De Havilland D.H.103 Hornet / Sea Hornet

    0

    Fiche descriptive

    Appareil : De Havilland D.H.103 Hornet / Sea Hornet
    Constructeur : De Havilland Aircraft Company Ltd.
    Désignation : D.H.103
    Nom / Surnom : Hornet / Sea Hornet
    Code allié / OTAN :
    Variante :
    Mise en service : 1946
    Pays d'origine : Royaume-Uni
    Catégorie : Chasseurs de l'après-guerre
    Rôle et missions : Chasseur embarqué

    Histoire

    De Havilland D.H.103 Hornet / Sea Hornet :
    le bimoteur de chasse terrestre et naval

    En 1943, l’Air Ministry lança la spécification 12/43 relative à un chasseur de supériorité aérienne à long rayon d’action. Plusieurs constructeurs y répondirent avec des avant-projets faisant tous appel à des bimoteurs : Bristol, De Havilland, Fairey, et Westland. Rapidement c’est le programme de De Havilland qui remporta le marché, un programme qui fut toutefois profondément ralenti du fait de la guerre. L’année suivante l’Air Ministry émit une autre spécification relative cette fois ci à un nouveau chasseur embarqué destiné à la Fleet Air Arm et chargé de remplacer les Fairey Fulmar en service. Désignée 5/44 celle ci fut remportée également par De Havilland, avec le même appareil que celui proposé à la RAF quelques mois auparavant. De Havilland le désigna DH.103.

    Le De Havilland DH.103 se présentait sous la forme d’un bimoteur à aile basse monoplace. Avec un fuselage construit en bois et des ailes mixtes bois et métal, le DH.103 rappelait étrangement le Mosquito. Son architecture générale n’y était pas pour rien. Niveau armement le DH.103 disposait de quatre canons Hispano d’un calibre de 20mm dans le nez, ainsi que huit roquettes HVAR de 127mm à très grande vélocité. Disposant d’un train d’atterrissage classique le DH.103 pouvait emporter une crosse d’appontage dans sa version navale.

    Le prototype de ce nouveau chasseur réalisa son premier vol le 19 avril 1945. C’est avec le troisième prototype qu’apparut la version embarquée qui réalisa son vol inaugural en octobre 1945, ainsi que des essais à la mer à partir du porte-avions HMS Ocean. Les deux avions furent destinés Hornet et Sea Hornet, respectivement pour la RAF et la FAA.

    La première fit l’acquisition soixante Hornet F Mk-1 strictement identiques au prototype, qui entrèrent en service fin 1946. Ils furent suivis par 120 Hornet F Mk-3 capables quant à eux d’emporter deux bombes de 454kg à la place des roquettes. Quelques mois plus tard la RAF acheta douze exemplaires de la série FR Mk-4, une version de chasse reconnaissance dotée d’une caméra K17 américaine et d’un appareil photo F52 d’origine britannique. Les Hornet FR Mk-4 appartenaient aux unités de chasse auxquels ils étaient versés. Douze de ces avions furent commandés, leur armement se limitant aux canons de 20mm.

    Outre la crosse d’appontage le Sea Hornet se différenciait du Hornet par ses ailes repliables et un train d’atterrissage renforcé. La première version de série Sea Hornet F Mk-20 était en fait dérivée directement du Hornet F Mk-3. La FAA déploya les premiers de ces 80 appareils en juin 1947 au sein des Squadrons 801 et 806. Ces avions furent immédiatement affectés à des missions de supériorité aérienne et de défense de la flotte. Ils furent suivit quelques semaines plus tard par 78 Sea Hornet NF Mk-21 de chasse nocturne. Ces derniers étant les seuls DH.103 biplace, l’opérateur du radar ASH dont le radôme était dans le nez étant installé au milieu du fuselage dans un cockpit séparé de celui du pilote. Tout comme les Sea Hornet F Mk-20 ils pouvaient emporter des roquettes HVAR de 127mm.

    Si les Hornet des Squadrons 33 et 141 participèrent activement aux opérations en Malaisie entre 1948 et 1957 il en fut différemment des Sea Hornet NF Mk-21 qui eux volèrent en Corée sous les couleurs alliées. Outre ces missions des Hornet F Mk-3 furent déployés à Hong-Kong afin d’assurer la mission de supériorité aérienne face aux chasseurs et avions d’espionnages chinois.

    Hornet et Sea Hornet ont servit au Royaume Uni jusqu’en 1958. Il est à remarquer que si les Hornet furent les derniers chasseurs bimoteurs à pistons à voler au sein des unités de la RAF, les Sea Hornet furent quant à eux les premiers véritables chasseurs bimoteurs embarqués de la FAA. Ces derniers ont été remplacés dans la marine britannique par divers jets dont le Sea Venom NF Mk-20 de chasse nocturne.

    Photos

    Caractéristiques techniques

    Modèle : De Havilland DH.103 Hornet F Mk-3
    Envergure : 13.72 m
    Longueur : 11.18 m
    Hauteur : 4.32 m
    Motorisation : 2 moteurs en ligne Rolls & Royce Merlin Mk-133
    Puissance totale : 2 x 2030 ch.
    Armement : 4 canons de 20mm
    huit roquettes de 127mm
    ou deux bombes de 454kg.
    Charge utile : -
    Poids en charge : 9480 kg
    Vitesse max. : 760 km/h à 6700 m
    Plafond pratique : 11400 m
    Distance max. : 2400 Km (à masse maxi avec réservoirs externes)
    Equipage : 1
    [...] Passez dans le comparateur...

    Plan 3 vues

    Plan 3 vues du De Havilland D.H.103 Hornet / Sea Hornet

    Profil Couleur

    Profil couleur du De Havilland D.H.103 Hornet / Sea Hornet

    Vidéo

    Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

    A voir également

    0
    Année de l'effondrement, 1945 fut surtout marquée, dans l'espace aérien nippon, par la suprématie du bombardier lourd Boeing B-29 "Superfortress". Les Japonais, qui avaient...

    0
    L'avionneur Potez est célèbre dans le monde entier pour la conception d'avions de combat qui servirent dans l'Armée de l'Air durant la Bataille de...

    0
    A la fin des années 1970, la Fuerza Aérea de Chile (FAC) décida de se procurer un nouvel avion de formation afin de remplacer...
    Arnaud
    Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.