbres Tiger Moth et Mosquito, de Havilland Canada s’est tourné vers la conception d’avions davantage adaptés aux conditions climatiques et géographiques du Canada.

Le premier projet d’après guerre fut le DHC-1, un avion d’entraînement conçu pour remplacer les Fairchild Cornell et quelques biplans Fleet Finch encore utilisés pour l’entraînement de base dans l’Aviation royale canadienne (ARC). Se démarquant des appareils précédemment fabriqués par de Havilland Canada, le DHC-1 nommé Chipmunk (une espèce d’écureuil commun en Amérique du Nord) est entièrement de construction métallique. Le premier prototype vola en 1946. La version de série, fut équipée du moteur en ligne de Havilland Major «8», d’une puissance de 145 CH.

Entre 1946 et 1956, de Havilland Canada construisit 217 DHC-1 Chipmunk, dont 158 livrés à l’ARC qui utilisa l’appareil jusqu’en 1972. Un certain nombre fut exporté aux armées de l’air du Liban, de l’Égypte et de la Thaïlande. Une quinzaine d’autres armées de l’air adoptèrent également le Chipmunk, comme avion d’entraînement de base, dont le Danemark et l’Irlande.

Le DHC-1 Chipmunk est le premier avion de conception canadienne construit sous licence à l’étranger. Environ 1 000 Chipmunk furent ainsi fabriqués en Grande-Bretagne par de Havilland (UK), dont 740 destinés à la Royal Air Force (RAF). Ces appareils furent désignés Chipmunk T.10. Le UK Army Air Corps utilisa des Chipmunk jusqu’en 1995. L’armée de l’air portugaise prit également possession de 66 appareils, fabriqués sous licence par OGMA (Oficinas Gerais de Material Aeronáutico), entre 1955 et 1961. Les premiers Chipmunk construits au Canada, ainsi que ceux fabriqués sous licence en Grande-Bretagne et au Portugal, diffèrent de ceux fabriqués plus tard par de Havilland Canada qui dota les appareils d’une verrière en bulle pour améliorer la visibilité de l’instructeur et de l’élève pilote. En Australie, Sasin/Aerostructures a modifiée un certain nombre de Chipmunk, désignés SA-29 Spraymaster, pour en faire des avions d’épandage agricole.

Brièvement aux mains de Boeing, De Havilland Canada fut acquis en 1992 par l’entreprise canadienne Bombardier. Viking Air, une autre entreprise canadienne, fit l’acquisition en 2006 des certificats et droits exclusifs de production des appareils de la lignée DHC-1 à DHC-7.

Sa robustesse, sa facilité de pilotage et ses capacités acrobatiques expliquent la popularité et la longévité du Chipmunk. Affectueusement surnommés «Chippie» par ses adeptes, un grand nombre d’appareils, démobilisés des forces aériennes, connaissent une seconde carrière. Ainsi, plus de 500 appareils sont encore en état de voler aujourd’hui. Quelques appareils à vocation civile, surnommés Super Chipmunk, sont modifiés et dotés de moteurs plus puissants pour augmenter leurs capacités de voltige.

 

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk
Envergure : 10.47 m
Longueur : 7.75 m
Hauteur : 2.10 m
Motorisation : 1 moteur de Havilland Major 8
Puissance totale : 145 ch.
Armement : -
Charge utile : 2 personnes
Poids en charge : 900 kg
Vitesse max. : 120 km/h
Plafond pratique : 5200 m
Distance max. : 445 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk

Profil Couleur

Profil couleur du De Havilland Canada DHC-1 Chipmunk

Vidéo

DHC1 Chipmunk en meeting

A voir également

0
Indissociable du monde de l'aviation d'entraînement grâce à ses monoturbopropulseurs, la firme suisse Pilatus a connu un démarrage pour le moins laborieux. Après avoir...

0
Au sein des forces françaises, la mission d'entrainement a toujours été prioritaire. En effet aussi bien l'Armée de l'Air que l'Aéronautique Navale ou l'ALAT...

0
L'Aéronautique Navale utilise plusieurs types d'avions multimoteurs, et notamment une flotte d'avions d'affaires souvent utilisées pour des missions bien différentes de ce pourquoi les...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.